AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 19/08/1946
Biographie :

Michel Barbaza est Professeur émérite des Universités en archéologie, Université de Toulouse-Le Mirail. Il précise : "Tout en maintenant une activité de recherche au sein de mes thèmes traditionnels sur le Paléolithique supérieur final, l'Epipaléolithique et le Mésolithique, j'ai développé depuis 1997 une recherche sur l'art rupestre. A partir de l'expérience de méthodes de relevé systématique en art rupestre mises en œuvre en Afrique de l'Ouest (site de Markoye dans le Sahel burkinabé), j'ai cherché à établir des collaborations puis développé des recherches en coopération internationale au Maroc et en Algérie (Chaîne de la Téfedest au Hoggar). Dans cette dernière zone, les résultats portent sur près de 80 abris peints, inédits pour une très large majorité d'entre eux, représentant une documentation exceptionnelle pour la connaissance de l'art saharien et ses particularités régionales, mais aussi pour l'étude des genres de vie de populations confrontées progressivement à des conditions de vie d'abord extrêmement favorables puis de plus en plus marquées par l'aridification généralisée du Sahara."
+ Voir plus
Source : http://traces.univ-tlse2.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Musardise   12 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
Si de nombreux travaux, dont certains remarquables, ont eu la clairvoyance d'attribuer à l'art préhistorique une dimension mythologique, il ne s'en trouve guère qui aient fait l'objet d'une approche structuraliste analogue à celle dont ont bénéficié des mythes de diverses origines, rapportés par la littérature orale ou écrite. Soucieux de prudente et louable réserve, cet état d'esprit ne peut cependant guère supporter davantage qu'une analyse effleurant l'étude du cadre de production et identifiant des mythes connus derrière certaines compositions. Dans d'autres cas, pour des périodes souvent plus anciennes pour lesquelles tout discours direct a disparu, seule la valeur documentaire des détails de la vie quotidienne et matérielle des populations est retenue. Cette attitude est peut-être la seule raisonnable ; elle s'inscrit dans la longue patience de l'archéologue retenu par le caractère "archéographique" des données auxquelles il est confronté. Des choix plus risqués mais aussi plus prospectifs peuvent néanmoins être avancés.



"Pour une approche structuraliste de l'art saharien", p.102
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Musardise   12 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
Quoi donc entre la période des "Têtes Rondes" et le Bovidien ? Et d'abord, quels rapports de dépendance les deux ensembles peuvent-ils entretenir entre l'hypothèse d'un fort écart chronologique et celle d'une succession sans discontinuité autre que formelle entre les deux ? Enfin, quels changements pour quelles conséquences dont l'essence a été saisie, telle que nous la percevons, par l'art des mythes ?



" La perspective et la psychologie de l'art", p.88
Commenter  J’apprécie          140
Musardise   12 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
Représentations "Têtes Rondes" et bovidiennes renvoient, toutes deux, à un imaginaire collectif structuré autour de mythes graphiquement synthétisés et mis en scène sous des formes expressives et significatives pour leurs créateurs et, vraisemblablement aussi, pour ceux qui les regardaient. Chacune des deux formes relève cependant d'environnements mentaux très sensiblement différents : parfois inquiétants, mystérieux, ésotériques pour les premières, avec leurs créatures fantastiques et leurs représentations anthropomorphiques disproportionnées ; à dimension totalement humaine pour les secondes, y compris dans le traitement de l'espace, parfois au point de paraître relever de la narration banale, quotidienne et domestique, décourageant devant tant d'évidences ethnographiques une approche anthropologique des mythes dont les panneaux bovidiens sont l'expression graphique.



" La perspective et la psychologie de l'art", p.88
Commenter  J’apprécie          110
Musardise   21 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
L'art des "Têtes Rondes" a toutes les chances de conserver une très large part de mystère, car il inscrit beaucoup de ses préoccupations dans le registre du surnaturel et de l'absolu ; il illustre ainsi peut-être une part des relations entretenues par des populations en évolution socio-économique rapide avec le ciel météorologique et avec les cieux. Par contre, celui des Bovidiens, volontiers plus réaliste et narratif, peut laisser percevoir au travers de ses véritables mises en scène que les hommes ont su organiser, sur les parois proches de leurs lieux de parcours et de séjour, des détails de la vie quotidienne et, plus encore, à partir des constantes de l'organisation de leurs œuvres, une part importante, peut-être fondamentale, de leurs préoccupations.



"Pour une approche pluridisciplinaire de l'art préhistorique saharien", p.77
Commenter  J’apprécie          110
Musardise   21 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
Les études d'anthropologie structurale ont démontré que l'emprunt de structures mythologiques par un groupe à un autre groupe voisin pouvait se produire quelle sur soit la nature de leurs relations, à la condition que l'emprunt soit permis et suscité par le contexte récepteur. Cet emprunt est néanmoins toujours sélectif ; il est orienté de telle sorte qu'il permette d'orienter et d'illustrer, serait-ce au prix de modifications et d'inversions sémantiques, un aspect essentiel de la construction mentale de l'emprunteur. L'emprunt ne fait que donner un nouveau visage à une structure laissée intacte.



"Pour une approche pluridisciplinaire de l'art préhistorique saharien", p.71
Commenter  J’apprécie          110
Alzie   05 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
Les images sont comme des vases que les générations se passent pour les remplir de liquides différents. (p. 19)

Louis Hourticq, La Vie des images, Hachette,1927
Commenter  J’apprécie          80
Alzie   12 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
L'étude d'images modernes, de leurs modalités d'élaboration et de leur signification nous renseigne sur les processus mentaux qui en sont à l'origine. [•••] Ainsi, l'évocation, grâce à une image, d'une longue narration telle qu'un film cinématographique le permet peut retrouver spontanément les formes d'expression graphique retenues par de très anciennes représentations, comme si l'identité du problème, et non pas du sujet, orientait vers des solutions graphiques semblables les concepteurs et les graphistes d'époques aux préoccupations spirituelles pourtant bien différentes. [•••] Telle est la raison de l'affiche de cinéma, qui a l'obligation non seulement de synthétiser le film, mais surtout d'exprimer l'essence des intentions du réalisateur. (p. 95)
Commenter  J’apprécie          50
Alzie   05 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
Le compartimentage des disciplines a contraint le regard dans des cadres étroits et a limité l'enseignement des parois ornées, à l'anecdote, au détail comportemental et à l'archéologie du quotidien, au mieux à la classification chrono-culturelle. (p. 105)
Commenter  J’apprécie          50
Alzie   04 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
Pour Ernst Gombrich, le rejet de la perspective, individuelle par destination, proviendrait du refus d'accorder au spectateur le statut d'acteur implicite de la composition. Que l'on songe par contraste au célèbre tableau peint en 1434 par Jan Van Eyck montrant les époux Arnolfini, sujet principal de la composition, mais figurant aussi le peintre, et donc le spectateur - nous-mêmes en fait - , dans le miroir placé à hauteur de vue sur le mur bornant l'espace de la représentation. Le tableau des Ménines de Diego Velásquez en est un autre exemple. Cependant l'oeil unique est de règle dans maints et maints tableaux depuis la Renaissance jusqu'au début du XXe siècle. (p. 93)
Commenter  J’apprécie          30
Alzie   09 juillet 2015
Les trois bergers : Du conte perdu au mythe retrouvé, pour une anthropologie de l'art rupestre saharien de Michel Barbaza
Il faut ainsi distinguer entre l'agressivité défensive, commune à toutes les espèces animales, qui n'est pas plaisir de détruire mais préservation de la vie, de l'agressivité destructrice qui est spécifiquement humaine et ne dérive pas d'un instinct animal. Comme pour la chasse, seul l'homme semble être destructif bien au-delà du besoin de se défendre ou de se procurer ce dont il a besoin. S'il y a des pulsions innées chez l'homme, ce sont celles de coopération et de partage plutôt que de meurtre et de cruauté. L'agressivité doit être comprise "comme faisant partie du caractère social et non pas comme un mode de comportement inné." (p. 225)
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La IIe Guerre Mondiale en 20 questions!

Quelles étaient les initiales complètes du Parti nazi ?

le NZ
le NSDAP
le NDAP
le NZDAP

20 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre mondialeCréer un quiz sur cet auteur