AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.05 /5 (sur 13060 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Stratford-upon-Avon , le 26/04/1564
Mort(e) à : Stratford-upon-Avon , le 23/04/1616
Biographie :

William Shakespeare est un dramaturge, poète et acteur anglais.

Il est considéré comme le plus grand écrivain de la culture anglo-saxonne. Il est réputé pour sa maîtrise des formes poétiques et littéraires ; sa capacité à représenter les aspects de la nature humaine est souvent mise en avant par ses admirateurs.

Figure éminente de la culture occidentale, Shakespeare continue d’influencer les artistes d’aujourd’hui. Il est traduit dans un grand nombre de langues et ses pièces sont régulièrement jouées partout dans le monde. Shakespeare est l’un des rares dramaturges à avoir pratiqué aussi bien la comédie que la tragédie.

Shakespeare écrivit trente-sept œuvres dramatiques entre les années 1580 et 1613. Mais la chronologie exacte de ses pièces est encore sujette à discussion. Cependant, le volume de ses créations ne doit pas apparaître comme exceptionnel en regard des standards de l’époque.

Certaines polémiques remettent en question l'origine des pièces, l'identité de leur auteur et si elles appartenaient vraiment à Shakespeare, entre autres de par leur hétérogénéité, et le peu d'informations biographiques sur le dramaturge.

Il est l'auteur entre autres de : "Macbeth", "Othello", "Roméo et Juliette", "Hamlet", "Le Songe d'une nuit d'été", "Le Roi Lear", "Beaucoup de bruit pour rien", "Le Marchand de Venise", "La Tempête", "Comme il vous plaira", "Richard III", "Jules César".

L'anglais est couramment désigné par la périphrase "la langue de Shakespeare", tant cet auteur a marqué la langue de son pays en inventant de nombreux termes et expressions.
+ Voir plus
Ajouter des informations

Dossier et informations sur cet auteur

Pourquoi lire Shakespeare ?


Lu et joué dans le monde entier, William Shakespeare, grand peintre du genre humain, se place au troisième rang des auteurs les plus traduits après Agatha Christie et Jules Verne. Figure éminente de la culture occidentale, il doit sa réputation principalement à son incomparable maîtrise des formes poétiques et littéraires. Ne dit-on pas d’ailleurs de l'anglais qu'elle est « la langue de Shakespeare » ? A travers une production théâtrale foisonnante comptant huit tragédies, autant de drames historiques et pas moins de dix-sept comédies, Shakespeare mêle piété, farce et burlesque. Créant des allégories vertueuses, ses pièces présentent des personnages symboliques inspirant encore aujourd’hui l’imaginaire commun. On retrouve par exemple, une forte présence shakespearienne dans le romanA moi seul bien des personnages de John Irving et la vingtaine d’adaptations cinématographiques de la pièce Roméo et Juliette témoigne de la capacité du dramaturge à nous parler au présent.

Lorsque William Shakespeare arrive à Londres vers la fin des années 1580, la production théâtrale prolifère et l’on compte plus d’une centaine d’auteurs recensés, favorisés par un régime politique avide de divertissement de cet ordre. L’écriture dramaturgique de cette période connaît un spectaculaire renouveau puisqu’elle s’adresse désormais à l’élite aristocratique autant qu’au petit peuple. En effet jusque-là, la forme la plus populaire du théâtre anglais était celle de la Moralité, héritée de l’époque des Tudor, dont la popularité jugée trop académique, est en perte de vitesse. On admet communément d’ailleurs que Christopher Marlowe et Thomas Kyd ont pu jouer un rôle fondamental dans cette révolution, proposant de nouveaux drames alliant populisme, profondeur philosophique et poétique et réduisant par ailleurs la simplicité des allégories moralistes. Inspiré par cet élan créateur, Shakespeare s’élance dans un genre d’écriture neuf, mêlant interrogations fondamentales sur la nature humaine et raisonnement émotionnel pour le public. Les personnages Shakespeariens, allégories des grandes vertus, illustrent à merveille ces moments clés dans lesquels le public sait se reconnaître à chaque fois. Gagnant peu à peu les faveurs des autorités, il s’assure une situation confortable en s’établissant au Théâtre du Globe avec la compagnie des « Lord Chamberlain’s Men », du nom du censeur officiel des représentations théâtrales. A défaut de connaître véritablement Shakespeare, il est possible de distinguer plusieurs périodes dans son œuvre. De 1590 à 1600, les pièces répondent en grande partie aux attentes du pouvoir en place, ce qui constitue alors la condition sine qua none du rayonnement de la troupe. Manichéennes, à la sagesse et à l’harmonie des autorités, les pièces opposent les désordres et l’injustice nés de l’ambition personnelle, dans un style relativement constant. Puis, sans raison évidente, dès l’année 1600, les œuvres de Shakespeare prennent un ton plus grave et reflètent un pessimisme dramatique. Mort, folie, démesure résument cette période où même les comédies peinent à rester joyeuses. Après 1608, sans explication encore, ces lugubres tragédies laissent place à des tragi-comédies un peu moins noires comme le Conte d’hiver ou la Tempête. En 1611, Shakespeare décide de se retirer du théâtre et de prendre sa retraite sur ses terres natales.

Mais, la renommée ne fait pas l’homme et parfois même elle le dessert. L’histoire de Shakespeare compte parmi les plus sujettes à controverse, les doutes allant de l’attribution de ses écrits à d’autres auteurs de son époque, à la remise en cause de son existence même. Mark Twain, Henry James ou encore Sigmund Freud ont entre autres nié l’existence du dramaturge, évoquant tour à tour, l’absence de mention d’œuvres littéraires dans son testament, les circonstances floues de ses années de formation ou encore le manque d’homogénéité de son style et la variation de l’orthographe de son patronyme. Une liste de cinquante candidats en 2007 puis une de soixante-dix-sept en 2012 ont été établies, lesquels auraient façonné cette œuvre composite qu’est le théâtre de Shakespeare. Aujourd’hui, les doutes se sont fortement amoindris et même si des linguistes persévèrent dans leurs investigations, il est possible d’admettre au moins l’existence du personnage, certifiée depuis. Ces nombreux questionnements ne sont, à la manière de ceux concernant Molière, qu’une énième preuve du génie du dramaturge et de l’intemporalité de ses propos.

Le saviez-vous ?


• Le titre Le meilleur des mondes, originellement Brave new world du roman d’Aldous Huxley , est un emprunt à La Tempête, acte 5, scène 1 de Shakespeare.

• Dans le théâtre shakespearien et ce, jusqu’au règne de Charles II, les rôles de femmes étaient tenus par de jeunes hommes costumés en femmes.

• Shakespeare est à l’origine du mot SWAG, s’apparentant aujourd’hui à l’expression « avoir du style ». Plus exactement, le dramaturge a inauguré l’usage du verbe swagger, employé dans Songe d’une nuit d’été, comme synonyme du verbe fanfaronner.

• Shakespeare et Miguel de Cervantes sont décédés le même jour. En réalité, huit jours séparent ces deux morts, puisque l’Espagne utilisait déjà le calendrier Grégorien.

• Shakespeare a laissé derrière lui une épitaphe maudissant celui qui ouvrirait ou déplacerait sa tombe.

Christopher Marlowe aurait soufflé à Shakespeare l’intrigue du célèbre Roméo et Juliette , alors qu’ils étaient ensembles dans une taverne.

• Dans le roman 1984 de George Orwell, les seules œuvres artistiques qui ont échappé à la censure sont les œuvres de Shakespeare.

Chronologie


23/04/1564 : Naissance à Stratford-Upon-Avon au Royaume Uni

1582 : mariage avec Anne Hathaway

1594 : Shakespeare intègre la troupe du Lord Chambellan et joue à la cour

1597 : Publication de Roméo et Juliette

1600 : Présentation duLe songe d`une nuit d`été et d’Henri IV

1601 : Shakespeare présente le célèbre Hamlet

1606 : Présentation de Macbeth , la dernière grande tragédie de Shakespeare

1608 : Publication du Roi Lear de Shakespeare

1609 : Parution de Troïlus et Cressida

1613 : Incendie du Globe Theatre, pendant une représentation d’Henry VIII

23/04/1616 : Mort à Stratford-upon-Avon, âgé seulement de 52 ans

1622 : Publication posthume d’Othello


Inspirateurs et héritiers


Aux yeux de la critique, Plaute semble constituer une forte source d’inspiration pour Shakespeare, qui avant lui se plaisait déjà à créer de nouveaux vocables ou à changer le sens de ceux existant. Des caractéristiques de la farce romaine sont ainsi repérables dans les comédies de jeunesse de Shakespeare, bien qu’il ait su s’en affranchir pour finalement créer plus tard sa propre forme de comédie.

Passée une certaine méfiance préambulaire à son égard, le monde littéraire rendit très vite un hommage considérable à l’œuvre de Shakespeare et à raison puisque ses thèmes ont connu une multitude d’échos au fil des siècles, par-delà même les frontières de l’univers théâtral. Sa renommée n’a eu de cesse de grandir depuis l’époque Elisabéthaine, comme le montre le nombre d’œuvres qui lui furent dédiées depuis. Dès lors, il devient difficile de dénombrer les auteurs se réclamant de l’influence de Shakespeare ou ceux encore chez qui sa plume se fait simplement sentir. Parmi eux, Honoré de Balzac qui, selon de nombreux universitaires anglais et américains, laisserait transparaître dans sa célèbre Comédie Humaine, des éléments révélant l’influence du dramaturge. A ce sujet, certains ont même évoqué le plagiat, concernant Le Père Goriot assassiné par ses deux filles de façon un peu trop semblable au Roi Lear de Shakespeare ...

Par-delà cette anecdote, plusieurs personnages de Shakespeare ont aujourd’hui reçu le sempiternel statut d’archétype, comme les Amants de Vérone ou encore Hamlet, attribut dont on affublerait presque chaque jeune garçon vêtu de noir aux allures tristes. Figures du patrimoine de l’humanité, Roméo et Juliette, aux côtés de Tristan et Iseult, ont par ailleurs rejoint l’Olympe des couples de légende.

Ils ont dit de Shakespeare


Victor Hugo : « Shakespeare a l’émotion, l’instinct, le cri vrai, l’accent juste (…). Sa poésie, c’est lui, et en même temps, c’est vous. »

Ben Jonson : « Il n'était pas d'un âge, mais pour tous les temps! »

Michaël Edwards : « Le bon goût, la finesse absolue de Shakespeare étaient tels qu'on ne pouvait les concevoir. »

Marchette Chute : « William Shakespeare était le conteur le plus remarquable que le monde ait jamais connu. »

Lire la suite

étiquettes
Videos et interviews (367) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Gabriel Bacquier (1924-2020) incarne sir John Falstaff dans l'opéra de Verdi, dirigé par sir Georg Solti à la tête de l'orchestre philharmonique de Vienne en 1979, dans une mise en scène et une réalisation pour la télévision de Götz Friedrich. Comment un Français, dans un opéra italien, rejoint le personnage de Shakespeare...
Podcasts (41) Voir tous

Citations et extraits (2274) Voir plus Ajouter une citation
William Shakespeare
hotaru   28 avril 2012
William Shakespeare
Je me sens toujours heureux, savez vous pourquoi? Parce que je n'attends rien de personne.Les attentes font toujours mal, la vie est courte.Aimez votre vie, soyez heureux, gardez le sourire et souvenez vous: Avant de parler, écoutez.Avant d'écrire, réfléchissez.Avant de prier, pardonnez.Avant de blesser, considérez l'autre.Avant de détester, aimez et avant de mourir, Vivez
Commenter  J’apprécie          203212
William Shakespeare
Titipanzani   12 août 2012
William Shakespeare
Il aimait la mort, elle aimait la vie.

Il vivait pour elle, elle est morte pour lui.
Commenter  J’apprécie          5353
Emily5F   17 février 2010
Hamlet de William Shakespeare
Doute que les étoiles soient de feu,

Doute que le Soleil se meut,

Doute que la verité mente elle-même

Mais ne doute pas que je t'aime.
Commenter  J’apprécie          4511
William Shakespeare
SuperPomme   13 novembre 2013
William Shakespeare
L'enfer est vide, tous les demons sont ici.
Commenter  J’apprécie          3473
William Shakespeare
milado   05 octobre 2013
William Shakespeare
Quand la neige fond, où va le blanc ?
Commenter  J’apprécie          2945
William Shakespeare
Carosand   15 septembre 2014
William Shakespeare
Ce qui n'est pas exprimé

Reste dans le coeur

Et peut le faire éclater
Commenter  J’apprécie          2721
William Shakespeare
Nastasia-B   01 mai 2013
William Shakespeare
Rien n'est bon ou mauvais en soi, à part si la pensée le rend tel.



HAMLET, Acte II, Scène 2.
Commenter  J’apprécie          2622
William Shakespeare
Nastasia-B   09 juin 2013
William Shakespeare
Notre corps est notre jardin et notre volonté est le jardinier.

(Our bodies are gardens, to the which our wills are gardeners.)



OTHELLO.
Commenter  J’apprécie          2476
William Shakespeare
Kittiwake   15 décembre 2015
William Shakespeare
Gémir sur un malheur passé est le plus sûr moyen d'en attirer un autre.
Commenter  J’apprécie          2291
William Shakespeare
Gary   09 septembre 2014
William Shakespeare
Nos doutes sont des traîtres et nous privent de ce que nous pourrions souvent gagner de bon parce que nous avons peur d'essayer.
Commenter  J’apprécie          2050
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Roméo et Juliette

"Roméo et Juliette" est une comédie.

Vrai
Faux

10 questions
1492 lecteurs ont répondu
Thème : Roméo et Juliette de William ShakespeareCréer un quiz sur cet auteur
.. ..