AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 8 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Ingénieur informaticien de formation (INSA Lyon 1974-1980) et passionné de langue française, Georges Planelles s’intéresse aux expressions qui la composent depuis des années au travers du site Expressio.fr dont il est le créateur et qui décortique quotidiennement les expressions les plus célèbres de la langue française.

Il exerce en tant que freelance au sein de Kelyos, sa propre SARL, depuis 2004.

site expressio.fr:
http://www.expressio.fr/infoslegales.php

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (90) Voir plus Ajouter une citation
dido600   27 avril 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
Faites tant de miracles qu’il vous plaira, pourvu que je vive libre et heureux. Je crains toujours ce prêtre papiste qui est ici ; il cabale sûrement contre notre liberté, et il y a là anguille sous roche.

Voltaire – Questions sur les miracles – 1765
Commenter  J’apprécie          80
dido600   06 mai 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
vous savez que dans une de ces versions, une ancienne prostituée (anonyme selon certains, Marie-Madeleine selon d’autres) envahie par le remords a tellement pleuré devant le Christ en lui confessant ses péchés, qu’elle a pu lui laver les pieds de ses pleurs, avant de les sécher avec ses cheveux. Il n’en a pas fallu beaucoup plus pour qu’elle devienne le modèle de notre expression.

Si la première apparition de cette locution semble être chez Balzac au XIXe siècle, au XIIIe siècle, « faire la Madeleine » voulait dire « affecter le repentir ».
Commenter  J’apprécie          50
dido600   05 mai 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
Beaucoup de gens savent que le verbe « limoger » est issu du nom de la ville de Limoges. Mais cette origine est-elle justifiée et quelle est la véritable histoire du limogeage ?

Au début de la Première Guerre mondiale, le général Joffre doit résoudre une crise importante dans le haut commandement de l’armée française. Il écarte alors de l’armée française. Il écarte alors de nombreux hauts gradés de leur poste. C’est de cette disgrâce que naît le verbe « limoger ».
Commenter  J’apprécie          50
dido600   02 mai 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
Une fois que la mort a posé sa griffe sur toi, elle ne te lâchera plus. Au fond de toi, en silence, elle va s’installer comme un taret. Ta chair va entamer sa dégradation à pas imperceptibles. Des organes que tu ne connaissais ni d’Ève ni d’Adam vont t’imposer leurs caprices. Ta grâce va devenir un effort, ta beauté une conquête, ta démarche un tour de force, l’insouciance une discipline, ta santé une forteresse assiégée et l’inquiétude une compagne lancinante.
Commenter  J’apprécie          50
dido600   28 avril 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
bouchon un peu loin

Exagérer, aller trop loin.

De quel bouchon est-il donc question ici ? Est-ce celui de la ligne du pêcheur, ou bien celui des routes de la métropole aux heures de pointe, ou plutôt celui que les joueurs de pétanque essayent d’approcher au plus près, ou encore celui qui empêche l’accès au délicieux contenu d’une bouteille d’excellent vin ?
Commenter  J’apprécie          50
dido600   29 avril 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
La fortune n’a pas les bras longs ; elle ne s’empare que de celui qui s’attache à elle.

Sénèque – Lettres à Lucilius, LXXXII
Commenter  J’apprécie          60
dido600   01 mai 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
On essaye d’échapper à ce débat-là, mais on n’y arrive pas. Tous les chemins mènent à Rome,
Commenter  J’apprécie          60
dido600   01 mai 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
Lorsque vous avez le cœur « sur les lèvres », c’est en paroles que vous prouvez votre qualité morale. Si vous l’avez « sur la main », c’est à vos actes qu’on vous juge.
Commenter  J’apprécie          50
dido600   03 mai 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
Les étudiants sont supposés être le fer de lance du progrès.
Commenter  J’apprécie          60
dido600   14 mai 2015
500 expressions populaires sous la loupe de Georges Planelles
À la fin du XVIIIe siècle, on disait « avoir du sable dans les yeux » pour dire qu’on avait envie de dormir. C’est même dès le XVIIe qu’un personnage fabuleux qui vient jeter du sable dans les yeux des enfants est utilisé pour représenter le sommeil. Le linguiste Furetière, à la même période, écrivit d’ailleurs : « Le petit homme leur a jeté du sable dans les yeux. »
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..