Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2359760157
Éditeur : Manolosanctis (2011)


Note moyenne : 2.67/5 (sur 3 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

« Yvon est un gamin comme les autres, jeune et plein de rêves. Le hasard a voulu qu il soit né ici, au milieu de la nature, entre les chênes et les ronces. Mais dans ses entrailles, la soif de liberté le bouscule ; une soif inextingui... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par alouett, le 25 janvier 2011

    alouett
    Yvon est un jeune garçon qui vit seul avec son père dans un endroit rude et isolé du monde. le progrès n'y a pas de place et les hommes sont généralement occupés par les activités de bucheronnage. Un contexte social qui rappelle beaucoup celui de Je mourrai pas gibier d'Alfred. Pourquoi ? Un bassin d'emploi assez pauvre, des hommes qui plient sous le poids d'une vie toute tracée et des convenances sociales (pour être respecté et considéré, l'individu se doit d'être fort, travailleur et courageux sans quoi il ne peut pas prétendre à la considération et au respect de ses pairs).
    Au loin, la guerre fait rage. Les Allemands gagnent du terrain, l'issue de la seconde guerre mondiale est encore incertaine. Ce contexte réactive chez le père d'Yvon ses souvenirs des tranchées. Quant au jeune homme, il tente de répondre au mieux aux attentes paternelles, mais en vain. Il supporte la présence de son père de manière quasi permanente. Leurs rapports sont distants, leur quotidien est un fragile équilibre entre de longs tête-à-tête silencieux et quelques rares échanges qui, en cas de désaccords, se règlent aux poings. Pour prendre l'air et faire descendre la pression, Yvon retrouve son ami Gilles avec qui il s'autorise quelques virées, voire quelques confidences. Ensemble, ils dynamitent des terriers de taupes afin de récupérer la peau de ces mammifères pour les vendre et ainsi se faire un peu d'argent de poche.
    Un jour pourtant survient la rixe de trop avec son père. Yvon lui rend ses coups et fugue. Il se retrouve seul, livré à lui même. Face à cette situation qu'il avait souhaitée de longue date, il décide de se rendre en ville pour trouver du travail.

    Lien : http://chezmo.wordpress.com/2011/01/25/luluabourg-tome-1-pitz/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par antigoneCH, le 03 avril 2011

    antigoneCH
    Nous sommes dans la campagne belge à la veille de la seconde guerre mondiale. Yvon, un jeune garçon vit au coeur de la forêt sous le joug d'un père violent et obtus. Malgré le peu d'occasions qui se présentent à lui d'aspirer à autre chose, les rêves d'évasion et la colère sont là... Un cerf imaginé et fantomatique en costume personnifie d'ailleurs son courage et sa détermination, et lui apparait de temps en temps pour le protéger ou le pousser plus loin. La forêt sera son refuge protecteur lorsque les allemands, conquérants, fouilleront chaque village en quête de travailleurs. Yvon prendra le maquis, en solitaire, pleurant la perte de son meilleur ami et se préparant à un futur que l'on devine lointain et riche en péripéties.
    Nicolas Pitz s'est inspiré de la vie de son grand-père pour cette trilogie intitulée Luluabourg, ancien nom d'une ville du Congo, Kananga. J'ai été attirée par la couverture magnifique de cet album, j'ai été intriguée par son univers assez étrange, et c'est un monde très sombre que j'ai découvert, un monde aux traits épais et inquiétants mais également fascinant. Un voyage particulier, mais sans doute irais-je lire les deux autres tomes de cette série prometteuse, étonnante de talent...


    Lien : http://antigonehc.canalblog.com/archives/2011/01/19/20110556.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par alouett, le 25 janvier 2011

    C’est aujourd’hui mon anniversaire. Et tout le monde s’en fout… J’ai l’impression de devenir comme lui (mon père). En ce moment, je ne suis plus moi-même. Je ne résiste plus. Comme si la vie de mon père et la mienne ne faisaient qu’une. Je vieillis sans doute. Je suis l’esclave de cette forêt. Elle n’existerait pas sans moi et sans elle je ne suis rien. Je suis une racine primaire d’un arbre de cette forêt. Je crois que je ne partirai jamais. Comme tous les gens du village. Mon sang coulera dans les arbres que je coupe pour l’éternité ? Et dans les animaux que je tue
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
9,25 € (neuf)
7,99 € (occasion)

   

Faire découvrir Luluabourg tome 1 par :

  • Mail
  • Blog

Autres livres de Nicolas
Pitz(1) > voir plus

> voir plus

Quiz