AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de prune42


prune42
  26 août 2017
Le 10 novembre 1891, à Marseille, Arthur Rimbaud, amputé d'une jambe et gravement malade suite à ses voyages en Afrique du Nord, décède. Or, il s'agit d'une méprise totale car le véritable Arthur Rimbaud a été confondu avec un autre homme. Rétabli, le poète va choisir l'anonymat et prendre une autre identité, celle de Nicolas Cabanis. Il va se réinventer totalement, devenir horloger puis exploitant de carrières d'ardoise et de marbre dans sa région natale. Seule sa soeur sera au courant de sa véritable existence et conservera le secret toute sa vie. le poète va fonder une famille, devenir riche grâce à son travail opiniâtre mais la guerre gronde en ce début de XXème siècle et Rimbaud n'est pas à l'abri des malheurs...

Je remercie tout d'abord le site sur lequel j'ai gagné ce roman assez dense il y a quelque temps que je n'ai pas lu tout de suite car j'avais d'autres lectures en cours. J'ai profité de l'été pour découvrir ce roman étonnant sur une possible fin de vie inventée du poète et j'ai beaucoup apprécié ce livre.
L'idée de départ est originale, elle a beaucoup stimulé mon imagination et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en lisant ce roman.
Au début, l'écriture de T. Beinstingel m'a laissée sceptique, je ne la trouvais pas très plaisante mais vite les phrases hachées et saccadées ont laissé place à une écriture plus déliée. Les chapitres souvent brefs aussi sont agréables à lire.
J'ai aussi beaucoup aimé la période où se passe l'action du livre, cette fin XIXème siècle- début XXème siècle où on assiste à la naissance des innombrables progrès que nous connaissons aujourd'hui, l'électricité, l'automobile, les avancées médicales... On se rend compte qu'à cette époque, la vie était fragile et très précieuse et que le bonheur familial était une valeur refuge.
J'ai apprécié aussi les nombreuses références faites aux autres arts et notamment aux écrivains de cette période.
Pour terminer, ce roman m'a donné envie de relire les poésies de Rimbaud lues pendant mon adolescence car il y a de nombreuses reprises des poèmes dans le roman et je pense les découvrir ainsi sous un jour nouveau.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus