AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.5/5 (sur 2 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Brookline, comté de Norfolk, Massachusetts , le 29/05/1917
Mort(e) à : Dallas, Texas , le 22/11/1963
Biographie :

Issu d'une riche famille catholique de la banlieue de Boston, John Fitzgerald Kennedy est le deuxième enfant d'une fratrie de neuf. Malgré une mauvaise santé chronique, il parvient à se faire engager dans la Marine américaine pendant la seconde guerre mondiale, au cours de la laquelle il obtiendra la médaille "Purple Heart".
De retour au pays, Kennedy s'engage en politique dans le parti démocrate. En 1963, battant Nixon de très peu, il devient le 35e président des États-Unis. Charismatique et énergique, son mandat est marqué de nombreux évènements historiques : la déségrégation, l'échec de l'invasion de la Baie des Cochons, le lancement du programme lunaire américain ("We choose to go to the moon"), la crise des missiles de Cuba, la visite de Berlin-Ouest ("Ich bin ein Berliner"). Il est important de noter que la Guerre du Vietnam continuera de s'amplifier pendant la présidence de Kennedy.
En déplacement officiel à Dallas au Texas le 22 novembre 1963, John Kennedy est assassiné. Premier suspect, Lee Harvey Oswald est arrêté avant d'être à son tour assassiné, privant ainsi le pays d'un procès. Ces évènements ont très fortement marqué les esprits et aujourd'hui encore entretiennent diverses théories du complot.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/John_F._Kennedy
Ajouter des informations
Bibliographie de John Fitzgerald Kennedy   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

C à vous en intégralité https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite en intégralité https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ L'Oeil de Pierre Lescure - John F. Kennedy 60 ans après

Podcasts (1)


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
John Fitzgerald Kennedy
La plus grande erreur que vous puissiez commettre dans la vie, c'est d'avoir peur de commettre des erreurs.
Commenter  J’apprécie          720
John Fitzgerald Kennedy
Aucune nation dans l'histoire des guerres n'a autant souffert que l'Union soviétique au cours de la seconde guerre mondiale.

Discours à l'Université américaine de Washington, 10 juin 1963.

N. B. : 60 ans jour pour jour après ce discours de JFK, qu'on ne peut certes pas taxer d'adorer trop Moscou, à l'heure où il est de si bon ton, voire normal, de cracher abondamment sur la Russie, peut-être n'est-il pas totalement vain de rappeler que, contrairement à la légende, ce ne sont ni les Américains, ni les Anglais qui ont arrêté les nazis et les ont écrasés, mais bien l'Union soviétique. Peut-être n'est-il pas inutile non plus de préciser que, quoi qu'on en dise, ce ne sont pas les Juifs qui ont payé le prix le plus cher au cours de cette sale guerre, mais bien, là encore, les Soviétiques, avec pas moins de 11 millions de morts chez les militaires et 15 millions chez les civils, rien que ça, excusez du peu. Ce ne sont pas d'autres que les Soviétiques qui ont libéré Berlin et Auschwitz. Alors, oui, c'est vrai, les Russes et leurs dirigeants sont ce qu'ils sont, agresseurs, flippants, vauriens, mais ils sont aussi cela, en tout cas, pas à regarder ni à considérer avec seulement et uniquement l'actuel mépris dont ils font aujourd'hui les frais.
En 2003, les gentils USA ont attaqué unilatéralement et détruit l'Irak sous des prétextes entièrement fallacieux et mercantiles, entraînant des milliers de morts innocentes et l'émergence subséquente de Daech, eh bien, ô magie, personne ne leur a jamais cherché de noises, ni de poux dans la tête, personne n'a jamais pris aucune sanction contre eux et personne n'a jamais traîné George W. Bush devant un quelconque tribunal pénal international pour un crime d'agression ou pour des atrocités commises par ses soldats sur le terrain, bien qu'elles soient avérées et documentées : comme toujours, deux poids, deux mesures…
Est-il audible de préciser que les USA ont également fait assassiner Salvador Allende, président démocratiquement élu au Chili, le 11 septembre 1973, mettant à sa place au pouvoir la pire ordure de dictateur qui soit en la personne d'Augusto Pinochet : combien de tortures, d'enlèvements et de morts civiles à la clef ? Mais là, pas de problème, ça n'était pas Poutine, donc tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, les Chiliens en rigolent encore... (Vous remarquerez que je n'ai nullement mentionné l'invasion de la Grenade en 1983, qui vaut aussi son pesant de moralité, alors que j'aurai pu m'y appesantir.)
La gentille Arabie saoudite, de son côté, n'agresse aucunement le Yémen avec des armes françaises, et que dire de la gentille Israël qui demeure ultra-cool avec les Palestiniens qu'elle n'agresse, n'étrangle dans un ghetto, ni n'envahit au déni d'aucune règle internationale, à coup sûr, seule la Russie est pendable et seule l'Ukraine souffre, sans jamais qu'aucune provocation de l'OTAN ne puisse expliquer cela… Alors, vite, vite, vite dépêchons-nous de boycotter le pétrole et le gaz russes pour nous jeter sur le pétrole et le gaz propres des adorables Saoudiens et Émiratis…
Tous les chiffres et les faits que je mentionne sont publics et vérifiables, donc têtus, donc consultables par quiconque, média en tête, normalement, mais, comme très souvent, comme on dit, quand les sages montrent la lune, les idiots des média font regarder leur doigt...
Qui bono ? disait Cicéron.
Imaginez maintenant, juste comme ça, en exercice de pensée, si un pays comme le Mexique, par exemple, signait un accord de partenariat technologique avec la Russie, et qu'en vertu de quoi, ce pays soi-disant libre, aurait le droit de déployer sur son sol des missiles de défense pour assurer la sécurité de son propre territoire à la frontière états-unienne. Il se passerait combien de temps avant que les troupes desdits USA n'envahissent le Mexique ? Disons, dans les trente à quarante secondes, pas plus. Qu'est-ce que l'OTAN ferait si l'Ukraine rentrait dans l'organisation ? Elle déploierait aussitôt des missiles de défense à la frontière russe, n'est-ce pas ? Pourquoi Poutine a-t-il décidé d'attaquer l'Ukraine ? Aucune ? Absolument aucune raison ? Ceci n'explique peut-être pas tout, mais, disons, au moins un p'tit truc quand même. Bref, les bons, les gentils, moi, je ne sais pas ce que c'est, je ne vois que des intérêts particuliers, et donc, beaucoup de ce qui me révulse le plus, c'est-à-dire, le mensonge, total et généralisé, dans le but de manipuler l'opinion, de faire avaler les couleuvres les plus grosses et les plus longues possibles, dans l'intérêt de quelques-uns, au détriment de la lourde majorité. La lourde majorité des Ukrainiens, la lourde majorité des Russes, mais la lourde majorité de tous les autres également. L'essentiel des habitants des États-Unis en chient pour joindre les deux bouts et pendant ce temps, leur gouvernement donne allègrement des milliards pour de l'armement, au nom d'une guerre JUSTE, comme si ce mot pouvait signifier quelque chose dès lors qu'il est associé au mot guerre.
Bon, ceci étant dit, dormons en paix et haïssons la Russie, car tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Au moins sommes-nous sûrs d'être dans le bon camp (comme pensent tous ceux qui sont dans n'importe quel camp).
Commenter  J’apprécie          6113
John Fitzgerald Kennedy
«Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays.»
Commenter  J’apprécie          450
John Fitzgerald Kennedy
Les problèmes du monde ne peuvent être résolus par des sceptiques ou des cyniques dont les horizons se limitent aux réalités évidentes. Nous avons besoin d’hommes et de femmes capables d’imaginer ce qui n’a jamais existé.
Commenter  J’apprécie          310
John Fitzgerald Kennedy
Mankind must put an end to war - or war will put an end to mankind.

Address by President John F. Kennedy to the UN General Assembly - September 25, 1961

[Traduction : L'humanité doit mettre fin à la guerre avant que la guerre ne mette un terme à l' humanité]
Commenter  J’apprécie          120
John Fitzgerald Kennedy
Dante a dit que les pires places de l'enfer sont réservées à ceux qui, dans les périodes de crise morale, ont choisi de rester neutres.
Commenter  J’apprécie          70
John Fitzgerald Kennedy
"Nous avons besoin d'hommes qui savent rêver à des choses inédites."
Commenter  J’apprécie          70
John Fitzgerald Kennedy
United, there is little we can't do [...] Divided, there is little we can do.
(Discours d'investiture, 20 janvier 1961)

[Traduction: "Unis, nous pouvons presque tout faire [...] Divisés, nous ne pouvons presque rien faire."]
Commenter  J’apprécie          50
John Fitzgerald Kennedy
Ask not what your country can do for you. Ask what you can do for your country.
(Discours d'investiture, 20 janvier 1961)

[Traduction: "Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays."]
Commenter  J’apprécie          30
John Fitzgerald Kennedy
Let us never negotiate out of fear, but let us never fear to negotiate.
(Discours d'investiture, 20 janvier 1961)

[Traduction: "Ne négocions jamais sous l'emprise de la peur, mais n'ayons jamais peur de négocier."]
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de John Fitzgerald Kennedy (38)Voir plus

Quiz Voir plus

Lire, Ecrire ou Dormir ?

" .......... " avec ceux qu'on aime ( Gilles Leroy )

Lire
Ecrire
Dormir

14 questions
248 lecteurs ont répondu
Thèmes : lire , dormir , écrire , littératureCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..