AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Joseph Kochmann (57)


Wolkaiw   30 novembre 2018
Deaf de Joseph Kochmann
J'étais quelqu'un d'égocentrique. Toutes ces années, je n'avais pensé qu'à ma propre souffrance, voyant les personnes qui m'entouraient comme des individus simplement là pour m'aider. Si on se refusait à me répondre, ce n'était pas parce qu'on me prenait de haut, mais bien parce que je ne parlais que de moi.
Commenter  J’apprécie          60
Wolkaiw   03 décembre 2018
Deaf de Joseph Kochmann
- Manon, dit-il, personne, ni un dieu, ni un juge, ni un roi, n'a le droit de t'affirmer qui tu es. Toi seule peux décider ce qui te définit vraiment. Il n'y a pas de fatalité en ce bas monde, rien d'écrit. L'important est avant tout d'apprendre à s'accepter et surtout s'aimer afin d'avancer et aider les autres.
Commenter  J’apprécie          50
Khiad   27 février 2018
Mute de Joseph Kochmann
Jonathan avait toujours été pour le moins naïf. Maintenant qu’il approchait de sa dix-neuvième année, on aurait pu penser que la maturité l’aurait vite rattrapé et achevé son évolution. Mais il n’en était rien. Il semblait même que la maturité, après avoir reçu une bonne raclée, eut déclaré forfait avant de s’enfuir piteusement, la queue entre les jambes.
Commenter  J’apprécie          40
Wolkaiw   28 mars 2020
La sortie de Joseph Kochmann
- Personne n'est « normal », la contredit le garçon cochon. Certains se sentent jeunes, vieux, grands, petits, musclés... Peut-être que c'est juste comme ça que tu te vois.
Commenter  J’apprécie          30
Wolkaiw   02 décembre 2018
Deaf de Joseph Kochmann
Écouter, c'est prendre le temps de comprendre l'autre, réfléchir à ce qu'il ou elle nous dit, peser le pour et le contre et donner des conseils en conséquence, même si ceux-ci ne sont pas les plus agréables à entendre. C'est ça qui fait avancer.
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszs   14 août 2019
En fait, c'est le rêve du chien de Joseph Kochmann
Bien décidé à les décrypter, il posa ses petites lunettes marron sur son museau, ordonnant aux deux chiennes de se taire.
— R-Regardez comme il est précis ! s’exclama Polygon. I-Il arrive sur les lieux, sort son matériel, cherche les indices, en tire des conclusions…
— Oui, le boulot qu’on était censées faire depuis le début en fait, s’énerva Chloé.
— C-C’est tout de même une aubaine qu’il était sur place. Grâce à lui, on va enfin pouvoir clore l’affaire.
— Et comment peux-tu affirmer que ce n’est pas lui le coupable ?
Le chihuahua eut un mouvement de recul, outrée.
— M-Miss Barkouaf… C-C’est un héros tout de même !
— Ça ne veut rien dire.
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszs   14 août 2019
En fait, c'est le rêve du chien de Joseph Kochmann
L’inspectrice saisit la feuille qu’on lui tendait, perplexe, la lut, puis baissa les yeux, observant tour à tour le médecin légiste et le défunt.
— Pardon, mais… On n’est pas censé obtenir ça une fois le cadavre envoyé chez vous ? demanda-t-elle, déconcertée. Et puis, d’ailleurs, qu’est-ce que tu fais sur le terrain ? Et comment t’as appris tout ça aussi vite ?
Ekspo Zission leva un sourcil, dévisageant sa supérieure comme si celle-ci lui avait demandé pourquoi le ciel était gris. Polygon tapa dans ses pattes en souriant.
— C-C’est marrant, fit-elle, ça me rappelle un rêve que j’ai fait hier soir : il n’y avait pas la moindre logique.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   13 juin 2019
En fait, c'est le rêve du chien de Joseph Kochmann
- La vie a besoin de sens, poursuivit-elle? On ne vit, ironiquement, pas sans problème. Regarde-nous Polygon : que serions-nous sans un meurtre ? Si, du jour au lendemain, la paix s'installait, alors, on serait où ?
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszs   15 février 2019
Deaf de Joseph Kochmann
— Ainsi prit fin son règne et commença celui de son plus proche cousin, Jules VI, né Jules de Dantry, surnommé Deaf.
Sur scène apparaît un trône de jade porté par quatre hommes en noir. Sur celui-ci se trouve une représentation grotesque de Deaf. Il est préférable d’exagérer les traits du personnage pour que le public puisse allègrement s’en moquer. Deaf pourra être interprété par un petit acteur ou remplacé par un pantin, selon les préférences du metteur en scène.
— En effet, celui-ci avait, il y a longtemps, perdu ses deux oreilles. Incapable d’écouter ses sujets, il commandait sans se soucier des conséquences, tel un tyran.
La ville prend feu tandis que des Dantryens se ruent hors de chez eux, hurlant. Un homme se retrouve pendu à un arbre tandis qu’un bébé abandonné pleure. Une femme rampe sur le sol, cherchant désespérément quelque chose à manger.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   03 décembre 2018
Deaf de Joseph Kochmann
