AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.5 /5 (sur 8 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bordeaux , 1947
Biographie :

Jean Delabroy est professeur et écrivain.

Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (1966), agrégé de Lettres classiques (1968), docteur d’État (1980), il est professeur des universités en littérature française (et comparée), à l’Université Paris-Diderot (Paris VII), où il dirige le département LAC (Lettres, Arts, Cinéma).

Son activité critique et éditoriale a été jalonnée de nombreux travaux (livres, ouvrages, articles, conférences, contributions, expertises, émissions, etc.) en France et à l’étranger, principalement centrés sur les romantismes européens. Le fil rouge de sa recherche est Shakespeare, à l’œuvre duquel il consacre un séminaire annuel depuis de longues années.

En 1996, il a rencontré Bernard Wallet, qui a publié, pour l’ouverture de sa maison d’édition Verticales, son récit "Pense à parler de nous chez les vivants" (1997). Chez le même éditeur, passé au sein du groupe Gallimard, il a publié en 2005 son roman "Dans les dernières années du monde".

De nombreux textes (nouvelles, récits, essais) sont parus dans des revues, d’autres demeurent inédits, dont "Huit jours dans la mort de Coeur de Pierre", récompensé par le Prix Jean-Macé, en 1975.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Delabroy   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PegLutine   17 novembre 2013
Texte et Contextes : "Les Fleurs du mal" - Baudelaire de Jean Delabroy
La Beauté



Je suis belle, ô mortels! comme un rêve de pierre,

Et mon sein, où chacun s'est meurtri tour à tour,

Est fait pour inspirer au poëte un amour

Eternel et muet ainsi que la matière.



Je trône dans l'azur comme un sphinx incompris;

J'unis un coeur de neige à la blancheur des cygnes;

Je hais le mouvement qui déplace les lignes,

Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.



Les poëtes, devant mes grandes attitudes,

Que j'ai l'air d'emprunter aux plus fiers monuments,

Consumeront leurs jours en d'austères études;



Car j'ai, pour fasciner ces dociles amants,

De purs miroirs qui font toutes choses plus belles:

Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles!
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Magazines d'hier et d'aujourdh'ui

Magazine hebdomadaire de bande dessinée français publié d'octobre 1959 à octobre 1989. J'ai été créé par René Goscinny et Albert Uderzo entre autre. J'y ai vu passer les aventures d'Astérix, Tanguy et Laverdure,Achille Talon. Je suis :

Polite
Pilote
Palite
Pulite

16 questions
5 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur