AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.26 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : France
Biographie :

François Saintonge est un écrivain inconnu. Inconnu même de sa propre maison d'édition, Grasset, et de son attachée de presse ! Seul le PDG Olivier Nora le connaît...
Il est l'auteur de deux romans : Dolfi et Marilyn et Le Métier de vivant.

Ajouter des informations
Bibliographie de François Saintonge   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Malivriotheque   06 janvier 2015
Dolfi et Marilyn de François Saintonge
Gerta Gentschel avait-elle été belle, autrefois ? Peut-être. Il n'était plus temps de s'en faire une idée. A près cent réhabilitations chirurgicales, il ne restait plus d'elle qu'une forme approximativement humanoïde.
Commenter  J’apprécie          110
JIEMDE   03 janvier 2016
Le métier de vivant de François Saintonge
Tout le monde ne meurt pas à la guerre. Il y a des survivants, le monde continue à tourner... Mais il ne tourne pas tout seul. Il faut que quelqu'un s'en occupe, sinon il déraille comme il est en passe de le faire en Russie, on dirait ! Le garder sur les rails, c'est notre rôle à nous, les Brouillart, et à nos semblables au sein des conseils d'administration et des ministères, dans tous les pays. Nous les Brouillart, avec d'autres, nous sommes la France ! À partir d'un certain degré de fortune, de pouvoir, de responsabilités dont les petites gens sont exemptées, dont ils n'ont même pas idée, incombent à des familles comme la nôtre.
Commenter  J’apprécie          90
xx-Gloomystory-xx   08 août 2014
Dolfi et Marilyn de François Saintonge
" Est-ce que c'est pareil, dans la tête des autres ? Est-ce qu'ils se racontent à longueur de temps des bêtises pour se faire peur ou pour se faire plaisir ? Tous, les chefs d'Etats, les fondés de pouvoir des banques, les bouchers chevalins, les cantonniers au bord des routes ? Si tel est le cas, s'ils sont bien mes semblables sous toutes les latitudes, alors qu'elle bande de jobards que l'humanité."
Commenter  J’apprécie          50
Snedz   05 novembre 2014
Dolfi et Marilyn de François Saintonge
- Lui, comment l'appelez-vous ?

- Dolfi.

- Un diminutif affectueux... C'est charmant ! ironisa Grinstein.

- A tout prendre, ça vaut mieux qu'Adolf. (chapitre 14)
Commenter  J’apprécie          50
Fanvin54   16 septembre 2014
Dolfi et Marilyn de François Saintonge
- Je connais un avocat du tonnerre, je te donnerai son numéro...

- Encore un ex ? J'ai aussi besoin d'un plombier compétent, tu as sûrement ça dans ta collection ?
Commenter  J’apprécie          50
argali   23 juillet 2015
Le métier de vivant de François Saintonge
S’il a d’emblée manifesté des aptitudes plus littéraires que scientifiques, il ne se sent habité d’aucune vocation de cet ordre non plus. Il aime les livres, il fréquente les salles de concert et les musées, puisque cela se fait. Ce goût chez lui a quelque chose de machinal.
Commenter  J’apprécie          40
argali   23 juillet 2015
Le métier de vivant de François Saintonge
Loin des tranchées, de brillants intellectuels auscultent l’opinion publique internationale en dépouillant la presse étrangère. Ils sont utiles si on veut... En tout cas plus utiles là qu’au feu, où ils feraient pour la plupart de piètres guerriers.



Commenter  J’apprécie          30
Alicata   17 octobre 2015
Dolfi et Marilyn de François Saintonge
Ce que j'aimais, c'était lire des livres d'Histoire. Cependant, si vous vous bornez là, l'Etat rechignera à vous verser un traitement. Pour vivre de l'Histoire, il n'y a pas trente-six solutions, il y en a trois; La première consiste à la faire ( les hommes politiques qui prétendent s'en charger s'arrangent en général pour en vivre confortablement). La seconde exige qu'on l'écrive. Je m'y essayais...On peut enfin l'enseigner.
Commenter  J’apprécie          20
laure1922   20 octobre 2015
Le métier de vivant de François Saintonge
Adelaide a admis une fois pour toutes que la pente de son fils l'incline vers l'étude ou les arts, enfin les œuvres de l'esprit, la littérature peut-être, au pis-aller le journalisme...Elle tient que dans leur milieu on choisit une carrière par goût ou par conformisme, parfois seulement par décence, en aucun cas par nécessité. Cela convient très bien à Max. On n'a pas à se demander de quoi l'on vivra, étant acquis dès l'origine qu'on vivra bien, même si toute autre activité que l'entretien de la roseraie ou l'exploitation de la bibliothèque familiale vous répugne.
Commenter  J’apprécie          10
Fanvin54   20 septembre 2014
Dolfi et Marilyn de François Saintonge
La corporation à laquelle j'appartenais avait jugé sévèrement son idole ; c'était pour cette raison qu'il s'appliquait à m'éblouir des fastes de son parc d'attractions nazi dans leur intégralité.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Antigone de Jean ANOUILH

D'où le dramaturge a-t-il tiré l'idée ?

De Sophocle
De Homère
De Sofocles
D'Erasme

30 questions
210 lecteurs ont répondu
Thème : Antigone de Jean AnouilhCréer un quiz sur cet auteur