- Nous ne sommes pas les simples personnages d'un sombre bouquin, ni les pions dispensables d'une société sordide... Nous sommes des individus avec chacun un but propre, des gens ambitieux cherchant à vivre ! Nous pouvons, en écoutant profondément, réussir là, où, par le passé, nous pensions avoir échoué. Rien ni personne ne peut nous arrêter.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   03 décembre 2018
Deaf de Joseph Kochmann
Il était effectivement courant, pour un artiste, de s'inspirer de sa vie pour raconter une histoire. L'important, cela dit, était de trouver la bonne limite. On utilisait ses expériences pour développer un récit, et non pas un récit pour parler de son nombril. C'était toute la différence entre un bon roman et une mauvaise autobiographie.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   04 septembre 2018
Blind de Joseph Kochmann
- On a tellement de souffrances dans nos vies... Pourquoi devrait-on se moquer de ce que l'on souhaite ? Si on garde les yeux ouverts, si on avance avec paix, alors peut-être qu'on peut, justement, continuer à rêver ? T'y as pensé à ça ? Embrasser la part belle des choses... On finit alors par recevoir autant que ce que l'on sème. En fin de compte, c'est peut-être ça la justice.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   04 septembre 2018
Blind de Joseph Kochmann
- ll n'y a qu'un remède à l'incompétence : le professionnalisme.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   04 septembre 2018
Blind de Joseph Kochmann
- Le tueur en série n'est pas un tueur comme les autres. Il tue par plaisir. Il souffre souvent d'une maladie mentale qui le fait agir de cette façon. Il ne connaît pas l'empathie, tue souvent de façon violente. Il en tire un plaisir presque sexuel. Bref, c'est un psychopathe. Ce genre de personne suit un code, des règles précises.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   04 septembre 2018
Blind de Joseph Kochmann
L'image d'une gigantesque balance dorée apparut sur l'écran.
- Le symbole de la justice, précisa Blind. L'équilibre parfait, le chiffre trois.
Il indiqua, de la pointe de son épée, le plateau gauche de la balance.
- Le pour.
Puis, il montra le plateau droit.
- Le contre.
Enfin, il désigna le centre de l'objet.
- Le soutien, le décisionnaire. Deux pèsent, l'un tranche. Ainsi, la vérité est révélée. Seul d'un équilibre parfait peut naître une justice parfaite. Trois sont droits. Trois font la loi.
Commenter  J’apprécie          20
Wolkaiw   04 avril 2018
Mute de Joseph Kochmann
Elle avait, d'abord, décidé d'arrêter de se dénigrer. Très vite, elle avait fini par s'accepter. Elle ne se mentait pas : elle savait qu'elle n'était pas une personne exceptionnelle. Mais elle ne s'en voulait plus. Elle était ce qu'elle était.
Commenter  J’apprécie          20
josephkochmann   20 février 2018
Mute de Joseph Kochmann
La scène avait quelque chose d'irréel. Elle ne savait pas si elle rêvait, si elle allait bientôt se réveiller, mais peu lui importait. Elle avait l'impression de se retrouver en compagnie d'un ami imaginaire avec qui elle avait toujours eu envie de discuter. Un être qui allait la protéger pour le restant de ses jours. Tout irait bien désormais, elle en était sûre. Tant qu'il serait là.
Commenter  J’apprécie          20
Khiad   20 septembre 2021
La sortie de Joseph Kochmann
Elle avait été si naïve... Et maintenant, elle était seule. Seule et inutile.
C'était un constat atroce, oppressant... mais véritable.
Elle n'était rien, et rien de ce qu'elle faisait n'avait d'importance.
Non.
Rien n'avait d'importance.
Commenter  J’apprécie          10
Khiad   19 septembre 2021
La sortie de Joseph Kochmann
12 avait beau être soulagée de voir son ami vivant, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir un soupçon de colère mêlée à un profond sentiment de... Elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Était-ce de la peur ? Du doute ?
Les paroles dé 24, son attitude... Tout ça avait du sens, compte tenu de l'évolution de leur situation. N'est-ce pas ?
Commenter  J’apprécie          10
Khiad   30 juillet 2021
En fait, c'est le rêve du chien de Joseph Kochmann
- M-Mais... E-Et les foreshadowings ? bégaya le chihuahua en essayant de retenir ses larmes. T-Toutes ces aventures mises bout à bout... E-Elles veulent dire quelque chose, non ?
Chloé se retourna. Amère, elle répondit :
- C'est la vie. Et la vie n'est pas faite d'éléments nous guidant vers un destin extraordinaire. Parfois, les choses sont nulles et stupides... simplement parce qu'elles sont stupides et nulles.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui a écrit ces romans au 19e siècle

Qui a écrit Germinal ?

Flaubert
Zola
Théophile Gauthier
Maupassant

10 questions
215 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur