AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions Chandeigne


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Editions Chandeigne



Dernières parutions chez Editions Chandeigne


Dernières critiques
dbacquet
  26 février 2021
Le Chat et le noir de Mia Couto
Les éditions Chandeigne ont choisi de publier ce conte de Mia Couto avec des dessins de Stanislas Bouvier qui en soulignent la grâce et l'étrangeté. Comment un jeune chat, qu'on appelait Chat-Doré, de jaune, moucheté safran, devint noir ? Sa mère lui avait interdit d'aller, en jouant, de l'autre côté de la lumière; mais Chat-Doré ne tient pas compte de ces avertissements et pénètre de plus en plus dans l'obscurité jusqu'à s'y perdre complètement et vivre une étrange aventure, dont il reviendra sauf mais changé. Comme nous l'avait dit l'auteur au début de ce conte : "Le cas, je vous en avertis, n'est pas clair du tout". Histoire de double, rite de passage ? Un conte plein de poésie en tout cas.
Commenter  J’apprécie          340
Actualitte
  25 février 2021
Eliete, la vie normale de Cardoso Dulce Maria
Et par la magie de l’écriture, le passé, le présent, l’avenir se mêlent, s’enroulent pour faire d’Eliete l’un des plus beaux personnages de cette rentrée littéraire. Et à coup sûr, Dulce Maria Cardoso a toute sa place à la librairie et dans vos bibliothèques !
Lien : https://actualitte.com/artic..
Commenter  J’apprécie          00
Fabinou7
  17 février 2021
Mort dans l'avion et autres poèmes de Carlos Drummond de Andrade
« Ainsi, ce merveilleux pouvoir d’ouvrir les bouteilles sans tire-bouchon ».



Ce très court recueil, édition bilingue et rare traduction du célèbre poète lusophone Carlos Drummond de Andrade est une belle et légère introduction à sa poésie.



« impossible de composer un poème à ce stade de

L’évolution de l’humanité (…)

Inhabitable, le monde est toujours plus habité.

Et si les yeux réapprenaient à pleurer, ce serait un

Second déluge.



(j’ai l’impression d’avoir écrit un poème) »



« Consolo na praia » Difficile de dégager un thème socle dans cette anthologie. Pourtant les poèmes se ressemblent par leur sensualité, parfois crue, faisant une large place au monde sensible et social, loin des figures de style consacrées, sa métaphysique nous est proche. Surtout, l’humour incongru, philosophique, est récurrent.



Drummond de Andrade fait naître pour son lecteur des oasis dans le tumulte du quotidien. Par l’apostrophe « tu », les poèmes prennent un tournant encore plus subjectif.



Cet alliage met en tension une volupté mélancolique, mêlée d’espérance ironique et d’ivresse nostalgique, en un mot, c’est la « Saudade » brésilienne dans laquelle nous plonge, irrésistiblement, Carlos Drummond de Andrade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          620