AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Urban Comics Editions

Filiale de Dargaud créée en 2012, la maison d`édition Urban Comics Editions est spécialisé dans l`édition de bandes dessinées. La publication de la maison se fait à la fois en librairie et kiosque. La maison publie des comics issus de l`éditeur américans DC Comics comprenant des séries comme Batman, Superman ou encore Green Lantern.

Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Urban Comics Editions


Dernières critiques
Maks
  25 juin 2019
Transmetropolitan, Tome 1 : Le come-back du siècle de Warren Ellis
Transmetropolitan Année 1 est en fait le premier intégrale d'une série de cinq regroupant les fascicules du comics mettant en lumière le journaliste "Spider Jerusalem", un gars complètement dingue, un poil antipathique, voir répugnant et qui à le don d'exacerber notre envie de lui rentrer dedans. C'est un gros atout pour ce premier intégrale d'avoir un anti-héro si charismatique et original. J'adore le détester, car en dépit de ses manières expéditives et directes, c'est un homme bien, il à juste une carapace grosse comme Jupiter.



Le lieux sont vraiment bon et détaillé, 100% cyberpunk avec sont ambiance limite "Blade Runner" ou encore "Alita Battle Angel (Gunmm)".



Niveau scénario c'est du Warren Ellis en grande forme, torturé, violent, abordant des thèmes tels que la place des minorité dans la société, le droit à la différence, la corruption, la politique, la prostitution et encore d'autres sujets tout aussi intéressants.



L'humour est omniprésent en parallèle de la gravité, surtout l'humour noir et cela permet de pouvoir encaisser toutes les horreurs que l'on rencontre dans l'histoire.



Visuellement parlant c'est très chargé, les dessins sont détaillés et Darick Robertson ne fait pas dans "l'épuré". J'ai bien aimé le style des dessins et de la colorisation mais surtout le "design" proposé pour les personnages qui sont vraiment dans l'originalité, ce qui permet au lecteur de reconnaître qu'il s'agit "Transmetropolitan" au premier coup d’œil.



Si vous êtes branché SF et Cyberpunk, vous êtes en présence d'une oeuvre majeure, je me suis d'ailleurs procurer les quatre autres volumes pour les vacances.
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
saigneurdeguerre
  23 juin 2019
DMZ intégrale Tome 1 de Wood Brian
Une nouvelle Guere de Sécession a éclaté aux USA. D’un côté, l’Etat fédéral, de l’autre les États libres. Les raisons de cette guerre sont confuses et tous les États-Unis sont touchés sans qu’il n’y ait des limites bien claires de « frontières » entre les deux camps. Ces deux-là se sont retrouvés paralysés une fois leurs armées arrivées à New York, raison pour laquelle la ville a été déclarée DMZ (zone démilitarisée).



Les militaires ont, soi-disant, offert la possibilité aux habitants de quitter la ville pour être logés en sécurité…



Matty Roth, jeune stagiaire, même pas payé, s’embarque dans un hélicoptère pour servir d’assistant au grand reporter, Viktor Ferguson, prix Pulitzer. Leur mission ? Produire des émissions depuis Manhattan sur les gens qui y vivent. Dès leur arrivée, les choses tournent mal ! Très mal ! Pour seule protection, Matty, qui se retrouve seul, ne dispose que de sa carte de presse, dans une ville où chaque quartier a sa milice et ses snipers…



Critique :



Le scénario, c’est du solide, du lourd, du costaud ! Et comme ceci n’est que le tome 1, malgré ses 312 pages, et qu’il y a au moins 5 tomes, vous imaginez bien que l’auteur ne manquera pas de faire vivre mille péripéties à ses personnages (du moins à ceux qui survivent).



Le découpage de l’histoire n’a rien à voir avec ce que la BD franco-belge nous a habitués, mais on s’y fait.



Le style graphique est très surprenant pour un Européen qui n’est pas familiarisé avec le modèle américain. Autant la première partie qui constitue l’histoire à proprement parler me plaît, autant, je suis désarçonné par les planches à partir de la page 238 qui ne sont pas du tout de la même facture ni pour la qualité des dessins qui laissent beaucoup à désirer, à croire que c’est un collégien qui s’est attelé à la tâche, ni pour les couleurs qui n’ont pas le côté léché de l’histoire de Matty Roth. Dans cette seconde partie, il y a quelques planches de BD mais surtout des articles qui expliquent ce qu’il s’est passé à New York.



Pour moi, un livre vaut avant tout par la qualité de l’histoire et ici, c’est bien pensé. Les différents chapitres donnent des aperçus de New York très variés avec des histoires dans l’histoire. Les dessins sont dynamiques, mais la fin, avec cette espèce de collection de fiches explicatives mal présentées, me pousse à retirer une étoile.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Dionysos89
  23 juin 2019
Saga, tome 9 de Brian-K Vaughan
Il y a des sagas qui durent sans pour autant devenir redondantes et nous ennuyer, la série Saga de Brian K. Vaughn et Fiona Staples est de celles-là.

Avec ce neuvième tome, la compagnie que nous suivons depuis si longtemps, à travers moult embûches et moult planètes différentes, est à nouveau en détresse. Au fond, peu importe (et aussi afin de ne pas spoiler les tomes précédents) les péripéties malheureuses, les décès supplémentaires, les crises et les coups de sang qui peuvent arriver, que garde-t-on de ce voyage ? Des scènes familiales toujours aussi touchantes et des détails croustillants diablement bien placés. Même après 54 épisodes (six par tome relié), les deux auteurs réussissent encore à créer de nouvelles émotions, peut-être pas aussi fortes que certains passages très durs des volumes précédents, mais terriblement efficaces quand même, aussi bien scénaristiquement (le montage des scènes joue beaucoup) que graphiquement (les ajouts dans les usages détournés du visage des robots sont toujours parlants).

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220