AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jorge Jimenez (Illustrateur)Alisson Borges (Illustrateur)
EAN : 9791026813774
128 pages
Éditeur : Urban Comics Editions (06/04/2018)
3.97/5   16 notes
Résumé :
Si Jon Kent est le fils du plus grand super-héros, Damian Wayne est celui du plus dangereux… Et malgré l’amitié que se portent les deux membres de la Ligue de Justice Superman et Batman, leur progéniture, elle, a plus de mal à s’entendre. La menace de Kid Amazo va cependant lier à jamais les deux jeunes héros, Superboy et Robin, dans un tandem destiné à reprendre les rênes de leurs parents dans la lutte contre le crime !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Presence
  07 avril 2018
Ce tome est le premier d'une série consacrée au tandem formée par Robin (Damian Wayne) et Superboy (Jon Kent). Ce duo s'est formé dans Superman rebirth, tome 2 : Au nom du père, le deuxième tome de la série Superman coécrite par Peter Tomasi & Patrick Gleason. Ce tome-ci comprend les épisodes 1 à 5, initialement parus en 2017, écrits par Peter Tomasi, dessinés et encrés par Jorge Jimenez (épisodes 1 à 4) et par Alisson Borges (épisode 5), avec une mise en couleurs réalisée par Alejandro Sanchez.
Dans un pavillon de Providence, Reggie, un jeune adolescent roux, se fait servir par ses parents, son frère et sa petite soeur qui sont aux petits soins pour lui. Ils semblent même le craindre. Au temps présent, Robin et Superboy sont poursuivis dans une forêt par ce qui semble être une armée composée de leurs doubles robotiques. 2 jours auparavant dans le comté d'Hamilton (à 480 kilomètres de Metropolis), Jon Kent sort de sa maison pour aller prendre le bus de ramassage scolaire. Il s'interpose dans une prise de bec entre un autre écolier et un groupe. Il se fait huer. Plus tard pendant la récréation, la bataille de boules de neige dégénère quand le même groupe commence à mettre des cailloux dans les boules. Alors que Jon Kent est de plus en plus tenté d'utiliser ses pouvoirs pour mettre fin à cette bagarre, une grosse plaque de neige chute fort opportunément sur les énergumènes. Jon lève les yeux vers le toit, et y aperçoit une silhouette qu'il identifie immédiatement : Damian Wayne.
Le soir-même, Damian fausse compagnie à Alfred dans la batcave, abandonnant ses devoirs, pour aller chercher Jon dans sa chambre à Hamilton. Il lui explique qu'il est venu le chercher pour qu'il l'aide dans son enquête sur une série d'effractions perpétrées pour pénétrer dans les laboratoires de Lexcorp. Un peu à contre coeur, Jon accepte d'accompagner Damian jusqu'à Metropolis. À leur tour, ils s'apprêtent à entrer par effraction dans le building de Lexcorp, mais ils se font interpeller par un individu volant, avec un S sur la poitrine qui leur demande ce qu'ils viennent faire dans son immeuble.
En 2016, l'éditeur DC procède à la mise en oeuvre d'une nouvelle phase dans son univers partagé qu'il intitule Rebirth. Dans cette nouvelle configuration, Clark Kent est marié à Lois Lane et ils ont un fils appelé Jonathan Samuel Kent qui commence tout juste à manifester des superpouvoirs qu'il ne maîtrise pas complétement. En particulier, il n'est pas encore capable de vol autonome, il ne fait que bondir sur de grandes distances. À son grand regret, il n'est pas capable d'utiliser son super-souffle pour faire du froid à volonté. de son côté, Bruce Wayne a pris en charge son fils Damian, issu de son union avec Talia al Ghul. Damian Wayne a été entraîné par la Ligue des Assassins et il dispose d'un intellect proche du génie, ainsi que d'un caractère cassant. Il est également le chef de l'équipe des Teen Titans. Dans le tome Trials of the Super Son, Clark Kent et Bruce Wayne ont exhorté leurs fils à s'entraider, malgré une rivalité qui revêt parfois un caractère enfantin, avec une forme de condescendance de la part de Damian vis-à-vis de Jon.
À partir de là, le lecteur peut soit être franchement allergique à cette énième déclinaison des 2 têtes de gondole de DC Comics (dans ce cas-là il jettera à peine un regard méprisant à ce produit supplémentaire), soit être déjà tombé sous le charme de l'écriture de Peter Tomasi. Dans la série Superman, il a su (avec son compère Patrick Gleason) mettre en scène 2 enfants à peine adolescents, avec un caractère enjoué, en faire ressortir les différences, et proposer des aventures amusantes, sans aucune velléité de sérieux ou d'importance, juste la volonté de divertir le lecteur. le lecteur aura également déjà noté que les scénarios de Peter Tomasi présentent un aspect décompressé, permettant au dessinateur d'avoir la place d'en mettre plein la vue au lecteur. Les 4 premiers épisodes racontent une histoire complète au cours de laquelle les 2 amis recherchent la trace de l'intrus dans le bâtiment Lexcorp, puis se battent contre un résidu d'Amazo, un ennemi récurrent de la Ligue de Justice, dans une version également incarnée par un jeune adolescent. La densité narrative est supérieure à celle de la série Superman (avec Patrick Gleason), sans être non plus très dense.
Pour ces 4 premiers épisodes, le lecteur prend plaisir à découvrir les dessins de Jorge Jimenez. Ce dessinateur n'hésite pas à s'approprier quelques codes graphiques des mangas qu'il amalgame aux conventions visuelles propres aux comics de superhéros pour un résultat plein de vitalité, débordant d'énergie, avec 2 personnages principaux sémillants. Il exagère avec pertinence les expressions des visages exprimant des sentiments et des états d'esprit plus francs que ceux d'un adulte, et plus enfantins. Effectivement, Damian prend souvent Jon de haut et le traite comme un individu à l'intelligence limitée ce qui a le don d'agacer Jon. Il répond avec des piques sur la taille de Damian. Cela aboutit à des bagarres entre eux à des moments incongrus. le lecteur peut trouver la blague sur la taille de Damian un peu répétitive (même si elle n'est pas utilisée à tous les épisodes), mais le caractère entier des personnages emporte ses réserves, d'autant plus qu'il transparaît sur leur visage, et dans leurs mouvements rapides et débordant d'énergie. Alejandro Sanchez utilise régulièrement des couleurs sombres pour les séquences nocturnes, qui contrastent fortement avec les couleurs vives en journée, ajoutant encore à la joie de vivre des personnages.
Jorge Jimenez n'hésite pas à exagérer la taille des yeux de Jon Kent, à arrondir sa bouille, évoquant parfois l'approche de Gosho Aoyama pour représenter Shinichi Kudo enfant. Il utilise avec la même maîtrise les poses spécifiques des superhéros, avec parfois un effet humoristique du fait de la morphologie encore enfantine de Jon Kent, et de celle très mince de Damian Wayne, et avec parfois un effet premier degré quand il représente Superboy en train d'utiliser sa force, ou Robin porter un coup acrobatique. de fait le lecteur voit bien qu'il s'agit de 2 jeunes adolescents qui utilisent leurs pouvoirs (sans les maîtriser pour Superboy) avec un entrain irrépressible, mais avec des méthodes dépourvues d'anticipation. Il est difficile, voire impossible, de résister à leur enthousiasme très communicatif. de ce fait les dessins marient avec élégance les conventions des aventures superhéroïques, avec des enfants enjoués. Il est amené à représenter Batman et Superman une fois, et il leur donne une vraie présence, sérieuse, sans être dépressive.
Du coup, le lecteur se laisse entraîner dans une aventure inconséquente, menée tambour battant avec une verve visuelle entraînante qui apporte beaucoup au scénario classique, en le tirant vers le haut. le lecteur venu chercher une aventure légère et de la bonne humeur y trouve son content, même s'il regrette la nature un peu trop dérivative du méchant, et les rebondissements un peu mécaniques. le lecteur venu chercher une histoire innovante et sérieuse n'aura même pas essayer de lire ce tome.
Après cette aventure en 4 épisodes, le lecteur découvre un épisode isolé dans lequel Damian et Jon recommencent à se heurter à la dynamique même de leur relation. Ils n'ont pas d'autres personne avec qui partager leurs frustrations sur leur positionnement. Il n'y a pas 2 superhéros de la stature de Superman ou de Batman, et chacun n'a qu'un fils. Ils n'ont donc personne d'autre vers qui se tourner qui puisse comprendre leur frustration de disposer de tant pouvoir et d'être traité comme un enfant, ou au mieux un jeune adolescent. Alisson Borges réalise des dessins qui semblent moins denses que ceux de Jorge Jimenez, et donc un peu superficiels. En y regardant d'un peu plus près, le lecteur se rend compte que les cases sont moins chargées, mais que la densité d'informations visuelles n'est pas moindre. Borges charge moins ses cases, et dessine Robin et Superboy dans des situations calmes de temps à autre. Il conserve l'énergie des 2 jeunes superhéros pendant les scènes d'action, ainsi que l'exagération des expressions du visage, c'est juste qu'il n'est pas à fond tout le temps. L'histoire repose sur une brouille momentanée entre 2 bons copains, et sur leur réconciliation facilitée par les adultes, en particulier par Alfred Pennyworth. Cette histoire repose donc plus sur un prétexte que la première, elle fait figure d'interlude dispensable, mais avec ces 2 enfants toujours aussi sympathiques, et un peu turbulents.
Ce premier tome des aventures du duo Superboy & Robin n'a rien d'indispensable, et ne propose qu'une aventure légère et enlevée, servie par des dessins sympathiques et enthousiastes. Son appréciation dépend donc de l'horizon d'attente du lecteur : s'il souhaite un simple divertissement, il passe un moment agréable, 4 étoiles, s'il cherche une intrigue nourrie par une thématique sérieuse, 2 étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gayane
  18 décembre 2018
Batman et Superman ont chacun un fils : Damian Wayne et Jon Kent. Si les deux garçons sont doués et chacun dans l'ombre de son paternel, ce qu'ils ont de points commun les mets tout le temps en concurrence. Alors quand Robin demande son aide à Superboy, leur collaboration un peu forcée ne peut que faire des étincelles !
Quoi dire de ce premier volume si ce n'est qu'il m'a beaucoup amusé ?
Le dessin est très typique des comics, la colorisation très réussi, les personnages attachants et expressifs.... et la relation entre Damian et Jon juste savoureuse. Ils passent leur temps à se mettre dans des situations impossibles et à se chamailler, et c'est génial !
Bon, j'adorais regarder les Teen Titans quand j'étais petite et je dois dire que ça suit la même veine (donc pas de surprise quand à ma lecture agréable).
J4attends tout de même de vois le second volume mais ce que j'ai lu du premier m'a beaucoup plût !
Commenter  J’apprécie          10
Paulart
  28 septembre 2019
Super-boy, fils de Superman et Robin, fils de Batman font équipe pour battre une fille pouvant créer des clones grâce à une machine. Malgré leurs pères qu'ils s'entendent bien, eux ont plus du mal s'entendre. Mais cette aventure va lier ces deux jeunes super-héros.
Cette histoire est une petite dose d'humour et une grande dose d'action et de suspense.
P.A
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
ActuaBD   09 mai 2018
Car c’est bien là que réside la réussite de ce premier tome [1] : si Peter J. Tomasi connaît assurément son affaire concernant les univers de Superman et de Batman, il excelle dans l’écriture d’histoires pour les enfants comme nous avons pu le constater à plusieurs reprises, et ici il peut s’en donner à cœur joie.

Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   02 mai 2018
Ce premier volume de Super Sons est une belle surprise, du pur divertissement qui ravira petits et grands lecteurs.

Lire la critique sur le site : Sceneario

Videos de Peter J. Tomasi (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter J. Tomasi
Comic Con Paris 2017: l'Interview de Peter Tomasi & Ian Bertram
autres livres classés : comicsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les super-héros et super-héroïnes de comics

Eternel amoureux de Loïs Lane, il vient de Krypton :

Batman
Superman
Spiderman

15 questions
509 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , super-héros , comicsCréer un quiz sur ce livre