AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Joëlle Losfeld

Joëlle Losfeld, fille de l`éditeur Eric Losfled, crée en 1991 la maison d`édition qui porte son nom. La maison est vendue au groupe Mango en 1997 puis aux Éditions Gallimard en 2003. Elle édite et fait connaître en France de nombreux auteurs de langue anglaise tels que Janet Frame ou John Meade Falkner. En 1999, le succès d’Effroyables jardins de Michel Quint (avec 250 000 exemplaires vendus) lance la maison d`édition.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Joëlle Losfeld



Dernières parutions chez Joëlle Losfeld


Dernières critiques
Ce que Majella n'aimait pas

Michelle Gallen nous emmène dans l'Irlande du Nord profonde et miséreuse à la rencontre d'une reine.


Lien : https://www.lalibre.be/cultu..
Commenter  J’apprécie          10
L'ange de pierre

Très touchée par ce roman à voix unique d'une dame nonagénaire qui refuse de baisser les bras devant la vieillesse et la perte de son autonomie. L'orgueil, caractéristique dominante chez elle, a dicté plusieurs choix dans sa vie et a camouflé sa personnalité sensible et aimante.

Au cours de mon accompagnement de Hagar dans sa fin de vie, j'ai ressenti envers elle de l'amour, de la compassion, de l'admiration mais aussi de la frustration, de la colère et parfois de l'antipathie. Personnalité attachante mais redoutable dans ses relations avec autrui.

Très belle écriture, de la belle littérature.

Commenter  J’apprécie          30
Le ruisseau de cristal

Le ruisseau de cristal a été une lecture assez difficile, si ce n'est carrément éprouvante, tant sur la forme que sur le fond.

Le texte, en trois grandes parties qui se font écho, est très déstructuré, avec des changements de points de vue et même d'époques d'un paragraphe à l'autre sans aucune transition. Je me suis sentie perdue en lisant les première pages et je me suis demandée dans quoi j'avais bien pu m'embarquer. Mais il suffit de faire confiance à l'auteur et se laisser porter par le texte, et petit à petit les éléments prennent place et tout devient compréhensible (ou presque...).

Quant à l'histoire en elle-même, ou plutôt les histoires car on suit plusieurs récits ayant tous eu lieu au même endroit (au bord du fameux ruisseau du titre) mais pas tout à fait à la même époque, ces histoires sont toutes marquées par une atmosphère dérangeante, des relations amoureuses malsaines qui ne font que souligner la solitude profonde des personnages qui semblent hantés par des fantômes plus présents que les vivants.

Malgré la difficulté du texte et son âpreté, j'ai beaucoup aimé le ruisseau de cristal qui m'a beaucoup touchée.

Commenter  J’apprécie          270