AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.11 /5 (sur 916 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 08/12/1929
Mort(e) à : Paris , le 31/10/2013
Biographie :

Gérard de Villiers est un écrivain, journaliste et éditeur français. Diplômé de l'IEP Paris et de l'ESJ Paris, ayant fait la guerre d'Algérie comme officier, il travaille plus tard à Paris-Presse.

Il est notamment l'auteur depuis 1965 des romans d'espionnage S.A.S. qui racontent les aventures du prince autrichien Malko Linge, employé par la CIA.

De Villiers est connu pour écrire des romans en phase avec l'actualité (conflits ou menaces terroristes du moment) et pour visiter les théâtres d'opération.

Il lui a été reproché d'appartenir à l'extrême droite, car il aurait déclaré, entre autres, en 1981, dans Minute, voir « d'excellentes choses dans le Front national ».

En plus de ses séries (SAS, Brigades Mondaines, JAG, l'Éxécuteur), Gérard de Villiers a écrit des sortes de mémoires (Sabre au clair et pied au plancher, Mes Carnets de grand reporter) ainsi qu'un livre d'enquête sur l'enlèvement en Irak des journalistes français Christian Chesnot et Georges Malbrunot.

Il meurt à Paris le 31 octobre 2013 des suites d'une longue maladie.
+ Voir plus
Source : Wikipédia.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
"Qu'est ce qu'un chef", Fayard Le général Pierre de Villiers signe un essai ambitieux sur l?ordre, remettant l?Homme au centre du système. Comme le ferait un officier, il indique au lecteur le cap qu?il faut tenir dans un monde complexe et sa méthode pour y agir utilement. Mêlant une réflexion puissante sur les problèmes profonds que traverse notre époque et des solutions efficaces, le général De Villiers met ici son expérience unique au service de tous.

Citations et extraits (183) Voir plus Ajouter une citation
rulhe   08 mai 2017
Les fantasmes de la comtesse Alexandra : Eternelle jeunesse de Gérard de Villiers
le tact dans l, audace. c'est

de savoir jusqu'où on peut

aller trop loin.
Commenter  J’apprécie          190
MarcBibliotheca   18 juillet 2009
SAS, tome 178 : La bataille des S-300, tome 1 de Gérard de Villiers
Cyntia se retourna machinalement, pour vérifier que les deux "baby-sitters" de Malko suivaient bien.

Son coeur faillit exploser.

Les deux Américains gisaient sur le trottoir, face contre terre et un homme, le visage caché sous une cagoule, courait vers eux !

Un cri affolé jaillit de sa poitrine.

- Malko !

Celui-ci se retourna d'abord vers elle et ne vit qu'ensuite l'homme qui avançait sur lui, un pistolet à bout de bras, prolongé par un gros silencieux.

Après avoir liquidé ses deux gardes du corps, c'est lui qu'ils venaient tuer.
Commenter  J’apprécie          170
rulhe   21 février 2018
SAS, tome 15 : La panthère d'Hollywood de Gérard de Villiers
- ce n'est pas sur une montagne qu'on trébuche,

mais sur une pierre.
Commenter  J’apprécie          170
MarcBibliotheca   30 juin 2010
SAS, tome 183 : Renégade, tome 1 de Gérard de Villiers
Ronald Taylor émergea de la salle du Joint Operation Center, au 9e étage du building abritant le Secret Service, au coeur de H Street et de la 9e Street North West, et fonça vers l'ascenseur. Son meeting quotidien avait débordé du temps prévu d'une bonne demi-heure et il était presque huit heures du soir.

Impossible d'échapper à cette grand'messe quotidienne. En tant que Deputy Director du Secret Service, l'organisation composée de 3404 agents veillant sur la sécurité des Présidents des États-Unis et de leur famille, il se devait d'y assister jusqu'à la dernière seconde. Le Secret Service fonctionnait comme une machine bien huilée, grâce à un confortable budget de 1,4 milliard de dollars par an, mais chaque journée demandait des heures de préparation afin de s'assurer que rien ne viendrait troubler la quiétude ou mettre en danger l'unique «client» du Secret Service : le Président des États-Unis. En l'occurrence Barack Hussein Obama, quarante-quatrième président des États-Unis.
Commenter  J’apprécie          120
ArnoT   26 octobre 2014
SAS, tome 39 : L'ordre règne à Santiago de Gérard de Villiers
La gifle formidable résonna douloureusement dans la tête de Juan Planas, achevant de le dessaouler. Son beau chapeau blanc gisait sur le sol du bureau, piétiné par les bottes du colonel Chonio. Ce dernier, violet de rage, les yeux hors de la tête, tournait autour du petit policier, au garde-à-vous au milieu de la pièce, le giflant, l’injuriant, le bourrant de coups de pied. Les I m 55 de Juan Planas oscillaient docilement. Le policier encaissait les coups sans mot dire, la tête baissée. Au début, il avait tenté de dire à son supérieur qu’il ne faisait pas un métier amusant, que torturer une femme pendant des heures c’était éprouvant pour les nerfs, que, sans le whisky confisqué, il ne tiendrait pas... Mais il s’était contenté de murmurer de plates excuses pour sa petite plaisanterie de l’ambassade d’Italie.
Commenter  J’apprécie          120
Gérard de Villiers
Niratrem   24 novembre 2016
Gérard de Villiers
Elle était branchée, raconta encore l'histoire répétée dans la rue par les Moscovites sur le Grand Prix de Leningrad en Formule 1 :

- Gorbatchev défie Reagan. Ce dernier gagne à bord de Ford, laissant loin derrière la Gaz de son adversaire. Commentaire dans la Pravda du lendemain : le camarade Gorbatchev s'est brillamment comporté dans le défi qui l'opposait à Reagan. Il a terminé second et le président américain avant-dernier.
Commenter  J’apprécie          100
msieurico   05 avril 2015
SAS, tome 185 : Féroce Guinée de Gérard de Villiers
Malko ne demanda pas pourquoi il ne quittait pas l’Afrique. Cela n’aurait pas été délicat. Ce continent recueillait des gens au passé flou qui échouaient là et ne repartaient jamais, s’étant fait un petit trou plus ou moins confortable. Des «tropical tramps». Passant d’un pays à un autre. Comme il fallait très peu d’argent pour monter une affaire en Afrique, ils survivaient tant bien que mal.
Commenter  J’apprécie          100
MarcBibliotheca   26 avril 2009
SAS, tome 92 : Les tueurs de Bruxelles de Gérard de Villiers
Malko aperçut une femme braquant sur lui un riot-gun qui lui parut énorme. Elle fit un pas de côté entrant dans le champ lumineux et il reconnut Sandra Meyer. Sa bouche se tordit en un sourire haineux.

- Salaud, siffla-t-elle, c'est à cause de vous que Gustav est mort.

Elle appuya sur la détente du riot-gun, le canon à quelques centimètres de la tête de Malko...
Commenter  J’apprécie          100
ArnoT   26 octobre 2014
SAS, tome 51 : Le gardien d'Israël de Gérard de Villiers
Gregory Skripov ralentit imperceptiblement le rythme de ses coups de reins, réguliers comme le balancement d’un métronome. Cherchant à retarder son plaisir, et surtout à garder l’esprit clair. Les genoux et les coudes dérapant sur les draps de satin mauve, le visage enfoui dans le creux tiède de l’épaule de Valentina Sevchenko, il faisait l’amour avec la précision et la lenteur d’un exercice d’athlétisme. Sa partenaire était allongée en travers du grand lit bas, et un de ses pieds touchait le sol. Nue, à l’exception de ses escarpins à bride. La T.V. allumée, son coupé, diffusait une lumière douce qui permettait de distinguer le contour de leurs corps dans la pénombre.

Valentina, les yeux clos, les bras en croix, se laissait faire.
Commenter  J’apprécie          90
MarcBibliotheca   30 juin 2010
SAS, tome 184 : Renégade, tome 2 de Gérard de Villiers
Juste avant le village de Beit Oumma, Malko dut ralentir.

Un bus bondé, en plaques vertes, était arrêté dans un virage en train de décharger des passagers. Soudain, il entendit une grêle de coups secs sur la carrosserie. Le pare-brise de la Nissan s'étoila, et la direction devint très dure.

A côté de lui, Yossi Blim poussa un cri de souris et s'effondra en avant, le visage en sang.

La Nissan zigzaguait sur la route. Malko, incapable de la contrôler, vint s'encastrer dans l'arrière du bus.

Les coups de feu reprirent, faisant exploser la glace arrière et celle des portières arrière.

Il était sous le feu d'une arme automatique.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Gérard de Villiers (440)Voir plus


Quiz Voir plus

S.A.S le prince Malko Linge

S.A.S est l'acronyme de

Spécial Action Service
Son Altesse Sérénissime
Service Action Secret
Sortir Avec Sophie

7 questions
48 lecteurs ont répondu
Thème : Gérard de VilliersCréer un quiz sur cet auteur