AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de motspourmots


motspourmots
  03 août 2016
S'il n'avait été écrit par une femme, on ne se priverait pas de qualifier ce roman de "couillu". Mais gardons-lui ses attributs féminins et parlons d'un roman osé, percutant, dérangeant. C'est ça la littérature aussi, ça bouscule, ça secoue, ça oblige à entrer dans un univers qui pouvait nous sembler très éloigné. La folie. Ce truc qui n'arrive qu'aux autres... Et surtout pas à une jeune femme de 30 ans qui donne toutes les apparences d'une vie équilibrée et satisfaisante. Et pourtant.

"Il n'y a plus de suite dans mes idées, il y a une succession d'idées comme des perles sans fil." Quelques jours après son anniversaire, Alma se réveille dans la chambre d'un établissement psychiatrique et tente de se remémorer les circonstances qui l'y ont conduite. Et d'abord le fameux jour de ses 30 ans et les détails infimes qui ont enclenché l'engrenage qui ne demandait qu'à s'emballer. Trois fois rien. Un compagnon qui n'a pas descendu la poubelle. Une crise de panique subite. L'envie de prendre l'air. Commencent alors pour Alma quelques jours d'errance dont elle semble ne rien maîtriser, le corps tributaire d'un esprit en roue libre, bien décidé à évacuer le trop plein d'émotions qui le contraint.

Si l'esprit d'Alma s'égare, ce n'est pas le cas de la plume de Claire Berest. Peu à peu, elle dessine le portrait d'une jeune femme de 30 ans à laquelle il est à la fois facile et effrayant de s'identifier tant elle parvient à montrer que ce basculement soudain pourrait tous nous concerner. Un léger manque de confiance en soi, une relation un peu compliquée au père, une sensation d'enfermement, ou encore celle de ne pas être en phase avec les autres... qui n'a jamais ressenti cela ? "Il me reste la force d'être absente".

L'auteure y va franchement, sans se cacher derrière son petit doigt. C'est parfois cru, souvent violent mais toujours convaincant. Car on ne perd jamais le fil qui nous relie à Alma, ses doutes sur sa vie de couple, sur sa vie professionnelle, sur le temps qui passe irrévocablement, et cette tentation de se laisser happer par une force qui la dépasse. C'est ce qui est aussi remarquable que terrifiant.

Un lecteur averti en vaut deux. Si vous n'aimez pas les coups de poings dans l'estomac ou les uppercuts qui vous laissent KO, passez votre chemin. Mais vous vous priverez d'une sacrée expérience littéraire, et ce serait dommage.
Lien : http://www.motspourmots.fr/2..
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus