AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mariecesttout


mariecesttout
  04 février 2014
Il s'agit d'un récit , ou plutôt des impressions qui demeurent d'une année de vie, d'un automne à un autre , après la mort de sa mère dans un accident, laissant leur père , quelqu'un de très indépendant ,seul .

En exergue::
"Dans toute parole donnée, dans toute parole reçue, dans chaque geste et la moindre pensée, dans tout fragment même bref et aléatoire, de notre vie et celle d'autrui, il y a quelque chose de précaire et quelque chose d'inéluctable, quelque chose de caduc et quelque chose d'indestructible."
Marisa Madieri

Malgré les deux morts qui marquent chaque automne- le père est mort en novembre, 14 mois après son épouse- ce n'est pas du tout un livre tragique. Mais tourmenté plutôt par le souci de , pour la narratrice, rester à sa place , veiller sans prendre en charge, il ne le permettrait pas de toutes façons, et c'est très difficile.
C'est une année pendant laquelle chacun recherche de nouvelles marques ,et leurs rapports deviennent de plus en plus complexes .
"un mélange de pudeur, d'admiration de frustration et de tendresse. Il y a tout ce qui ne se dit pas, les loupés ou les espoirs décus que l'on se camoufle parce qu'il est trop tard".
.
Une année traversée de beaucoup de chagrin, qui s'exprime très peu ,même entre soeurs:
"Je ne peux savoir ce que pensent mes soeurs. Un mur de chagrin nous sépare comme nous sépareraient des chutes d'eau. ( Je pense à une image d'Hitchcock, l'héroïne est cachée sous les chutes, un abri, une grotte impensée. La peine ressemble à cela.)"
Et de moments cocasses, dont du moins Geneviève Brisac, avec son humour, cherche à retranscrire la cocasserie.
Et aussi des moments joliment qualifiés d'apnées de l'optimisme..
Des règlements de compte , aussi. Finesse et humour.. toujours.
Beau livre d'hommage à un père.

Et un salut particulier à Geneviève Brisac que j'aime beaucoup comme écrivain. Et comme personnage. J'ai abreuvé mes enfants des livres de L'école des loisirs , ils ne les lisaient pas tous, loin de là, mais moi si! J'y ai d'ailleurs découvert d'excellents écrivains français.

Commenter  J’apprécie          61



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus