AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.31 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Semur-en-Auxois , le 17 déc. 1951
Biographie :

Pascal Commère est né en 1951 dans un bourg de Côte d'Or où il vit et travaille, sillonnant la campagne. Tiraillé dès l'enfance entre les mots et les chevaux, il a bien failli devenir jockey comme son père, tué à l'entraînement alors qu'il avait six ans.
Christine et Zoé à ses côtés, il se consacre aujourd'hui à l'écriture. Prose et poésie s'alternant, la vie même. Il collabore régulièrement à quelques revues, notamment la N.R.F. au temps de jacques Réda, Théodore Balmoral, Conférence et est membre du comité de la revue Le Mâche-Laurier.

Source : http://www.letempsquilfait.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
coco4649   13 janvier 2017
Prévision de passage d'un dix cors au lieu-dit Goulet du Maquis de Pascal Commère
 

 

   Il eût souhaité rester s’émouvoir

            d’un rien

              d’une mousse

       vers le soir qu’hiver rouille

Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24   19 mai 2017
Les larmes de Spinoza : histoires de Pascal Commère
J'ai franchi le portail. J'étais seul. Il faut du temps pour être plusieurs, apprendre à dire nous. (p. 11)
Commenter  J’apprécie          80
Pascal Commère
coco4649   13 juillet 2020
Pascal Commère
Cette impression…







Cette impression, marchant, certains jours d’être

de la famille d’un poème et sa lumière sans

pouvoir franchir la cendre des mots vides

cependant que le chemin monte (lichens

vos beaux yeux peints) ainsi nous allons

toute herbe derrière nous refermée et qui bruit

par le travers des pentes (soleil

bousier qui saigne — hameau noir

dans le jour naissant) qu’est-c’ qui nous

émerveille plus que vous — fleurs plurielles

Commenter  J’apprécie          60
coco4649   25 décembre 2017
Territoire du Coyote de Pascal Commère
LA COURBE DES FUMÉES LÀ-BAS…





La courbe des fumées là-bas, vignes

tirées à quatre épingles maintenant

qu’a cessé la pluie ses traits roides.

Traversé au matin le petit pays tourne

comme les ailes des éoliennes entre les arbres,

paysage toujours à reprendre et qui demeure

au bord du vide ; on brûle

les sarments de pré-taille — brouettes

adéquates : bidon en fait sur châssis

qu’on pousse entre les rangs, la pensée

qu’un d’ici — un an tout juste… Visage

soudainement qui rejaillit, vague espoir

après les séances de rayons, les vrilles

autant de fois qu’il faut tirer pour déprendre

le rameau sec des fils dans le jour

tant et tant de gris à travers quoi, implacable

écueil, la vie de loin crochetée au revers

d’un talus — la neige, ce qui subsiste

de l’oubli d’une saison, la sécheresse

à venir. Un matériel à l’écart : limons

jetés au cœur des rouilles.

Commenter  J’apprécie          40
coco4649   24 mars 2017
Tashuur : Un anneau de poussière de Pascal Commère
 

 

Mais le piétinement. Les hennissements ronflés

dans la nuit descendue, longtemps se rapprochant



non pas un par un. Mais lentement si lentement liés

tout ensemble par un fil de nuit et de sang. Rumeur !



Quand soudainement. Là. Par centaines, l'iris des yeux

et les naseaux mêlés - lueurs frontales, crins et laines. L'



immense troupeau. Tambourinant. Seul et sur nous bientôt.

Chevaux en tête poulains chevaux de gorge, voix et souffles



montant du flanc des mères. Le martèlement du trot, sabots

les pierres heurtées. L'œil seul regard, l'agate de feu. Chiens,



par deux ou trois. Unique flamboiement, au large. Tournant

rameutant : vaches déjà moutons chèvres, la pleine vague. Et



plus rien. Hormis les traces, sabots marques au sol. Vers l'

arrière - en marge comme d'un drapé, remontant le cours.



Cavaliers !

Commenter  J’apprécie          30
Bernardbre   08 octobre 2012
Des laines qui éclairent de Pascal Commère
Qu’odeur surie ! Tous pets ardents en la chambrée mobile,

l’abominable braiment de qui croyait

se libérer du monde contraint. Frères de peine — et si la joie

mauvais soleil à partager chaque matin, titubant

balai de feuilles en mains, jour mouillé. Comme d’autres portaient

treillis de bronze rangers délacées,

frappant du sabot le gravier lâche, renâclant

à saluer les néfastes couleurs. Sans fierté

de par le quartier abêti, minaudant en salle des gardes. Et

la relève tarde encore,

pour séduire sur l’autel poisseux déesse Kronenbourg.

Dépenaillé, la gorge au vent — mauvais quart d’heure

pour les mâchoires, tous mots de travers, la partition flottante

contre le buisson d’or gris. Où passait, fanfaronne

l’ombre d’un régiment fantôme : bais et alezans, vieux rouans

rougis sur la sciure défaite — boulets atteints, la gourme

au mors en ses canons d’acier. Et ganaches verdies !
Commenter  J’apprécie          20
coco4649   24 mars 2017
Tashuur : Un anneau de poussière de Pascal Commère
 

 

Soudés ! Chevaux et hommes, les uns aux autres

de la peau touchant la terre et l'herbe entre les pattes



frissonne, genou chaud, touchant la nuit d'où ils

viennent avec l'herbe qu'ils poursuivent, et la terre



repartant, trot serré, les talons rentrant dans les flancs

demandant d'où et pourquoi. Surpris. Ou habitués déjà



Chevaux naseaux dilatés robe luisante qui fume, petits

chevaux parmi nous en chemin sous le grand chariot



comme jamais, bergers. Un seul d'entre eux, le père

les autres dans la nuit, muets. Des visages tout au plus



une tartine oui, avalée aussitôt. Feuilles et tabac

remerciant du cadeau - le tout glissé en un éclair



sous la deel. Longeant la route à nouveau si longue

dans la nuit. Sans lumière autre que leurs yeux



Cavaliers !
Commenter  J’apprécie          20
coco4649   24 mars 2017
Prévision de passage d'un dix cors au lieu-dit Goulet du Maquis de Pascal Commère
 

 

Quand plombé de suie là-haut s’est tordu,

                                   buse

soudain charognard seul élan,

toutes forces mesurées, le fil d’une pensée perdue que nue noire

étançonne, piquant

vers le feu inextinguible ensemble, plongeant crochetés par

    l’invisible

croisant sous le taillis son ombre

aux vôtres fauchées un matin
Commenter  J’apprécie          20
coco4649   24 mars 2017
Mémoire, ce qui demeure de Pascal Commère
 

 

du livre des comptes ils n’

emportent rien. Le gel précoce,



les temps de lutte dans le troupeau,

ce qui revient. Les mise bas,



les déchirures.



De main morte – ou pas, l’autre

et trois d’entre eux qui aident.



On repart.



Partir – ce que dit le mot

sans le dire.



Les murs d’une chambre nue,

une blouse vide.



La neige dehors, les hommes

ont ressorti leur ombre de soldat.



Ce qu’on sait des yeux, on

voit peu.

Commenter  J’apprécie          20
Pascal Commère
coco4649   14 octobre 2020
Pascal Commère
lointaine approche des troupeaux à vélo vers le soir

à Gérard Le Gouic







Extrait 5



Les enfants couvrent les livres un bol dedans c’est rouge

sur le sable attend dessous un portrait

une croix des médailles celui-là ne parle pas

des boîtes de cacao sur la cheminée près du calendrier

des pompiers des enveloppes un coin manque on enfonce

                                                l’ongle

une ride sur le front dans l’ombre donne parfois de ses

                                           nouvelles

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouver l'auteur francophone de roman policier

Mes deux héros principaux le commissaire Franck Sharko et l'inspectrice Lucie Henebelle sont maintenant en couple. Mes romans ont des bases scientifiques. On a même dit que j'avais anticipé la pandémie dans le roman "Pandemia". Tous mes livres sont très attendus, Je suis, Je suis ....

Alexis Aubenque
Olivier Barde-Cabuçon
Maxime Chattam
Frédéric Dard
Charles Exbrayat
Sophie Henaff
Jean-Christophe Grangé
Gaston Leroux
Leo Malet
Ian Manook
Bernard Minier
Olivier Norek
Jean-François Parot
Georges Simenon
Franck Thilliez
Fred Vargas

16 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , français , humourCréer un quiz sur cet auteur