AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.91/5 (sur 160 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Whittlesey , le 30/12/1895
Mort(e) à : Londres , le 13/12/1972
Biographie :

Leslie Poles Hartley est un écrivain et nouvelliste britannique.

Il est diplômé d'histoire au Balliol College de l’Université d’Oxford en 1922. De 1923 à 1972 il écrit des critiques pour des revues littéraires notamment "Spectator", "Saturday Review", "Weekly Sketch", "Time and Tide", "The Observer" et "Sunday Times".

En 1924, il a publié son premier livre, "Night Fears", un recueil de nouvelles. Après plusieurs recueils de nouvelles, Hartley publie son premier roman en 1944, "La crevette et l’anémone" ("The Shrimp and the Anemone"), le premier tome d'une trilogie, suivi de "Le Sixième ciel" ("The Sixth Heaven", 1946) et "Eustache et Hilda" ("Eustace and Hilda", 1947).

​"Le Messager" ("The Go-Between"), publié en 1953, obtient un succès considérable et est encore culte au Royaume-Uni. Il est adapté au cinéma par Harold Pinter, réalisé par Joseph Losey et reçoit la Palme d’or au festival de Cannes en 1971.

Jusqu’à sa mort en 1972, Hartley publie de nombreux romans comme le thriller "Le chauffeur est à vos ordres" ("The Hireling", 1957), qui est porté à l’écran par Alan Bridges (titre français "La Méprise") et reçoit également la Palme d’or à Cannes en 1973.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Leslie Poles Hartley   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Video Essay for The Go Between (1971, dir. Joseph Losey) in the Shooting Down Pictures Project. Featuring commentary by Dan Callahan of The House Next Door, Slant Magazine and Bright Lights Film Journal


Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Elle ne répondit pas, mais enleva une bague de son doigt et, d’un air décidé, la posa sur le couvercle du piano. Puis elle s’installa, dans un froufrou de soie qui sembla se répandre autour d’elle comme un parfum, et joua les premières mesures.
(Chapitre XIII)
Commenter  J’apprécie          174
On dit que le cricket est plus qu’un jeu, une attitude de l’esprit, un point de vue. Je ne sais. On peut le considérer comme une succession de mouvements rituels ou comme un ballet, un ballet dans un champ vert, un ballet sur un fond d’arbres sombres, où des personnages vêtus de blanc se détachent et se meuvent à un rythme si subtil que les sens ont peine à le saisir, un rythme langoureux, interrompu parfois par une brusque tension. On peut apprécier ce spectacle sans savoir à quoi il se rapporte, ni ce qu’il signifie.
(Chapitre XI)
Commenter  J’apprécie          160
Les hommes se promenaient de long en large en mangeant leur porridge. Marc m’avait dit que cela était de rigueur et qu’il fallait être un rustre pour manger son porridge assis. J’errais à droite et à gauche avec le mien, craignant de le renverser. Les dames cependant restaient à table.
(Chapitre V)
Commenter  J’apprécie          160
Les discours succédaient aux discours. C’était comme si les paroles, ce soir, avaient remplacé les grains de sable du sablier et mesuraient la fuite du temps.
(Chapitre XIII)
Commenter  J’apprécie          160
Sans être vraiment sales, ces reliques n’étaient pas non plus très propres, elles avaient la patine de l’âge. A mesure que, pour la première fois depuis cinquante ans, je les prenais dans ma main, le souvenir de ce qu’elles avaient signifié pour moi me revenait, affaibli comme le pouvoir des aimants, mais comme lui indubitable. Quelque chose allait et venait de ces objets à moi : le plaisir intime de les reconnaitre, l’émotion quasi mystique de retrouver ma propriété enfantine à soixante et quelques années.
(Prologue)
Commenter  J’apprécie          140
Il se peut qu'il soit plus grave de saigner de plusieurs blessures que d'une seule, mais la douleur, étant moins localisée, est plus supportable.
Commenter  J’apprécie          130
Marc et moi avons été photographiés ensemble et, bien que la lumière ait pénétré dans un coin de l’appareil de façon alarmante, l’image brune et palie est un témoignage émouvant de ce temps où le pouvoir de la caméra étonnait encore et où elle n’avait pas appris à mentir.
(Chapitre II)
Commenter  J’apprécie          110
The past is a foreign country : they do things differently there.
[incipit]
Commenter  J’apprécie          122
Leslie Poles Hartley
The past is a foreign country: they do things differently there
Commenter  J’apprécie          120
“ The past is a foreign country : they do things differently there. ”
(Le passé est une terre étrangère : on y fait les choses différemment.)

[Leslie Poles HARTLEY, "The Go-Between" (Le Messager), 1953 – incipit]
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Leslie Poles Hartley (212)Voir plus

Quiz Voir plus

Le brigand dans son spencer cherche affidé en éclusant sa bibine, pas bégueule...

Ah! elle a débauché Delphin. Du tonnerre de Dieu si je ne la fais pas emballer par les gendarmes! − Essaye donc, brigand ! (Indice : Gordon)

Théophile Gautier
Honoré de Balzac
Frédéric Dard
Emile Zola
Georges Perec

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..