AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Taïfu Comics [corriger]

Maison d`édition française fondée en 2004, Taïfu Comics est spécialisée dans l`édition de manga. En 2012 la maison se spécialise dans la publication de manga pour adultes, pour certains à caractère érotique et pornographique, notamment du style Yaoi.

Livres populaires du moment voir plus


Dernières parutions voir le calendrier des sorties


Collections de Taïfu Comics



Dernières critiques
In these words, tome 1

In These Words édité chez Taifu Comics réunit deux créatrices : Jun Togai, mangaka et Narcissus, autrice (fun fact : elle est policière dans la vraie vie). Ce Yaoi est l’un de mes favoris. Je l’ai relu plusieurs fois et il me prend toujours aux tripes. Attention : ce manga n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il explore des sujets difficiles avec de nombreuses scènes explicites 🔞. Toutefois les abus ne sont pas romancés. Il y a une limite très nette entre ce qui relève du Thriller et du Boy’s Love. Deux genres qui sont par ailleurs mélangés avec brio.



Les premiers chapitres donnent le ton. Le trait réaliste de la mangaka nous plonge dans une ambiance oppressante. Après être rentré des Etats-Unis, Katsuya Asano accepte une offre de consultant pour la Police de Tokyo dans le but d’arrêter un tueur en série. Mais nuit après nuit, il fait le même cauchemar : un homme le retient prisonnier et le torture tout en lui murmurant à l’oreille qu’il l’aime. Bientôt rêve et réalité ne font plus qu’un.



Les créatrices explorent les recoins les plus sombres de l’humain et réussissent à nous happer dans cette folie. La psychologie des personnages est bien développée. Le tueur en série n’est pas un simple méchant. Ses terribles facettes sont explorées et en font un personnage complexe. Les pages se tournent facilement grâce à un suspens et des rebondissements saisissants.



En contraste, la romance apporte de la douceur. Surnommé par ses pairs “Ice Queen”, le docteur Asano est tout aussi mystérieux qu’attirant. Derrière son masque glacial se cache un homme avec une grande sensibilité. J’adore le duo qu’il forme avec son partenaire. Une bouffée d’air frais au milieu de cette horreur, mais la réalité va vite les rattraper.



On sort de cette lecture avec le cœur meurtri mais c’est un manga qui en vaut la peine. Si vous n’avez pas peur de sortir de votre zone de confort, foncez !
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          10
The Night beyond the Tricornered window, to..

Avec son air nébuleux à ne pas y toucher, The night beyond the tricornered window arrive cependant petit à petit dans ses chapitres finaux et commence à éclaircir lentement son propos. Ce n’est pas simple.



Jouant plus la carte de l’émotion que de la compréhension, Tomoko Yamashita nous offre un tome assez étrange, qui se lit en apnée, celle qu’on a quand on est pris par l’action et qu’on doit sauver quelqu’un. Le personnage à sauver, c’est celui par qui l’histoire a commencé et il est prisonnier de celui qui est derrière tout cela. Si avec ça la boucle n’est pas bouclée !



Le lecteur se retrouve donc plongé dans une narration à nouveau lente et entêtante où il ne comprend pas forcément mais saisit suffisamment de bribes pour avancer lui aussi dans ce marasme fantastique. L’ensemble des protagonistes ayant des pouvoirs parapsy se retrouve ainsi à avancer comme englué dans le sable pour approcher peu à peu du lieu où tout se jouera, et il use de ses pouvoirs pour se faire. C’est lent, difficile mais prenant. Le tempo choisit par l’autrice est cependant des plus étranges et correspond bien finalement au mal être de chacun exprimé pour ces pouvoirs qui semble le matérialiser. C’est très psychologique.



D’ailleurs les révélations et rebondissements de ce tome reposent aussi sur cet aspect-là, que ce soit les victoires sur les ombres, la découverte de l’identité du grand méchant et ses liens avec nos héros, ou les fragilités d’Hiyakawa. Alors c’est peut-être moins vendeur, moins accessible que les premiers tomes mais c’est tout aussi prenant et profond.



Avec ces destinées dramatiques qui s’emballent et explorent leurs psychés, Tomoko Yamashita nous offre une aventure para-psychique des plus étrange et profonde où on prend plaisir à aller sauver ces héros en perdition avec des détenteurs de pouvoirs qui commencent à surmonter leurs traumas. Une oeuvre étrange où il faut vraiment prendre du recul et qui pousse à la réflexion.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          21
Mizuno et Chayama, tome 2

L'atmosphère très sensible du récit fait encore de petites merveilles dans une première partie de tome où tout semble vouloir séparer les deux adolescentes dont la relation ne se limite plus aux rapports intimes en guise d'échappatoire. Des sentiments forts les relient désormais, rendant les événements beaucoup plus forts dans le scénario.
Lien : https://www.manga-news.com/i..
Commenter  J’apprécie          00

{* *}