AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.43/5 (sur 14 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) : 1946
Biographie :

Pierre Bertrand est un philosophe, un écrivain et un professeur québécois.

Il été longtemps professeur de philosophie notamment au collège Édouard-Montpetit.

Il a écrit abondamment sur la philosophie de la vie, la création et la connaissance de soi, faisant l'éloge d'une certaine fragilité. Il écrit aussi bien pour l'adulte que pour la jeunesse.

Depuis plus de trente ans, avec une remarquable constance, Pierre Bertrand construit une œuvre philosophique très personnelle, consignée à ce jour dans une trentaine d’ouvrages.

Pierre Bertrand, philosophe et écrivain, se décrit avant tout comme humaniste. Dans un langage accessible et d'une rare élégance, il nous décrit l'humain dans sa vulnérabilité, de soi et face aux autres. « La philosophie toute seule ne peut rien. Ce sont les hommes et les femmes derrière les idées qui peuvent tout ».


+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Bertrand   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Interview vidéo de Pierre Bertrand et Magali Bonniol


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Si la création peut sembler un acte solitaire, elle est l'un des liens les plus intenses avec l'autre. Dans la création en effet nous donnons le meilleur de nous-mêmes, nous nous libérons de nos masques ou à tout le moins, de certains d'entre eux, nous remettons en question les faussetés ou les illusions qui nous paralysent, nous allons au delà de nous-même. (...)

La création invite l'autre à faire de même, non pas à imiter ou à copier, mais à créer à son tour.
Commenter  J’apprécie          30
D'ailleur, il est impossible pour l'homme d'accomplir quoi que ce soit s'il ne part pas de ce qu'il est.
Commenter  J’apprécie          40
Pour aller loin, il faut d'abord faire le premier pas, partir du plus près. C'était d'ailleurs tous le sens de l'entreprise nietzchéenne : réconcilier, à l'encontre de l'idéalisme chrétien, l'homme avec lui-même, avec le corps et avec la terre. Il ne s'agit pas d'une philosophie de l'autosatisfaction puisque, en partant de lui-même, l'homme avancera et créera. Si l'homme crée «par-delà lui-même», il le fait toutefois en s'appuyant sur lui-même tel qu'il est, avec ses faiblesses, ses soi-disant défauts, par exemple son égoïsme es son agressivité, enfin avec l'intelligence de son corps entier reliée à celle de la terre. Si l'on ne part pas de ce que l'ont est, on ne va nulle part, on ne parvient même pas à partir.
Commenter  J’apprécie          20
Comme nous le disons l'un et l'autre, l'amour ne se conjugue qu'au présent. Il est ou il n'est pas. Qui plus est, pour vivre et pour aimer, nous devons faire le deuil de passé. Traîner celui-ci avec soi, c'est empêcher le présent d'advenir et de s'épanouir.
Commenter  J’apprécie          30
L'homme est un être de terre et de chair, et on ne tient pas suffisament compte de ce qu'il est. On le prend pour un esprit, on a de lui une vision abstraite, et on l'oblige à se conformer à une telle vision.
Commenter  J’apprécie          20
Surtout qu'en tant que philosophe, je suis, à l'instar de Socrate, quelqu'un qui « sait qu'il ne sait pas ». Et cela n'est pas une simple formule. Cela est rigoureusement vrai. Si l'on pense savoir, c'est qu'on demeure à la surface, à des images, à des idées, à des préjugés, à des faussetés. Face à l'amour, je l'avoue : je ne sais pas ce qu'il est. Je ne peu que tâtonner à son sujet. Je sais qu'il ne peut se définir ou que l'amour qui se définit n'est pas l'amour. L'amour est plus subtil, plus vivant, plus grand que tout ce que nous pouvons en dire.
Commenter  J’apprécie          10
Nous aimer en dépit de toutes les raisons de nous detester. Nous sommes pas parfaits, un être parfait n'est qu'un fantasme, la réalité est autrement plus subtile, mouvente, vivante. S'aimer soi-même, sans vanité, sans forfanterie, ou plutôt aimer l'être vivant, aimer la vie, s'aimer comme un don ou une grâce, comme le numéro chanceux sorti de la loterie de la chimie et de la bilologie.
Commenter  J’apprécie          10
Louis,
Je continue donc mon investigation philosophique sur l'amour. Tu sais que pour moi, la philosophie et la vie ne font qu'un. La philosophie doit être incarnée; si elle est amour et sagesse, celle-ci n'existe que dans la vie. Ce n'est pas une affaire d'idée ou d'idéal. Philosopher pour moi c'est comme méditer. Cela consiste à voir la réalité telle quel est - ce qui, tu l'admettras, n'est pas une petite affaire. Surtout quand cette réalité est quelque chose d'aussi vaste, d'aussi multiple, d'aussi insaisissable et indéfinissable que l'amour.
Commenter  J’apprécie          00
En nous comparant, nous sommes à côté de nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Pierre Bertrand (16)Voir plus

Quiz Voir plus

la mythologie grecque

Qu i sont les premiers enfants d'Ouranous et de Gaia ?

les titans
les cyclopes
les titans et les titanides
les titanides

50 questions
836 lecteurs ont répondu
Thèmes : mythologie grecqueCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}