AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions de Fallois

Maison d'édition indépendante française, les Editions de Fallois ont été créées en 1987 par Bernard de Fallois, figure du monde de l'édition, connu pour avoir publié des ouvrages inachevées de Proust (Jean Santeuil et Contre Sainte-Beuve) et avoir été à la tête des éditions Hachette et Presses de la Cité. Les Editions de Fallois éditent des auteurs comme Jacqueline de Romilly, Marcel Pagnol, Eric Tabarly ou encore Joël Dicker avec La Vérité sur l'affaire Harry Québert.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Editions de Fallois



Dernières critiques
Rbellet
  18 juin 2018
La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker
Alors celui là, j'avais oublié que je l'avais eu entre les mains. Tout le monde, je dis bien TOUT le monde autour de moi à adoré (parents, amis, cousins, belle mère, collègues, chiens, chats...). Et là... j'ai absolument pas compris le pourquoi du comment on pouvait avoir aimé un bouquin aussi nul. Je m'attendais à un livre hyper bien écrit (vu les prix en chocolat qu'il a reçu...) et je me suis retrouvé avec une écriture totalement naïve, hyper scolaire qui m'est tombée des mains... Tout le monde m'a dit "oui mais l'intrigue est super"...oui peut être, j'en sais rien, j'ai été incapable d'aller jusqu'au bout et de lire des telles platitudes qui de mémoire donnait des trucs du genre " dès qu'il l'aperçut sur la plage, il tomba instantanément amoureux. Son regard, son attitude tout le fit basculer" enfin quelque chose dans de ce bois là. Heureusement sur Babelio j'ai trouvé des avis qui me rejoignaient, je ne suis donc pas totalement fou. Merci à tous ces autres lecteurs qui m'ont permis de me sentir moins seul et qui ont dénoncés cette arnaque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nath74gri
  18 juin 2018
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee
Tout a été déjà dit sur ce livre magnifique de Harper Lee, de 1961, mais ce livre reste par certains aspects terriblement d'actualité ! Roman sur l'enfance porté par la narratrice Scout Finch, sur le racisme, la ségrégation, la tolérance et son contraire.

Livre merveilleusement écrit sur une petite ville en Alabama, dans les années 30, on voit ce monde à travers les yeux de Scout 8 ans qui passe son enfance avec son grand frère et son père, avocat, amené à défendre un noir accusé d'avoir violé une blanche. Livre bouleversant par moments, drôle à d'autres mais qu'il est difficile de poser et à la fin, je me suis demandée pourquoi j'étais passé à côté de ce livre jusque là !
Commenter  J’apprécie          60
Goupilpm
  18 juin 2018
Un fleuve de ténèbres de Rennie Airth
Dans un paisible manoir du Surrey, un colonel, sa femme et deux domestiques sont sauvagement assassinés. Seule rescapée la petite Sophie qui s'était cachée sous son lit. Mais elle ne sera que de peu d'utilité pour pour la police car prostrée par ce qu est arrivé.



L'enquête est confiée à l'inspecteur-chef Sinclair et à son adjoint l'inspecteur Madden. Ce dernier plus impliqué par l'enquête sera assisté par un policier débutant. Malgré les apparences qui laisse penser à un vol qui a mal tourné et malgré l'insistance de la hiérarchie, l'inspecteur Madden pour suit sa propre piste. Pour lui le meurtrier est un psychopathe revenu de la guerre avec l'envie de tuer en lui.



Dans son déroulement l'enquête s'avère assez classique, mais le point fort du roman réside dans l'époque où elle se déroule. On se trouve dans une époque charnière, où les gans sont encore traumatisés par les nombreuses victimes de la première guerre mondiale, mais aussi dans une période en train de muter où les privilèges de classes sont en train de s'estomper sous les revendications des gens les moins favorisés.



Si l'enquête et le cadre campagnard dans laquelle elle se déroule ne sont pas des plus originaux, l’intérêt de l'histoire réside dans l'introduction de la psychiatrie à ses débuts qui apporte un petit plus à l'histoire.



Les personnages sont intéressants à suivre, très fouillés... Toutefois on ne peut que noter qu'une fois de plus on à en la personne de l'inspecteur Madden on n'échappe pas à l'image du policier torturé dans sa vie personnelle. D'abord par la perte de sa femme et de son enfant emportés avant la guerre par une maladie. Ensuite par l’empreinte que les horreurs de la guerre ont laissé sur lui : il est l'un des rares survivants de son bataillon engagé dans la bataille de la Somme. Dans la hiérarchie on note également un supérieur borné qui ne s'en tient qu'aux indices et qui se moque des extrapolations de l'enquêteur principal. La différence entre les méthodes de l'inspecteur Madden et la naïveté de son adjoint débutant apporte un peu de légèreté au roman.



On n’échappe pas non plus à une idylle entre l'inspecteur et la médecin du village qui va transformer l'épilogue en fin fin à l'eau de rose.



Malgré certaines longueurs et quelques défauts mineurs, le livre se lit bien. On est certes dans un policier tout ce qu'il y a de plus classique mais bien structuré qui donne envie de lire les autres œuvres de l'auteur, sachant de plus que l’inspecteur ayant démissionné on espère échapper à un tel final.






Lien : http://imaginaire-chronique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30