AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.36 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Aimargues , le 21/05/1921
Mort(e) à : Montpellier , le 22/02/2005
Biographie :

Pierre Torreilles est un écrivain et poète français. Il est le fondateur de la librairie Sauramps à Montpellier.
Après des études de lettres et de théologie, Pierre Torreilles participe, durant la Seconde Guerre mondiale, à la Résistance dans les maquis du Vercors et de la Haute-Loire. À la Libération, il habite à Montpellier où il fonde la librairie Sauramps, en tant que gendre de Henri Sauramps. Il publie de nombreux ouvrages, souvent des livres d'artistes avec ses amis peintres, Yves Picquet ou Jacques Clauzel.
Pierre Torreilles, internationalement connu pour son amour et sa défense du livre, a de toujours doublé sa vie publique d’une recherche poétique passionnée et exigeante.
De 1953, date de son premier recueil, "Solve et coagula" paru aux éditions G.L.M, à "Ressac", son dernier recueil publié aux éditions "Fata Morgana" avec le concours du peintre Enan en février 2006, ses œuvres se sont succédé sans discontinuer, couronnées de nombreux prix.
Son fils, Dominique Torreilles, dirige depuis 1977 à Montpellier la librairie et maison d'édition spécialisée en ouvrages médicaux : Sauramps Médical

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Torreilles   (18)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Hommage à Pierre Toreilles


Citations et extraits (124) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   13 septembre 2018
Denudare de Pierre Torreilles
L’éphémère retient

Le vacarme de l’aube.

Sérénité du jour,

Immobile inquiétude où le vent

Dépolit le silence



Lointaine alors

Tu te retournes

Et naissent sur tes pas

L’aisance et la douleur

Commenter  J’apprécie          323
Piatka   08 septembre 2018
Denudare de Pierre Torreilles
L’évidence quotidienne

La réalité des saisons

Dans l’absence du ciel,

Et, plus bleu que le ciel



Le sourire de l’eau

En ce sommeil

De sables et de feuilles
Commenter  J’apprécie          310
Piatka   13 octobre 2018
Denudare de Pierre Torreilles
Chaque brin de limpidité,

Chaque goutte

Parfaitement écrite,

me surprend.
Commenter  J’apprécie          240
coco4649   05 octobre 2018
Menace innominée de Pierre Torreilles
Silence …





Extrait 4



Regarde,

     au loin la mer

à travers les collines s’écaille,



Il est comme une brume de silence,

et quand s’émeut la joie,

     si semblable à des cris

remonte, ivre déjà

l’enfance d’un visage...



Chaque pierre a gardé quelques gouttes de nuit,

l’herbe, à travers la mousse,

humide encore, quelqu’insecte...



familier le sentier prononce chaque pierre.

Commenter  J’apprécie          150
Piatka   20 septembre 2018
Denudare de Pierre Torreilles
Ces lieux

Que tu as su creuser jusqu’à leur résonance

Ont accueilli la voix qui s’avançait vers toi.

N’es-tu pas étranger cependant ?

Cesse d’imaginer

Que le silence est habitable.



On n’imagine pas le silence

Il éblouit l’espace.

Pesant autour de chaque objet

Il creuse son absence

Et ma voix le perçoit maintenant.

Je ne suis pas aveugle,

Ton ombre

Entre eux et moi

N’est même pas portée

Et ton vacarme est inimaginable.

Commenter  J’apprécie          130
coco4649   03 décembre 2014
Denudare de Pierre Torreilles
En chaque mot

Voici que le silence indique.

La forme de silence

Œuvre à l’espace essentiel.

Dans l’extrême simplicité

S’ouvre l’énigme qui le cèle.

Saisi, celui qui s’éloignait.

Il perçoit désormais le chemin parcouru

Depuis le fondement jusque dans l’évidence…



Si proche de la mort est l'évidence,

Chaque printemps déjà… que dis-tu,

Murmurant dans ton absence même ?



p.148

Commenter  J’apprécie          110
coco4649   06 février 2016
Où se dressait le cyprès blanc de Pierre Torreilles
Comme une tache d'eau

sur le silence des montagnes







. . . se tisse,

éloquente chorégraphie,

de l'abstrait au flagrant

quand la voix s'épure et l'avive,

l'île vibrante et bleue,

inabordable et pure.





En son tréfonds

ces murmures qui l'octavient.



Se réécrit le pur silence

et

 minérale exclamation, de mots roulés

quelque invention rapide et volatile,

fougueuse

         et triste

                 et noire quelquefois

sans apprêts équarrie ou polie,

que précède

l'hymne

       aux vocables soudés.





Chevauche

          assourdi

                   l'oublieux.



p.26
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
coco4649   04 novembre 2016
Où se dressait le cyprès blanc de Pierre Torreilles
Petit jour



Immobile à nouveau se lève l'incessant,

le miroir vide du silence.





Quelle réponse

              inaltérable

sis en soi-même, là sur les marches du temps ?





Épair,

     sa nature inouïe,

déploiement er déclin.



p.80-81
Commenter  J’apprécie          100
Piatka   11 septembre 2018
Denudare de Pierre Torreilles
Le tilleul aime le silence

Le bruit renverse son parfum

Immobile, une branche vibre

Du seul départ de mon regard.
Commenter  J’apprécie          100
coco4649   24 novembre 2014
Denudare de Pierre Torreilles
Le bleu déjà précis

De l'heure me surprend



Un oiseau brûle avec la nuit.



Terres

Plus que l'odeur

Le cri de l'herbe vous dénude.



p.77

Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sylvain Tesson

Quelle formation a suivi Sylvain Tesson ?

histoire
géographie
russe
urbanisme

10 questions
187 lecteurs ont répondu
Thème : Sylvain TessonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..