AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Joker éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Clelie22
  25 septembre 2019
Lettres de mon moulin de Alphonse Daudet
Ce recueil rassemble des nouvelles très variées. Certaines tiennent de la rêverie poétique, d'autres de la fable, du conte de veillée, du souvenir de voyage... Elles ne dépeignent pas seulement la Provence du Moulin mais nous emmènent jusqu'en Camargue et en Algérie. L'ensemble peut sembler un peu disparate mais je trouve que toutes ces nouvelles sont empreintes du même regard bienveillant sur l'humanité et, en particulier, sur les "gens modestes". Alphonse Daudet n'a jamais une once de condescendance, de moquerie ou d'ironie. Ces nouvelles ne m'ont pas paru très marquantes mais elles sont agréables à picorer de temps en temps, comme un assortiment de chocolats.
Commenter  J’apprécie          81
bdelhausse
  23 septembre 2019
Les foot furieux, Tome 6 : de Gürcan Gürsel
J'aime pas le foot... je n'ai pas emprunté cette BD à la bibliothèque, c'est mon cadet le coupable. Mais je me suis dit qu'un coup d'oeil ne pourrait pas faire de tort...



ERREUR ! Grossière erreur. C'est encore pire que la pire daube possible et imaginable.



Peut-on parler de gags? A mon avis, non. On a un ramassis de clichés, à la limite du sexisme le plus basique, ou d'autres trucs en -isme aussi peu reluisants. Arrêtons de couper des arbres pour produire ce genre de ... machins, trucs, choses...

Commenter  J’apprécie          10
54cartes
  20 septembre 2019
Lettres de mon moulin de Alphonse Daudet
Assez réservé sur cet auteur et cet ouvrage : c'est terriblement pessimiste (cf : "La chèvre de monsieur Seguin", ou "L'arlésienne").

De surcroit et c'est tout de même assez (très) dérangeant, c'est que le récit est très marqué par l'antisémitisme de Daudet.

Bref : un livre qu'il faut avoir lu, mais pour l'œuvre de l'auteur on peut s'arrêter là !
Commenter  J’apprécie          50