AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 17 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Vagabondages était une revue de poésie française (1978-1990).
Fusionne avec Poésie 1 (1969-1987) Redevient Poésie 1 seul avec le n° 40 (décembre 2004) jusqu’à la fin.





Source : http://www.revues-litteraires.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
coco4649   09 février 2020
Vagabondages. N°31. Du monde arabe : la poésie de Vagabondages
Lettre qui peut servir d’introduction à mon œuvre





Extrait 3



Là où mourir est le quai je m’étendrais sous l’aile gigantesque

de l’oiseau du sommeil l’oiseau-femme qui gémit comme

sirène des enchantements à dormir sur l’extrême bord des

paupières

Là où mourir est le quai je serais le vagabond des étoiles et

j’inscrirais sur un fond de musique espagnole les grandes

lignes de ma vie

Plus tard j’irais chercher refuge chez les castors

Là où mourir est le quai ma mort sera maintes fois plus sage

que ne l’aura été ma vie





//Antoine Mechawar (1940 – 1975)
Commenter  J’apprécie          100
lutinielle   05 octobre 2012
Poésie 1, n°23 : Les femmes et la poésie de Vagabondages
Parce que leurs noms étaient trop larges pour leurs corps d'étrangers

ils se taillèrent des noms de voyage dans le tissu rêche des chemins



Des noms pliables sous la peau

pour les villes qui fument leurs hauts fourneaux pour oublier les prairies [asphaltées.



Sur les cils de la lune il y a de la poussière disent-ils

et ils frappent aux portes des femmes pour retrouver une patrie.



Vénus Khoury-Ghata
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombe   23 mai 2012
Poésie 1, n°37 : Gérard de Nerval de Vagabondages
On ne peut empêcher les gens de parler et c'est ainsi que s'écrit l'histoire,ce qui prouve que j'ai bien fait de mettre à part ma vie poétique et ma vie réelle.



Gérard de Nerval
Commenter  J’apprécie          40
lutinielle   05 octobre 2012
Poésie 1, n°23 : Les femmes et la poésie de Vagabondages
Liberté



J'extrais l’irréel

Du champ

De toute matière



Je plante le réel

Au cœur

Des utopies



Je conjugue

Liberté

Sur nos terres

Engourdies.



(Andrée Chedid)
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe   23 mai 2012
Poésie 1, n°37 : Gérard de Nerval de Vagabondages
Le printemps verdissant et rose

Comme une nymphe fraîche éclose

Qui, souriante sort de l'eau.



Gérard de Nerval (Avril)
Commenter  J’apprécie          40
coco4649   09 février 2020
Vagabondages. N°31. Du monde arabe : la poésie de Vagabondages
Lettre qui peut servir d’introduction à mon œuvre





Extrait 2



Dans quelle contrée stérile nos cheveux seront-ils le buisson

contre lequel viendra se gratter le cerf

Seigneur j’ai vu la dernière de tes larmes s’accrocher au mât

d’un vieux bateau coulé il y a des siècles au large d’une mer

qui a perdu son nom

De ce bleu si tendre qui fut le seul souvenir que nous ayons

gardé de nous je ne sais s’il ne faut point peindre la terre

Scaphandrier des ténèbres léger comme la chrysalide j’attends

l’orage de ta présence en caressant le long de ces végétations

torrides l’hermine messagère de ta venue





//Antoine Mechawar (1940 – 1975)
Commenter  J’apprécie          20
coco4649   09 février 2020
Vagabondages. N°31. Du monde arabe : la poésie de Vagabondages
Lettre qui peut servir d’introduction à mon œuvre





Extrait 1



     Afin de ne parler guère de ces attaches qui depuis

quelques jours me lient au sable du désert je vais m’étendre

sur l’eau des lacs ainsi que nénuphars du Nil et converser

avec le vent

     Chaque herbe sur les rives sera mon destin du soir et

pour ne point gagner les limites de l’angoisse l’ombre d’ophélies

mortes flânera sur ma peau.

     Je déploierais en guise de voile le filet de sang que je porte

dans mon corps et je dirais adieu à la terre

     J’avance parmi le soupir des algues et peu m’importe que

je sois venu au monde sous forme humaine. Je rejoins l’éther

originel de ce qui n’a jamais existé

     Depuis mon voyage il m’a poussé sur le corps quantité

d’herbe inconnues et de fleurs

     Je ne reviendrai jamais sur la terre





//Antoine Mechawar (1940 – 1975)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustec   10 mai 2012
Poésie 1, n°18 : Les poètes et la Bretagne de Vagabondages
Ô mer,ne reste-t-il que sable sur le sable

Pour écrire l'Histoire?Ô mer sauvée des fables

Quelle écume, à nos pieds , se souvient du chaos?



Charles le Quintrec

Commenter  J’apprécie          20
coco4649   19 octobre 2018
Vagabondages. N°36. Poètes de Bretagne de Vagabondages
Écriture inconnue





Dans le tourment de votre vol

Depuis des millénaires,

Quel secret écrivez-vous,

Dans le frémissement de vos cris,

Goélands des grèves ?





//Maodez Glanndour (le 07/03/1909-25/11/1986)

Traduit du breton par l’auteur

Commenter  J’apprécie          10
mireille.lefustec   10 mai 2012
Poésie 1, n°18 : Les poètes et la Bretagne de Vagabondages
LES MARINS



Les vieux de chez moi ont des îles dans les yeux

Leurs mains crevassées par les chasses marines

Et les veines éclatées de leurs pupilles bleues

Portent les songes des frêles brigantines



Xavier Grall
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Poèmes gruyère :))

(Le Corbeau et le Renard) - Maître Corbeau, sur un arbre ......... , Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage : Et bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes ........ ! que vous me semblez ......... ! Sans mentir, si votre ramage Se rapporte à votre plumage, Vous êtes le ......... des hôtes de ces bois

élevé - beau - bien - roi
perché - joli - beau - phénix
feuillu - noir - joli - meilleur
sec - haut - loin - phénix

6 questions
65 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , poésieCréer un quiz sur cet auteur