AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.14 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Grand reporter pour la télévision, auteur et réalisateur de documentaires, dont l'un a été récompensé par un Emmy Award, Jean-Charles Deniau est le coauteur 'Des armes pour l'Iran' (Gallimard, 1988) et de 'Sur la piste du mammouth' (Robert Laffont, 2000). En 2003, il a réalisé avec Madeleine Sultan 'L' Affaire Dominici : ses mystères, ses impasses, ses mensonges', une enquête diffusée sur les chaînes Odyssée et TMC. En 2005, il jette un pavé dans la mare avec son documentaire sur une partie dérangeante de l'histoire de France, 'Algérie: paroles de tortionnaires'. Depuis, Jean-Charles Deniau est dans l'équipe du magazine télévisée hebdomadaire Arrêt sur images aux côtés de Daniel Schneidermann, décortiquant l'interprétation de l'information sur les chaînes françaises. En 2007, il signe un reportage sur le mystère de Louis XVII et sur la question de la royauté au XXIe siècle, 'Le Bal des prétendants au trône de France'.
+ Voir plus
Source : http://www.evene.fr/celebre/biographie/jean-charles-deniau-17594.php
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Hardiviller   29 novembre 2016
La vérité sur la mort de Maurice Audin de Jean-Charles Deniau
Le capitaine Yves de la Bourdonnaye Montluc dira plus tard à la journaliste Marie-Monique Robin : certains membres de l'équipe que j'avais récupérée étaient devenus complètement fous . Ils avaient pris l'habitude de tuer les prisonniers d'un coup de couteau dans le cœur .

Ces hommes , Massu , Aussaresses , Faulques .... , leurs exécutants , sous-officiers et soldats ont-ils liquidé tellement d'hommes au point d'avoir cessé de " penser " , comme me l'a dit un jour Pierre Misri ?

" Comment comprendre que le plus grand mal que l'homme peut générer ne soit pas le produit de la volonté expresse de faire le mal mais d'un mélange détonnant dintelligence stratégique et de vide moral " , écrit Hannah Arendt ( Eichmann à Jérusalem ) . Paradoxe . Ces militaires ont été d'authentiques résistants durant la Deuxième Guerre Mondiale

Ils ont lutté contre le fascisme et le " vide moral " , ils l'ont constaté chez les hommes de la Gestapo qui les pourchassaient . Mais , pour mener ce combat de la liberté et de la démocratie , ils ont du apprendre dans les commandos en Angleterre " à tuer sans laisser de traces , à être indifférents à leur souffrance et à celle des autres , à oublier et à se faire oublier .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fandol   17 avril 2017
La vérité sur la mort de Maurice Audin de Jean-Charles Deniau
Moi, je traîne une douleur qui ne me quitte jamais. (Général Paul Aussaresses)
Commenter  J’apprécie          50
Hardiviller   29 novembre 2016
La vérité sur la mort de Maurice Audin de Jean-Charles Deniau
La question de l'inhumanité du mal reste ouverte , mais le pire serait de faire de ses hommes des êtres à part . Ils sont tragiquement humains et , s'ils n'ont pas eu la force de résister à la pression de leur hiérarchie -comme Jacques de Bollardière- ( " Non à la torture " Acte-sud Juniors ) , ils partagent largement la responsabilité de leurs actes avec la classe politique de cette IV éme République à la dérive qui les a poussés dans une spirale infernale . la période la plus dure du " maintien de l'ordre " se déroule en effet sous un gouvernement socialiste qui , en quelques mois , a balayé ses idées libérales pour instaurer une répression tous azimuts . Cette fameuse phrase du gouvernement général " à tout prix , à tout prix que Paul Aussaresses affirme avoir entendue à plusieurs reprises , n'est pas une simple exhortation mais une injonction . Massu et ses hommes qui n'étaient ni des mercenaires ni des francs-tireurs , ont suivi les directives et les encouragements oraux de ces politiciens qui venaient régulièrement à Alger les pousser au résultat . Le comportement de ces militaires est malheureusement classique . Comme l'a constaté Stanley Milgram : Des individus qui ne sont pas animés de pulsions sadiques sont , dans certaines circonstances , soumis à une autorité qu'ils jugent légitime , conduits à obéir à des ordres qu'ils n'auraient jamais exécutés d'eux-mêmes , comme infliger des décharges électriques de plus de 500 volts ....( expérience , bien connue , mise en place fictivement par Milgram et le prouvant )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fandol   17 avril 2017
La vérité sur la mort de Maurice Audin de Jean-Charles Deniau
Je voudrais clairement mettre au jour la chaîne des responsabilités des civils –politiques et hauts fonctionnaires – et de la hiérarchie militaire qui ont poussé des soldats à se comporter en Algérie comme la Gestapo l’avait fait en France.
Commenter  J’apprécie          30
Chrichrilecture   23 mai 2016
Dominici, c'était une affaire de famille de Jean-Charles Deniau
De retour chez lui, Gustave répond volontiers aux journalistes, il reconnait avoir vu les lits de camp avant d’alerter le motard et il ajoute ;

Je n’ai pas voulu cacher la vérité, mais l’horreur de ce que je venais de découvrir m’a fait douter de ma raison.

Commenter  J’apprécie          20
Nau   24 septembre 2019
Balkany, l'impuni de Jean-Charles Deniau
La seule façon de le savoir, comme le pense Pasqa, c'est de porter plainte.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur