AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de gabrielleviszs


gabrielleviszs   17 avril 2021
Chien chaud, quatre saisons de Joseph Kochmann
Comme pour lui répondre, le Sceptre réagit de nouveau, mais, cette fois, il cracha une vapeur sombre qui, en se propageant sur le plafond de la pièce, forma un écran de fumée sur lequel apparut, en ombre, un chien au cerveau brisé.
— Son esprit s’est séparé en quatre, déclara Ekspli. Ainsi scindé, il s’est arraché de son corps, aspiré par l'objet qui, en contrepartie, l’a assailli de Nhäture. Il a ainsi donc connu… un dédédoublement de personnalité, annonça-t-il avec gravité.
L’image du chien éclata et un bruit de tonnerre retentit. Le majordome afficha un mince sourire lourd de sens.
— Un « dédoublement », vous voulez dire ? le corrigea Chloé, perplexe.
D’abord surpris, le beagle secoua la tête.
— Non. Un double dédoublement. Un dédédoublement.
— Donc un quadruplement, insista la chienne.
— C’est ça. Un dédédoublement.
— C-C’est un peu stustustustupide, rétorqua Polygon en haussant les épaules.
— Ah oui ? Eh bien, votre nom est stupide ! s’emporta le beagle.
— Et si vous vous la ferferferfermiez ? lâcha Chloé en massant sa mâchoire endolorie.
Commenter  J’apprécie          10





Ont apprécié cette citation (1)voir plus