AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.16 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Ingénieur EDF retraité, Jean-Paul Robert s'est lancé dans l'écriture de romans policiers. Il habite Chinon.
Sportif et très impliqué dans la vie associative, Jean-Paul Robert a acquis très jeune le goût de la lecture et de l’écriture avant de s’orienter vers une formation d’ingénieur.
Chargé des activités internationales au sein d’un grand groupe, il y a découvert la diversité des perceptions et des cultures. Il se consacre aujourd’hui à l’écriture avec le souhait de faire partager son goût pour l’histoire et ses mystères en la romançant sans la trahir.

Site : http://cavespainctes.com/

Source : www.lanouvellerepublique.f
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Paul Robert   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Phebe14   22 septembre 2014
Du rouge sang aux caves painctes de Jean-Paul Robert
- La "coulée de miel", annonça fièrement Bertrand, comme s'il avait lui-même découvert ou créé cette bizarrerie de la nature. C'est une concrétion calcaire, qui continue à se former sur les pierres. Autrefois on appelait ça "le degueulis de Gargantua"
Commenter  J’apprécie          60
Anubis007   15 février 2020
La fille qui fredonnait : Meurtres à Chinon de Jean-Paul Robert
Il se tourna vers la jeune femme et regarda sa lourde chevelure rousse. Lorsqu’il l’avait remarquée, deux ou trois heures plus tôt, elle lui avait immédiatement rappelé Marlène Jobert. Le haut du visage, mais sans le sourire mutin de cette dernière.

Après les cheveux, il avait noté chez elle les yeux verts, pétillants de malice, puis les taches de rousseur et enfin le nez en trompette au-dessus de lèvres fines malheureusement soulignées par un rouge à lèvres qui aurait gagné à se faire plus discret. Depuis sa table, presque face à elle, il avait cru discerner la marque de l’ennui sur un visage qui ne s’égayait d’un sourire

timide que lorsqu’elle saluait quelqu’un,de loin.

Elle paraissait tuer le temps, sirotant son Coca avec la lenteur d’un escargot engagé dans un marathon. Elle n’était pas vraiment jolie, avait-il songé, mais plaisante, séduisante même malgré une mâchoire un peu trop massive,

presque masculine.
Commenter  J’apprécie          20
sabou   04 février 2015
Du rouge sang aux caves painctes de Jean-Paul Robert
à lire histoire et mystère très très bien et un autre va suivre !!!
Commenter  J’apprécie          30
Wolkaiw   08 mai 2018
Dans les griffes d'un ange de Jean-Paul Robert
N’oubliez jamais que les poules mouillées ça laisse des traces de pattes mais jamais de traces écrites.
Commenter  J’apprécie          20
Anubis007   16 juin 2018
Dans les griffes d'un ange de Jean-Paul Robert
Pour l’eau c’est presque miraculeux : le robinet en est rempli et ça coule tout seul. Vous verrez, même un homme peut y arriver !
Commenter  J’apprécie          00
Anubis007   16 juin 2018
Dans les griffes d'un ange de Jean-Paul Robert
Vous êtes médecin ?

Non, je suis ballerine à l’opéra ! Qui voulez-vous que je sois ?! Il y a urgence, on discutera après !
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Thérèse Raquin

Où est née Thérèse Raquin?

en Algérie
Au Maroc
En Tunisie
en Libye

24 questions
851 lecteurs ont répondu
Thème : Émile ZolaCréer un quiz sur cet auteur