AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.29 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) le : 08/12/1984
Biographie :

Giovanni Privitera est sicilien et professeur de sociologie et d’italien à Sciences Po Aix-en-Provence et à la faculté de droit et de science politique d’Aix-Marseille Université.

Il est notamment l’auteur d’une thèse de doctorat intitulée "Naissance et évolutions de la chanson d’auteur italienne" (2014), d’une dizaine d’articles universitaires sur la société italienne contemporaine.

Il est le réalisateur d’"Après le voyage" (2017), un documentaire retraçant la rencontre entre étudiants et jeunes demandeurs d’asile à Marseille.

Ajouter des informations
Bibliographie de Giovanni Privitera   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Podcast RMC (After foot) du 19/11/2020 autour du livre "Luigi Alfano, Toulon, foot et castagne" de Giovanni Privitera. Depuis près d'un demi-siècle, Luigi Alfano défend les couleurs d'une seule et même ville : Toulon. Giovanni Privitera retrace la vie et la passion de ce footballeur italien devenu entraineur du Sporting Club de Toulon. Il revient sur son enfance napolitaine, son parcours vers le monde professionnel, ses confrontations aux vedettes internationales du championnat de France et ses aventures rocambolesques sur les pelouses de France et de Navarre avec son équipe de toujours. On y retrouve aussi sa pugnacité, son jeu de tête unique et son nez légendaire. Ce récit nous plonge avant tout dans un football d'un autre temps, avec ses codes, ses valeurs, ses travers. http://ateliershenrydougier.com/luigi_alfano.html

+ Lire la suite

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Stephanie39   18 juin 2021
Exil ordinaire d'un jeune Afghan de Giovanni Privitera
La vie se poursuivait ainsi au rythme des restrictions qui allaient crescendo.
Commenter  J’apprécie          40
KateMoore   14 juillet 2018
Les Siciliens de Giovanni Privitera
La mafia n'est pas un cancer arrivé par hasard en Sicile. Elle est une excroissance perverse et violente de la mentalité d'une population. La preuve est que l'organisation criminelle a été plus ou moins vaincue, mais l'esprit mafieux perdure. Et j'ajoute : il est justifié ! C'est une réaction à l'absence de l'Etat. Quand tu n'as pas le soutien de la famille, du clan ou de je ne sais quoi, comment vis-tu dans une société où tout fonctionne sur la base de ces appuis ? La mafia est une espèce de superstructure qui résume une logique de fonctionnement qui est générale.
Commenter  J’apprécie          00
KateMoore   14 juillet 2018
Les Siciliens de Giovanni Privitera
Le loup-garou est une figure légendaire dans une multitude de pays. Mais dans l'imaginaire collectif sicilien, le lupunaru est ici perçue comme une maladie, un délire à la croisée du réel et du fantastique. Partout, fables, romans et films de tous genres et de toutes origines s'accordent sur les modalités de contamination : on se transforme que si l'on a été mordu par un loup-garou. En Sicile, la malédiction du lupunaru touche les hommes conçus pendant la nouvelle lune, ou la nuit de San Giovanni, mais également ceux qui s'endorment le visage tourné vers la lune.
Commenter  J’apprécie          00
KateMoore   14 juillet 2018
Les Siciliens de Giovanni Privitera
Militairement, Cosa Nostra a été battue, mais il reste la mentalité et la mentalité ne se combat pas avec des carabiniers et des juges antimafia, mais avec l'éducation et un véritable Etat qui fonctionne.
Commenter  J’apprécie          10
KateMoore   14 juillet 2018
Les Siciliens de Giovanni Privitera
L'amour des Siciliens pour le football n'a pas d'égal. Ici, les supporters sont appelés tifusi, mot qui signifie littéralement "malades du typhus". Car les symptômes de cette maladie contagieuse, une fièvre intense et une agitation nerveuse, sont bel et bien à leur paroxysme lorsque joue l'équipe nationale italienne. Il suffit de voir comment Palerme s'embrase après chaque victoire de la Nazionale. Et si le football est un bon baromètre des passions populaires, il est clair que les Siciliens ne sont en rien indépendantistes.
Commenter  J’apprécie          00
KateMoore   14 juillet 2018
Les Siciliens de Giovanni Privitera
Ce qui est moins probable, c'est de trahir son équipe de football. Un supporter de la Juventus ne portera jamais de grenat ou de violet, les couleurs des ennemis de toujours, le Torino et la Fiorentina. Bon, généralement, en Sicile on s'adapte. On peut changer d'orientation politique, de travail, d'amis, de femme ou de mari. Mais le football est l'exception qui confirme la règle : une équipe c'est pour la vie !
Commenter  J’apprécie          00
joiedeslivres   30 mai 2019
Les Siciliens de Giovanni Privitera
les trois autres jeunes gens se présentent à leur tour : Giovanna Spinuzza, pour reprendre une phrase du Parrain, paraît peut être plus grecque qu'italienne; Miriam Matraxia prénom d'origine arabe très courant en Sicile, tout comme Fatima, nom de famille à consonance grecque) est blonde et assez grande; alors que Michele Alvaro (nom d'origine hispaniqueà paraît méditerranéen-occidental
Commenter  J’apprécie          00
joiedeslivres   30 mai 2019
Les Siciliens de Giovanni Privitera
pour être clair, je suis pour le musée de la charrette sicilienne, mais je suis contre le fait de revenir à la charrette comme moyen de transport. je suis d'accord pour qu'on protège le parc naturel des Nébrodes, mais je suis contre la destruction du système d'élevage nébrodal
Commenter  J’apprécie          00
KateMoore   14 juillet 2018
Les Siciliens de Giovanni Privitera
Comme le disait mon oncle, "certains connaissent la loi et d'autres connaissent le juge".
Commenter  J’apprécie          10
KateMoore   14 juillet 2018
Les Siciliens de Giovanni Privitera
J'emprunte au peintre Renato Guttuso cette phrase qu'il aimait répéter : "Même quand je peins une pomme, la Sicile est là."
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3589 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur cet auteur

.. ..