AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 2.8 /5 (sur 111 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Hillel Levin est journaliste et écrivain. Il vit à Chicago.

Source : Amazon
Ajouter des informations
Bibliographie de Hillel Levin   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Avec le diable Chronique de Jean Casel sur le livre Avec le diable de James Keane et Hillel Levin

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation

C'était une journée froide et ensoleillée, et Keene se concentrait sur un petit moineau qui s'était posé sur une branche devant la fenêtre. "C'était au beau milieu de l'hiver, et ce petit oiseau était toujours là. Je l'ai fixé du regard pendant tout le test en me disant : "Bientôt je serai dehors avec toi."

Commenter  J’apprécie          150

"Norris compare les tueurs en série à des "animaux sauvages" parce qu'ils sont "fascinés par les traces de leurs crimes. Ils se rendent sur la tombe de leur victimes et assistent à leur enterrement". Et même après l'enterrement, explique-t-il, le tueur en série "aime garder son crime vivant dans son souvenir en lisant des articles de journaux sur sa victime, ou bien en retournant sur le lieu ou il l'a trouvée." p.164

Commenter  J’apprécie          10

( ... ) "Egger écrit que "Les services de police d'aujourd'hui ne sont tout simplement pas capables d'identifier ou d'appréhender les meurtriers qui tuent des inconnus et errent d'États en État ..." Contrairement aux assassins imaginaires tels que Hannibal Lecter, selon Egger, les hommes qui commettent des meurtres multiples ne sont pas si doués que ça pour tuer - c'est juste que les flics ne sont pas très compétyents pour les attrapper." p.158

Commenter  J’apprécie          00

"En fait, selon lui (Egger), "l'identification d'un tueur en série est souvent le fruit du hasard ou d'un coup de chance", suite à une "enquête de police classique sur un événement criminel en apparence sans rapport." p.160

Commenter  J’apprécie          00

Je n'arrive pas à comprendre ces prix que l'on donne, je ne sais pas si on est sur les mêmes passions en plus sur la couverture ils osent comparer avec le silence des agneaux?

Commenter  J’apprécie          70

Dans la vie, il arrive que l'on prenne de mauvais tournants. C'est ce que j'ai fait. Mais on m'a accordé une seconde chance .

Non seulement de sauver ma peau, mais aussi de m'acquitter envers la société de mes mauvais choix.

Commenter  J’apprécie          50

"Larry, fit l'inspecteur, pourquoi ne lui parlez-vous pas de vos rêves?" (...) "Parfois, expliqua-t-il à Miller, les yeux toujours baissés, je rêve que je tue des femmes. mais je crois que c'est juste un rêve."

Commenter  J’apprécie          50
Dans la vie, il arrive que l’on prenne de mauvais tournants.
Commenter  J’apprécie          40

Le psychologue Joel Norris écrit : « Les tueurs en série qui ne se font pas attraper finissent souvent par se suicider. C’est le dernier acte d’une vie de désespoir et d’impuissance absolus… Mais la plupart des tueurs en série trouvent le moyen de se faire arrêter avant d’opter pour le suicide. Ils sont alors trop déprimés et ne prennent plus soin de dissimuler leurs crimes.

Commenter  J’apprécie          20

"Ce ne sont pas des gens qui campent sous les autoroutes en parlant tout seul, explique [un psychiatre médico-légal]. L'extériorisation de leur trouble est une chose temporaire - très épisodique, très impulsive."

La description clinique de la dualité saisissante des tueurs en série - à un moment si sereins, puis soudain si sauvages - n'est pas sans rappeler les légendes de loups-garous. (...) Les récits d'hommes qui se transforment en loups remontent à la mythologie grecque, mais d'après 'The Book of Werewolves' de la spécialiste du folklore Sabone Baring-Gould, c'est dans l'Europe médiévale que les histoires de loups-garous gagnèrent en importance, après des séries de meurtres commis par des nobles dérangés. (p. 138-139)

Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Quiz Voir plus

oh, boy !

Quel est le nom de la famille principale ?

Mourlevent
Morlvent
Morlevent
Mortevent

5 questions
49 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur