AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.62 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1954
Biographie :

1954 Naissance dans les Deux-Sèvres.

1976 Élève à l’École normale supérieure.

1882 Directeur d’études à la Sofres.

1990 Directeur de la communication, du développement et des affaires commerciales de la Sept-Arte, il participe à la création d’Arte.

1997 DG de TV France international.

2001 Directeur général adjoint de MK2.

2004 Directeur de la Commission du film d’Île-de-France.

2008 Publie Daumier, d’une révolution à l’autre.

Source : http://www.lejournaldesarts.fr/oeil/archives/docs_article/79444/olivier-rene-veillon---tout-hollywoo
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
manU17   22 septembre 2014
Le Cinéma américain Tome 2 : Les Années trente de Olivier-René Veillon
Toujours Chaplin repousse les limites de l'infranchissable contradiction dont il a lui-même posé les termes, les films s'espaçant de plus en plus, dès les années vingt, pour mieux relever le défi d'un propos qui ne peut atteindre ce qu'il vise que dans l'ascèse du plaisir de tourner.
Commenter  J’apprécie          170
manU17   19 septembre 2014
Le cinéma américain Tome 1 : Les Années cinquante de Olivier-René Veillon
Ingrid Bergman de Spellbound à Notorious, incarne le poids dévorant du secret. Son visage est lisse, impénétrable comme la certitude qui la tient, irrémédiablement fermé sur le secret qu'elle cache. Elle est par excellence le sujet de la passion hitchcockienne: acceptation douloureuse d'une différence intérieure qui condamne l'innocence au mensonge.

Commenter  J’apprécie          150
manU17   06 octobre 2014
Le Cinéma américain Tome 2 : Les Années trente de Olivier-René Veillon
DeMille a toujours affirmé ne viser qu'un seul public : le plus grand, celui sur lequel on peut miser gros et qui vous ramène cent dollars quand on lui en lance un. Et rares furent ses échecs.
Commenter  J’apprécie          140
manU17   24 octobre 2014
Le cinéma américain Tome 1 : Les Années cinquante de Olivier-René Veillon
[George] Cukor magnifie la continuité de Broadway. Il s'est toujours nourri du théâtre new-yorkais, adaptant ses plus grands succès et lui empruntant ses meilleurs acteurs.



Commenter  J’apprécie          140
manU17   02 octobre 2014
Le Cinéma américain Tome 3, Les Années quatre-vingt de Olivier-René Veillon
Exilé au coeur de la mythologie de la série B, avec ses comédiens et ses scénaristes, Corman maintient le culte de l'épouvante, complice des ressorts les plus intimes du cinéma, trouvant l'effet et la surprise en passant à travers les conventions les plus éculées.



[A Propos de Roger Corman]
Commenter  J’apprécie          120
manU17   21 septembre 2014
Le Cinéma américain Tome 3, Les Années quatre-vingt de Olivier-René Veillon
Le charme des fictions domestiques et new-yorkaises de Woody Allen, de Manhattan à Broadway Danny Rose (1984), tient dans la capacité de l'acteur à mettre en scène le narrateur tout en le tenant à distance et multipliant les décalages entre la mise en ordre du récit et les surprises du jeu.
Commenter  J’apprécie          120
manU17   07 octobre 2014
Le cinéma américain Tome 1 : Les Années cinquante de Olivier-René Veillon
La clôture du théâtre intime que [Douglas] Sirk construit dans les décors d'Hollywood passe par les règles non écrites du mélodrame. Comme chez Shakespeare, la famille y est la scène privilégiée des passions et des haines.
Commenter  J’apprécie          120
manU17   05 décembre 2014
Le Cinéma américain Tome 2 : Les Années trente de Olivier-René Veillon
Les films d'épouvante sont pour Curtiz l'occasion d'aller jusqu'au bout des délices ambiguës de la monstration, non sans humour et dérision pour les références en lambeaux de l'esprit "Mitteleuropa" qu'on se plaisait à lui associer. Doctor X (Docteur X, 1932) et surtout The Mystery of the Wax Museum (Masques de cire, 1933), avec Lionel Atwill et Fay Wray, comptent parmi les classiques du genre.
Commenter  J’apprécie          110
manU17   18 septembre 2014
Le Cinéma américain Tome 2 : Les Années trente de Olivier-René Veillon
La liberté du sujet, son irrésistible sentiment de révolte font de l’œuvre de Capra la part inaliénable d'espoir que la société américaine a su produire dans l'exercice d'une lucidité sans compromis ni concessions.
Commenter  J’apprécie          80
manU17   04 octobre 2014
Le Cinéma américain Tome 3, Les Années quatre-vingt de Olivier-René Veillon
Comme Stanislavski, comme Meyerhold, comme Jouvet, Cassavetes est d'abord un acteur. Son œuvre de metteur en scène est toute entière la réponse, la reprise et la transformation de ce que le métier d'acteur a fait de lui, là où il a dû soutenir le plus instrumental des rôles, celui de jeune premier et de la star, dans le très contraignant système hollywoodien.



[A propos de John Cassavetes]
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Olivier-René Veillon (18)Voir plus


Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur

.. ..