AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 2.25 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne-Billancourt , le 22 juillet 1942
Biographie :

scientifique français, membre de l'Académie des sciences et professeur au Collège de France.

Fils de médecins d’origine russe, né en banlieue parisienne, Philippe Kourilsky se consacre à la biologie après des études de mathématiques et de physique à l’École Polytechnique de Paris.

Pour son doctorat, il choisit comme directeur de thèse le biologiste François Gros, un des pionniers de la génétique en France, aujourd’hui secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences



Source : wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Kourilsky   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Initié par les professeurs Alain Prochiantz, Administrateur du Collège de France, et Philippe Aghion, titulaire de la chaire Économie des Institutions, de l'Innovation et de la Croissance, en partenariat avec le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ce projet a pour but de montrer aux élèves des lycées techniques et professionnels, tout particulièrement ceux issus des zones les plus défavorisées, ce qu'est l'enseignement par la recherche. Philippe Kourilsky, professeur du Collège de France et titulaire de la chaire Immunologie moléculaire (1998-2012) décrit le fonctionnement du système immunitaire et de la vaccination avant d'aborder l'un des grands espoirs de la médecine de demain, le vaccin contre certains cancers. Les cellules cancéreuses étant reconnues comme anormales, une mobilisation du système immunitaire est donc possible, notamment pour lutter contre les métastases. Plus d'informations : https://www.college-de-france.fr/site/campus-innovation-lycees Découvrez toutes les ressources du Collège de France : https://www.college-de-france.fr Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/College.de.France Instagram : https://www.instagram.com/collegedefrance Twitter : https://twitter.com/cdf1530

+ Lire la suite
Podcasts (10) Voir tous


Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation

Notre perception du monde est bornée. Nous ne voyons pas dans l’ultrarouge lointain, nous n’entendons pas les ultrasons et nous ne percevons pas les ondes que nous restituent radio, téléphone et télévision. Pourquoi tout ce qui nous entoure devrait-il être accessible par l’intuition même après que nos sens ont été appareillés par des instruments qui en compensent les carences ? N’est-ce pas une prétention excessive, ou du moins, une extrapolation sans fondement de l’expérience ordinaire ? Il est possible que nos capacités cognitives aient été sélectionnées au cours de l’évolution de façon qu’elles soient accordées à celles de nos sens. Dans ce cas, elles seraient bornées, au même titre que ceux-ci.

Commenter  J’apprécie          00

Penser la complexité et même jouer avec elle (le jeu d’échecs) n’est pas neuf. Toutefois, la complexité a changé de statut dans la seconde moitié du XXe siècle, ce à quoi les travaux menés par Edgar Morin depuis les années 1970 ont contribué13. Les notions de hasard et d’incertitude mises en avant par la physique, ainsi que les questions d’incomplétude et de non-cohérence des systèmes axiomatiques issues des mathématiques nouvelles, ont beaucoup influencé la réflexion scientifique et philosophique, sans vraiment prendre à bras-le-corps la question de la complexité.

Commenter  J’apprécie          00

Il importe de souligner que cela vaut pour les sciences humaines et sociales, même si le consensus est plus difficile à construire qu’en physique ou en biologie par exemple. S’agissant des objets ordinaires, il s’agit donc bien de rassembler, sur ceux qui nous paraissent les plus importants, une somme de savoirs structurés, validés, et partageables. De la même manière, la méthode à suivre a vocation à produire du consensus. Celui-ci peut ne pas être atteint. Dans ce cas, une pluralité de points de vue raisonnés subsiste.

Commenter  J’apprécie          00

Au renoncement, au catastrophisme, on peut préférer une forme d’espoir constructif. N’est-il pas important, aujourd’hui, de voir différemment ? N’est-on pas en droit de faire des propositions qui, toutes ambitieuses qu’elles soient, peuvent parfaitement s’ancrer dans la réalité ? De fait, il me semble qu’il est grand temps de donner à l’altruisme la place qui lui revient. Est-ce faisable ? Peut-être. Au minimum, la question mérite d’être discutée. C’est l’objet de cet essai.

Commenter  J’apprécie          00

La connaissance de tous les gènes d’un organisme fournit une première base. À partir de quoi, il reste à analyser leur expression, les protéines dont ils dirigent la synthèse, leurs fonctions, et le monde des interactions entre les uns et les autres. Dès le début des années 2000, ces approches commencèrent à produire des résultats. On utilise souvent des réseaux, à deux dimensions ou plus, comme mode de représentation des systèmes complexes.

Commenter  J’apprécie          00

L’informatique permet d’acquérir, de conserver et d’exploiter un volume toujours plus important de données. Les capacités, sans cesse croissantes, de calcul autorisent des simulations et des modélisations sans précédent. La numérisation, par la rupture qu’elle a opérée entre le support physique de l’information et la nature de cette dernière (son, image, etc.), a provoqué une révolution d’une ampleur comparable à celle de l’imprimerie.

Commenter  J’apprécie          00

La science se donne pour objectif de décrire la réalité. Les résultats qu’elle produit sont souvent non intuitifs, du fait de leur étrangeté (physique quantique), ou de leur complexité (sciences de la vie, de l’information, de l’ingénieur). C’est la raison, en acte dans la logique et dans les mathématiques, qui permet de progresser de façon consensuelle dans la description des objets de science, au-delà de ce qu’autorise l’intuition

Commenter  J’apprécie          00

On peut considérer que la mécanique classique n’a rien livré qui soit, aujourd’hui, fondamentalement contraire à l’intuition. La théorie de la relativité reste difficile à assimiler. Quant à la mécanique quantique, de l’aveu de nombreux praticiens, elle demeure largement réfractaire à l’intuition. Les objets définis par la théorie quantique sont observables (bien qu’invisibles), mais certaines de leurs propriétés sont étranges.

Commenter  J’apprécie          00

La notion de coopération propre aux libertés individuelles implique une réciprocité au niveau théorique aussi bien que pratique. Cette observation est capitale. Elle impose logiquement que, comme individu, il m’appartient d’apprécier ce que je reçois tout autant que ce que je dois fournir à l’autre et aux autres. Les variables dont nous avons préconisé l’usage dans l’introspection rationnelle sont propices à cette analyse.

Commenter  J’apprécie          00

Lorsque les consciences se réveillent, on entend les appels à la moralisation fuser de toute part. On voudrait de nouveaux systèmes de gouvernance, une évolution profonde des comportements, plus d’éthique et plus de générosité. Il faut bien constater, cependant, que jusqu’à présent, les dispositifs en place, comme les attitudes qui les sous-tendent, y compris la générosité tant sollicitée, n’ont pas suffi.

Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Gardiens des cités perdues

Qui sert de guide a Sophie pour reconstituer l'esprit de Fintan?

Fitz
Dex
Keefe
Marella

20 questions
97 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur