AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Véronique-Marie Kaye a publié trois romans : Eulalie la Cigogne (Éditions Vents d’Ouest), Marjorie Chalifoux (Éditions Prise de parole) et Andréanne Mars (Éditions Prise de parole)

Elle signe son premier texte théâtral pour adolescents avec Afghanistan . Elle a remporté deux fois le Prix O’Neill-Karch du concours provincial d’écriture dramatique organisé par le Théâtre la Catapulte, le Théâtre français de Toronto et le Théâtre du Nouvel-Ontario.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
rkhettaoui   05 mars 2016
Marjorie Chalifoux de Véronique-Marie Kaye
Avec le temps, certains détails auxquels elle n’avait jamais porté attention commencèrent à beaucoup l’intéresser. C’étaient encore des histoires de cœur, mais avec un je ne sais quoi de nébuleux, qui lui amollissait les genoux.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   05 mars 2016
Marjorie Chalifoux de Véronique-Marie Kaye
La seule chose qui séparait la bête de l’humain, c’étaient les draps, alors que le cochon ou la vache n’ont que la terre et le gazon pour s’ébattre.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   05 mars 2016
Marjorie Chalifoux de Véronique-Marie Kaye
Elle savait que son physique ne valait pas ce qu’il y avait dans sa tête ; et que là-dedans, justement, c’était d’une richesse à n’en plus finir. Au lieu de jouer à la poulette blessée, elle s’était mise à rire aussi fort que Lucien. De toute manière, elle n’était pas laide, pas vraiment laide, ou en tout cas pas laide comme un laideron.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   05 mars 2016
Marjorie Chalifoux de Véronique-Marie Kaye
Pleurer, c’est moins facile que ça en a l’air, pour qui n’a pas appris. Les petits enfants savent le faire, mais si on leur dit de se taire, ils avalent leur peine et retiennent leurs larmes ; et bien vite ne se souviennent plus d’où elles viennent.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   05 mars 2016
Marjorie Chalifoux de Véronique-Marie Kaye
Il ne l’avait jamais pénétrée, pas même le soir de leurs noces. Il n’avait jamais osé. Elle mesurait quatre pieds quelques pouces, des pouces si insignifiants que ça ne servait à rien de les mentionner, et lui avec son six pieds quelque chose de hauteur, six pieds et encore d’autres pouces, un géant, une force de la nature, un cadre de porte, fort comme une machine, un bulldozer, et elle plus fragile que les assiettes de porcelaine et les verres de cristal qui s’entrechoquaient dans l’eau de vaisselle et qui parfois lui ouvraient la peau…
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   05 mars 2016
Marjorie Chalifoux de Véronique-Marie Kaye
...quand il y a de l’amour – il s’agit là d’une vérité universelle –, on peut supporter n’importe quoi, les bêtises, les fanfaronnades, les gestes déplacés.
Commenter  J’apprécie          30
StephanieMarcos   12 juin 2017
Andréanne Mars de Véronique-Marie Kaye
Que disait-elle, la femme Andréanne ? C'était du bon blabla, courageux et endurant. La femme elle-même était courageuse et endurante. Oui, capable de prendre d'assaut le cimetière de Clothilde, piller les tombes et les cercueils, empiler les cadavres des Clothilde au beau milieu du jardin zen et sauter dessus à pieds joints.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   05 mars 2016
Marjorie Chalifoux de Véronique-Marie Kaye
...un peu de mensonge n’avait jamais fait de tort à qui que ce soit ; que passer de l’autre côté n’apprenait pas aux hypocrites à dire la vérité ; et qu’il n’était pas responsable des menteries des trépassés.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   05 mars 2016
Marjorie Chalifoux de Véronique-Marie Kaye
Une femme, entre ses jambes, c’est une fleur. Il y a des pétales.
Commenter  J’apprécie          30
VeroniqueMarieKaye   27 mars 2017
Andréanne Mars de Véronique-Marie Kaye
Il y a des malades qui sont accros à la porno et qu’on désintoxique à l’hôpital psychiatrique.

Andréanne aurait été insultée si on lui avait dit que c’était son cas.

Elle ne regardait jamais de porno.

Ses images à elle, c’était de l’amour vrai qui venait d’à côté.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur