AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.22 /5 (sur 9 notes)

Né(e) à : Pontoise
Mort(e) : 2002
Biographie :

Claude Pélieu est un poète et plasticien français né à Pontoise (Val d'Oise) le 20 décembre 1934 et mort en 2002.

En 1963, accompagné de sa femme Mary Beach il part s' installer aux États-Unis où il fréquente les écrivains de la Beat Generation. On doit à Claude Pélieu et Mary Beach les premières traductions françaises d' écrivains Beat comme William S. Burroughs, Bob Kaufman, Allen Ginsberg, Timothy Leary , Ed Sanders pour les éditions Christian Bourgois.

Mais Claude Pélieu est aussi l'auteur d'une œuvre poétique abondante. A Paris, il fut influencé par les surréalistes, puis, après ses rencontres avec les poètes beat, il adopte la technique du cut-up avant de personnaliser son style. Il est considéré comme le seul poète beat français.

Claude Pélieu pratiqua le collage pendant plus de cinquante ans.


+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Claude PÉLIEU – Une Vie, une Œuvre : Le Prince du Cutter (France Culture, 2004) L’émission "Une Vie, une Œuvre", par Françoise Estèbe, diffusée le 25 janvier 2004 sur France Culture. Invités : Michel Collet, Pierre Courtaud et Benoît Delaune.


Citations et extraits (6) Ajouter une citation
wellibus2   28 mai 2015
Trains de nuit de Claude Pélieu
Les craquements du monde sont inaudibles si vous ne traversez pas le réel éveillés.

Les Chiens de l'Apocalypse dévorent n'importe quelle charogne. Poésie pourrie par le métal hurlant -- rides historiques soudées aux cris de putois de la foule -- et la merde imprégnée de social séduit ceux qui ont des yeux pour ne rien voir.
Commenter  J’apprécie          190
wellibus2   29 mai 2015
Indigo express de Claude Pélieu
'Le bruit d'une seule vague'

les herbes folles improvisent

au point du jour les franges

de la montagne se penchent

sur la vallée les brouillards

du printemps et leurs bagages de vent

ressemblent aux bouquets d'hélices

entre le fini et l'infini

la nuit tombe sur les arbres morts

bientôt les cerisiers seront en fleur



-- Les marées abandonnent nos pensées sur le sable --



pour Daniel Giraud

Commenter  J’apprécie          160
coco4649   18 décembre 2015
Ce que dit la bouche d'ombre dans la bronze-etoile d'une tete, suivi de derniere minute electrifiee de Claude Pélieu
BASSE MER

à Mary Beach





basse mer

        mots en liberté

        espaces et gestes

        éclairs rouges et noirs

basse mer

        tire d'ailes

        vent d'Ouest

basse mer

        Eaux Lentes

        ouate

basse mer

        étage de la nuit

basse mer

        zodiaque en feu

basse mer

        sur le sang

        sur le sable

basse mer

        sueurs et algues

        scaphandres de peau

        scaphandres de barbelés

basse mer

        explosion bleu-orange

        tables d'écoute des profondeurs

basse mer

        L'ŒIL DÉRAPE

basse mer

        drapé de rouge

        cerné de silence

        pierres à feu

        chute de corps

        arc-en-ciel

basse mer

        et les larmes du vent inconsolables

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
wellibus2   28 mai 2015
Indigo express de Claude Pélieu
Un champ de lumière violette

rien n'a encore bougé

le soleil est haut dans le ciel

la petite fumée du Diable disparaît

dans la rivière du ciel et caresse

l'œil tapi sous les jeunes filles



-- Vingt quatre heures viennent de s'écouler --



pour Pierre Joris

Commenter  J’apprécie          30
wellibus2   28 mai 2015
Ce que dit la bouche d'ombre dans la bronze-etoile d'une tete, suivi de derniere minute electrifiee de Claude Pélieu
"Pourquoi pas?" -- nous avons payé ces jeunes russes -- le téléphone adulte compila ces nœuds de vie -- mes lunettes se sont volatilisées -- dans les coulisses de l'Otomatic un jeune arriviste a séduit les broderies polaires -- j'avis la bouche oblique en ce temps-là -- les objets-frissons nageaient dans le bleu-noir -- le Fantôme de Tête recherchait le vieil argent --
Commenter  J’apprécie          10
TitiRobin   09 mars 2019
Jukeboxes de Claude Pélieu
superjets tissent le deuil du ciel.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur