AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.3/5 (sur 5 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1967
Biographie :

Dominique Dumas est professeur de français en Institut d'enseignement supérieur.

Elle prépare depuis plusieurs années les étudiants aux concours d'entrée dans les centres de formation d'orthophonie (Efesup-Tours, Sup Santé Paris et Lyon).



Ajouter des informations
Bibliographie de Dominique Dumas   (23)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
4. Avoir à faire ; avoir affaire.
"Avoir à faire" signifie avoir à réaliser, avoir à accomplir quelque chose. Exemples : Heureusement qu’elle n’a pas eu à faire de choix ! = Elle n’a pas eu à opérer un choix. / Ces collègues sont toujours en retard dans ce qu’ils ont à faire.
"Avoir affaire" à signifie se trouver, être en rapport avec quelqu’un. L’expression avoir affaire est très souvent suivie de la préposition à qui introduit généralement un nom de personne. Exemples : Cela fait très longtemps que je n’ai pas eu affaire à cette femme ! = … que je n’ai pas été en relation avec cette femme. / J’ai eu affaire à un seul interlocuteur.

Exercice no 4. Notez A si l’élément souligné est correct, B s’il est incorrect.
1. J’avais eu affaire à lui lorsque nous cherchions un enseignant de culture générale.
2. Il va avoir fort affaire pour se faire accepter par la nouvelle direction.
3. Maintenant que mon père est décédé, elle n’a plus rien à faire ici.
[...]
17. Elle a eu affaire à des personnes totalement incompétentes !
18. Nous avons beaucoup affaire depuis que nous avons décidé de restaurer cette maison.
19. Ils ont affaire beaucoup de bénéfices pour pouvoir espérer sauver leur entreprise.
Commenter  J’apprécie          60
2. Au temps pour moi ; autant pour moi.
Il faut distinguer ces deux expressions : la première – au temps pour moi –, empruntée à la langue militaire, s’emploie lorsqu’on admet une erreur. Elle signifie : « Je reconnais que je me suis trompé, je vais reprendre les choses à leur commencement. » La seconde – autant pour moi – ne peut s’employer que s’il est question d’une même chose ou d’une quantité identique.

Exemples : "Au temps pour moi ! Ces corrigés sont truffés de fautes d’orthographe !" = J’admets mon erreur. /
"Je vais prendre la même chose que toi. Garçon, autant pour moi, s’il vous plaît !" = Je passe une même commande. /
"Je suis déçue, autant pour moi que pour elles." = Il s’agit d’une même « quantité », d’une déception équivalente.

Exercice no 2. Notez A si l’élément souligné est correct, B s’il est incorrect.
1. Autant pour moi ! Je vous redonne cette liste de mots commençant par les lettres e, x et h !
2. Aussitôt cette idiotie dite, il nous pria de l’excuser d’un retentissant « Au temps pour moi ! »
[...]
14. Elle n’osa pas commander une boisson différente de la mienne ; elle se contenta d’un timide : « Autant pour moi ».
15. L’erreur est humaine ! Au temps pour moi !
Commenter  J’apprécie          20
La saison de Pierre Boncompain est un été .Un éternel été.
Commenter  J’apprécie          20
Ces mots que l'on confond...
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Dominique Dumas (19)Voir plus

¤¤

{* *}