AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1951
Biographie :

Gilbert Achcar (né en 1951 au Sénégal) est un chercheur franco-libanais et écrivain. Il a vécu au Liban jusqu'en 1983, date de son arrivée en France. Jusqu'en 2003, il a été professeur de science politique et des relations internationales à l'Université Paris VIII. Il est ensuite parti poursuivre son travail au centre Marc Bloch de Berlin. Depuis août 2007, il est professeur à la School of Oriental and African Studies de l'Université de Londres, donnant des cours sur les questions de développement et de relations internationales.

Il contribue régulièrement au Monde diplomatique, Znet, et l'International Viewpoint. Il est membre de l'Institut international de recherche et d'éducation.

Il a participé à l'élaboration d'un ouvrage sur la politique étrangère des États-Unis avec Noam Chomsky.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Interview de Gilbert Achcar à propos de son livre "Le peuple Veut, une exploration radicale du soulèvement arabe"


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
de   24 avril 2013
Le peuple veut de Gilbert Achcar
es transformations d’inspiration néolibérale, et notamment la résorption du rôle social de l’État, ont non seulement accru les facteurs élargissant l’assise sociale potentielle du mouvement intégriste, mais elles ont favorisé son expansion en remplacement de l’État, là où il pouvait agir au grand jour
Commenter  J’apprécie          40
de   24 avril 2013
Le peuple veut de Gilbert Achcar
Si les États arabes sont loin d’être conformes en tout point au modèle néolibéral, il n’en demeure pas moins que les politiques économiques et sociales qui s’inspirent de ce paradigme ont indéniablement joué un rôle majeur dans la production du soulèvement général
Commenter  J’apprécie          20
de   11 juin 2015
Marxisme, orientalisme, cosmopolitisme de Gilbert Achcar
L’étude s’appuie sur une évaluation épistémologique de leur pensée à ce sujet, envisagée dans son contexte historique, en accordant l’attention qui s’impose à son évolution dans le cadre de la progression générale de leurs connaissances et de leur expérience
Commenter  J’apprécie          20
de   11 juin 2015
Marxisme, orientalisme, cosmopolitisme de Gilbert Achcar
mais l’attitude inverse d’apologie acritique, non seulement à l’égard de l’islam en tant que religion, mais aussi à l’égard de l’intégrisme islamique lui-même, présenté comme une voie sui generis des musulmans vers la modernité
Commenter  J’apprécie          20
de   07 octobre 2011
Les arabes et la Shoah : La guerre israélo-arabe des récits de Gilbert Achcar
… l’avenir ne peut être envisagé pacifiquement que si les comptes sont réglés avec le passé et ses leçons assimilées.
Commenter  J’apprécie          20
de   10 février 2017
Symptômes morbides de Gilbert Achcar
Mon objectif est ici de mettre en lumière les principales raisons de la transformation du « printemps arabe » en « hiver arabe », et ce afin de formuler de nouvelles « prévisions », pour utiliser un terme qui ne dépare pas cette métaphore saisonnière désormais omniprésente
Commenter  J’apprécie          10
de   11 juin 2015
Marxisme, orientalisme, cosmopolitisme de Gilbert Achcar
L’étude s’appuie sur une évaluation épistémologique de leur pensée à ce sujet, envisagée dans son contexte historique, en accordant l’attention qui s’impose à son évolution dans le cadre de la progression générale de leurs connaissances et de leur expérience
Commenter  J’apprécie          10
de   10 février 2017
Symptômes morbides de Gilbert Achcar
De ce point de vue, les soulèvements qui ont éclaté en 2011 dans la région arabe témoignaient bien d’un besoin urgent d’une révolution sociale radicale à même de renverser l’ordre socioéconomique régional dans son ensemble
Commenter  J’apprécie          10
de   24 avril 2013
Le peuple veut de Gilbert Achcar
des changements radicaux sont encore à venir et entraîneront, à tout le moins, de nouveaux épisodes de révolution et de contre-révolution dans les pays déjà bouleversés comme dans les autres, et cela sur la longue durée
Commenter  J’apprécie          10
de   28 février 2017
Le choc des barbaries de Gilbert Achcar
Une dialectique réactionnaire s’est enclenchée dans laquelle les barbaries opposées se renforcent mutuellement en s’affrontant, la barbarie des puissants attisant la barbarie asymétrique des faibles
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le pouvoir rend fou !

Donald Trump n'est pas seul à être un dirigeant cinglé ! Qui, par exemple, a nommé son cheval aux plus hautes responsabilités ?

G.W. Bush a nommé son cheval gardien de la Constitution
Staline a nommé son cheval commissaire politique
Caligula a nommé son cheval sénateur
Joachim Murat a nommé son cheval général de brigade
Georges III d'Angleterre a épousé un poney Shetland

8 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , politique , folieCréer un quiz sur cet auteur