AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Portaparole


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
lirado
  16 juin 2019
Peter Mayr Strasse de Denis Costa
Se présentant plus sous la forme d'un journal de bord où chaque chapitre est focalisé sur un évènement, une rencontre, une analyse du monde dans lequel Tommy évolue, Peter Mayr Strasse nous enchante. Le style d'écriture, original, excellent, caustique et bien dosé, séduit et fait toute la qualité de ce livre hélas trop court.

Tommy constitue un héros au franc parlé, qui ne masque rien de sa vie privée et de ses différents sentiments et pensées. Ses diverses rencontres et histoires amoureuses constituent le fil conducteur du roman.

Denis Costa n'y va parfois pas de main morte, utilisant la crudité avec habileté. La plume est vive, les détails donnés frontalement, à l'image de Tommy, dont le portrait se dresse au fil des pages. Du direct mais pas trash et qui a en plus la grande qualité de bien être raconté.

Et puis Peter Mayr Strasse, ce n'est pas non plus que ça mais aussi la vie d'étudiants, l'amitié, la rencontre entre les cultures, le français chez les ritals, Molière qui se mélange à Dante.

Humour et simplicité de la vie se confonde pour donner naissance à un roman captivant, qui nous fait passer un agréable moment et que l'on regrette de finir. Une suite serait, je crois, bienvenue, car suivre les aventures de Tommy et sa bande, à Bolzano, le voir décrire l'Italie et ses habitudes, la France, avec une telle sagacité est un pur enchantement. A ne pas manquer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Clelie22
  31 mars 2019
L'Indifférent de Marcel Proust
Proust fait partie des auteurs qui ne m'attir(ai)ent pas du tout. Ce que je sais de sa grande oeuvre ne m'intéresse pas tellement et le seul extrait de lui que j'ai lu pendant mes études m'a traumatisée (j'ai quand même dû lire 2 fois ce texte pour comprendre ce qu'il racontait !)

Mais il ne faut pas rester sur des a priori et le challenge solidaire proposé par Gwen était l'occasion de passer par-dessus mes préjugés. Comme il ne faut quand même pas trop m'en demander, j'ai choisi de lire cette nouvelle : "L'indifférent". Et j'ai survécu.



Dans cette nouvelle, Proust décrit les sentiments d'une jeune veuve, femme du monde aussi belle que spirituelle, qui s'est inexplicablement éprise de Lepré, un jeune homme dont on ne sait pas grand' chose. Apprenant qu'il doit bientôt partir pour un long voyage à l'étranger, Madeleine se résout à faire connaître ses sentiments à l'élu de son coeur. Bien qu'elle lui fasse comprendre le plus clairement possible qu'elle l'aime, celui-ci reste étonnamment indifférent. Des hommes du monde qu'elle interroge habilement finissent par lui dévoiler la cause de cette indifférence. Malgré ce qu'elle a appris, Madeleine fait une dernière tentative pour conquérir le coeur de Lepré.



Ce qui m'a plu, dans cette nouvelle, outre le fait que je l'ai comprise du premier coup sans avoir besoin de la relire, c'est la façon dont Proust décrit les sentiments de Madeleine. J'ai trouvé que c'était fait avec beaucoup de délicatesse et de vraisemblance. C'est d'ailleurs le sujet principal de la nouvelle car les indications sur les personnages, leurs situations sociales, familiales... sont distillées en passant, selon les besoins de la nouvelle mais ne permettent pas de dresser un portrait complet. J'ai trouvé, par contre, le "secret" de Lepré ne tient pas la route une seule minute. Celui-ci est d'ailleurs très effacé dans l'histoire. Ses sentiments à lui ne sont pas du tout décrits.



Ceux qui connaissent bien l'oeuvre de Proust trouvent dans cette nouvelle les germes des éléments caractéristiques de A la recherche du temps perdu. N'ayant jusque-là pas lu cette oeuvre, je ne les ai forcément pas remarqués. Cela ne m'a pas empêchée d'apprécier cette lecture pour elle-même. Elle m'a réconciliée avec Proust et l'idée de lire, peut-être un jour, sa grande oeuvre, si j'ai du temps à perdre...



Challenge solidaire 2019 "Des classiques contre l'illettrisme"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tomsoyer
  23 février 2019
Neuf petites pièces de Jeanne Bresciani
J'ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l'histoire beaucoup de personnages surgissent inopinément.

Comme le précise les autres critiques beaucoup de personnages féminins aux prénoms peu courant et aucune logique dans le temps.

J'ai par contre beaucoup aimé l'ambiance lourde de mystères et de secrets des petits villages corses au fin fond de la campagne qui est très bien rendu par le style de l'auteur.

J'ai presque trembler en lisant les pages à chaque fois que l'héroine ouvre une porte des pièces de la maison qu'elle vient d'hériter.

Commenter  J’apprécie          10