AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.2 /5 (sur 36 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Laurence Ottenheimer a d’abord été professeur d’histoire-géographie, ce qui lui a permis de vérifier l’utilité de comprendre « le comment du pourquoi ». Depuis, elle a été éditrice et auteur de livres documentaires pour la jeunesse (Gallimard, Larousse, Hachette, La Martinière...). Elle passe ses vacances à la montagne. Goût qu’elle a transmis à ses enfants au fil des balades, des jeux et des découvertes, été comme hiver.

Source : http://www.editionsmilan.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
TilleulCitron   25 juillet 2015
Marco Polo en Chine de Laurence Ottenheimer
comment va réagir Kubilai en apprenant qu'aucun savant ne les accompagne? Heureusement, il ont réussi à conserver le petit flacon d'huile!

Ces craintes sont vite dissipées. Kubilai ne leur fait aucun reproche car le récit du voyage l'intéresse bien davantage.
Commenter  J’apprécie          30
evanna   17 janvier 2016
Le Livre de la montagne de Laurence Ottenheimer
Le ski nous vient du Nord. Comme en témoignent les peintures rupestres découvertes en Scandinavie, il remonterait à environ 3000 ans avant notre ère. Les hommes ont donc su se déplacer sur la neige bien avant l'invention de la roue.
Commenter  J’apprécie          30
evanna   17 janvier 2016
Le Livre de la montagne de Laurence Ottenheimer
Parce qu'elles "touchaient" le ciel, les hommes les ont ensuite considérées comme les demeures sacrées des dieux. L'Everest a longtemps porté le nom de la déesse Chomo-lungma qui l'habitait.
Commenter  J’apprécie          30
evanna   17 janvier 2016
Le livre du printemps de Laurence Ottenheimer
Voici le vulcain

rapide

Qui vole comme

un oiseau.

Son aile noire et

splendide

Porte un grand ruban ponceau.



Gérard de Nerval (chapitre sur les papillons de jour, page 76)
Commenter  J’apprécie          30
evanna   17 janvier 2016
Le Livre de la montagne de Laurence Ottenheimer
Certains peuples ont adoré la montagne comme un dieu dont le tonnerre était la voix. Les Anciens pensaient que les montagnes soutenaient le ciel et le reliaient aux profondeurs de la terre. Pour les Chinois, le pilier central était le mont Song-scian, pour les Indiens le mont Neru, pour les Juifs le mont Thabor. (Les montagnes sacrées, page 14)

Commenter  J’apprécie          20
evanna   17 janvier 2016
Le Livre de l'hiver de Laurence Ottenheimer
- Ouvrez, les gens, ouvrez la porte

je frappe au seuil et à l'auvent,

ouvrez les gens, je suis le vent

qui s'habille de feuilles mortes.

- Entrez, monsieur, entrez le vent,

voici pour vous la cheminée

et sa niche badigeonnée:

entrez chez nous, monsieur le vent.

- Ouvrez les gens, je suis la pluie,

je suis la veuve en robe grise

dont la trame s'indéfinise,

dans un brouillard couleur de suie.

- Entrez la veuve, entrez chez nous,

entrez la froide et la livide,

les lézardes du mur humide

s'ouvrent pour vous loger chez nous.

- Levez, les gens, la barre en fer,

ouvrez, les gens, je suis la neige;

mon manteau blanc se désagrège

sur les routes du vieil hiver.

- Entrez, la neige, entrez, la dame,

avec vos pétales de lys

et semez-les par les taudis jusque dans l'âtre où vit la flamme.



Emile Verhaeren (page 23)
Commenter  J’apprécie          10
evanna   17 janvier 2016
Le Livre de la montagne de Laurence Ottenheimer
En Norvégien, le mot "ski" signifiait "bûche", car ils étaient taillés dans le bois à coups de hache.
Commenter  J’apprécie          30
TilleulCitron   25 juillet 2015
Marco Polo en Chine de Laurence Ottenheimer
tout empereur de Chine que je suis, mes sujets me considérent comme un étranger! Certes, je ne parle pas leur langue, seulement celle de ma tribu, et ils se méfient de mes officiers mongols. Toi, tu pourras enquêter plus librement.

Commenter  J’apprécie          20
evanna   17 janvier 2016
Le livre de l'été de Laurence Ottenheimer
Soleil, je t'adore

comme les

sauvages

A plat ventre sur le

nuage

Que j'ai chaud !

c'est qu'il est

. midi.

Je ne sais plus bien

ce que je dis.

Tu es un clairon,

un toréador,

Tu as des chaînes

de montre en or.

Soleil, je supporte

tes coups,

Tes gros coups

de poing sur

mon cou.

C'est encore toi

que je préfère,

Soleil, délicieux

enfer.



Jean Cocteau (page 27)
Commenter  J’apprécie          10
evanna   17 janvier 2016
Le Livre de l'hiver de Laurence Ottenheimer
Pour faire ma barbe

Je veux un blaireau,

Graine de rhubarbe,

Graine de poireau.



Par mes poils de barbe !

S'écrie le blaireau,

Graine de rhubarbe,

Graine de poireau,



Tu feras ta barbe

Avec un poireau

Graine de rhubarbe,

T'auras pas ma peau

.

Robert Desnos (page54)

Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Laurence Ottenheimer (59)Voir plus


Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
44 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur

.. ..