AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 1458 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Leytonstone , le 13/08/1899
Mort(e) à : Los Angeles , le 29/04/1980
Biographie :

Sir Alfred Hitchcock, KBE, né Alfred Joseph Hitchcock, est un réalisateur, producteur et scénariste de cinéma britanno-américain.

Après une carrière à succès dans son pays natal à l'époque du muet et au début du parlant, Hitchcock part s'installer à Hollywood. En avril 1955, il acquiert la citoyenneté américaine, tout en conservant sa citoyenneté britannique ( Selon la chronologie de Roger Avau in « La jeunesse d'un baby boomer (chronologie 1955-1975) » ; p. 10 ; L'Encre du temps (2010).)

Au cours de ses quelque soixante années de carrière, il réalise plus de cinquante longs métrages, dont certains comptent, tant par leur succès public que par leur réception et leur postérité critiques, parmi les plus importants du Septième Art : ce sont, entre autres, Les 39 marches, Les Enchaînés, Fenêtre sur cour, Sueurs froides, La Mort aux trousses, Psychose, ou encore Les Oiseaux.

Pionnier de nombreuses techniques dans le genre du thriller, Hitchcock, « le maître du suspense », est considéré comme l'un des réalisateurs les plus influents sur le plan stylistique, installant les notions de suspense et de MacGuffin dans l'univers cinématographique. Ses thrillers se caractérisent également, le plus souvent, par une habile combinaison entre tension et humour. Ses thèmes récurrents sont la peur, la culpabilité et la perte d'identité. Un thème que l'on rencontre aussi fréquemment dans ses œuvres, avec certaines variations, est celui de l'innocent persécuté.

Doué par ailleurs d'un sens aigu de l'autopromotion – notamment par ses caméos, apparitions en clin d'œil dans ses films –, Hitchcock demeure aujourd'hui l'une des personnalités du XXe siècle les plus reconnaissables, et les plus connues, à travers le monde.

Souvent considéré comme l'un des plus grands réalisateurs britanniques, son nom figure à la première place sur une liste dressée en 2007 par des critiques cinématographiques pour le Daily Telegraph.

À l'âge de 80 ans, Alfred Hitchcock meurt des suites d'une insuffisance rénale, dans sa maison de Bel Air, à Los Angeles, Californie. Ses cendres sont dispersées dans l'océan Pacifique.

"Alfred Hitchcock" est également le pseudonyme collectif des auteurs de romans pour la jeunesse de la série "Les Trois Jeunes Détectives" publiée dans la Bibliothèque verte. Hitchcock ne fait que prêter son nom à cette série. Michael Collins (1924-2005) fait partie des auteurs.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Alfred Hitchcock : Blow Up !
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (195) Voir plus Ajouter une citation
Alfred Hitchcock
Fifrildi   02 mars 2019
Alfred Hitchcock
Quand le méchant est réussi, le film l'est aussi.
Commenter  J’apprécie          560
Alfred Hitchcock
sabine59   22 novembre 2016
Alfred Hitchcock
La vie, ce n'est pas seulement respirer,c'est aussi avoir le souffle coupé !
Commenter  J’apprécie          412
LanaTurner   22 avril 2017
Histoires à vous faire dresser les cheveux sur la tête de Alfred Hitchcock
" Puis la douleur s'installa, estocade finale de l exquise agonie qui effaçait toute conscience des choses, à l'exception d'elle-même. Peut-être était ce une douleur misericodieuse. Une douleur qui renfermait son propre pouvoir d'autodestruction. Elle amenait la mort, et la mort anéantit tout..."
Commenter  J’apprécie          370
LanaTurner   21 avril 2017
Histoires à vous faire dresser les cheveux sur la tête de Alfred Hitchcock
"Il y avait en elle cette curieuse combinaison de jeune fille respectable et de femme dissolue qui fait tourner la tête à tous les hommes."
Commenter  J’apprécie          290
Alfred Hitchcock
MissSherlock   05 mars 2017
Alfred Hitchcock
Vous connaissez l'histoire des deux chèvres qui sont en train de manger les bobines d'un film adapté d'un best-seller et l'une dit à l'autre : "Moi je préfère le livre".
Commenter  J’apprécie          215
patatipatata   15 janvier 2013
Hitchcock, édition définitive de Alfred Hitchcock
Hitchcock réaliste ? Dans les films comme les pièces, le dialogue ne fait qu’exprimer les pensées des personnages alors que nous savons qu’il en va souvent autrement dans la vie, en particulier dans la vie sociale chaque fois que nous sommes mêlés à une réunion entre personnes qui ne sont pas des intimes : cocktails, repas mondains, conseil de famille, etc.

Si nous assistons, en observateur, à une réunion de ce genre, nous sentons très bien que les paroles prononcées sont secondaires, de convenance, et que l’essentiel se joue ailleurs, dans les pensées des invités, pensées que nous pouvons identifier en observant les regards. /.../

C’est ainsi qu’Alfred Hitchcock se trouve être pratiquement le seul à filmer directement, c’est à dire sans recourir au dialogue explicatif, des sentiments tels que le soupçon, la jalousie, le désir, l’envie et cela nous amène au paradoxe : Alfred Hitchcock, le cinéaste le plus accessible à tous les publics par la simplicité et la clarté de son travail, est en même temps celui qui excelle à filmer les rapports les plus subtils entre les êtres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
cuisineetlectures   06 décembre 2012
Hitchcock, édition définitive de Alfred Hitchcock
[…] tout son entourage savait qu’un cinquante-quatrième film de Hitchcock était hors de question tant son état de santé – et son moral- s’étaient délabrés.

Dans le cas d’un homme comme Hitchcock, qui n’avait vécu que par et pour son travail, un arrêt d’activité signifiait un arrêt de mort. Il le savait, tout le monde le savait, c’est pourquoi les quatre dernières années de sa vie ont été si tristes.

Le 2 mai 1980, quelques jours après sa mort, une messe a été dite dans une petite église de Santa Monica Boulevard, à Berverly Hills. L’année précédente, dans la même église, c’est à Jean Renoir qu’on disait adieu. Il y avait la famille, des amis, des voisins, des cinéphiles américains et même de simples passants. Pour Hitchcock, ce fut différent. Le cercueil était absent, il avait pris une destination inconnue. Les invités, convoqués par télégramme, étaient notés et vérifiés à l’entrée de l’église par le service d’ordre de la Société Universal. La police faisait circuler les curieux. C’était l’enterrement d’un homme timide devenu intimidant qui, pour une fois, évitait la publicité puisqu’elle ne pouvait plus servir son travail, un homme qui s’était exercé depuis l’adolescence à contrôler la situation.

L’homme était mort, mais non le cinéaste, car ses films, réalisés avec un soin extraordinaire, une passion exclusive, une émotivité extrême masquée par une maîtrise technique rare, n’en finiraient pas de circuler, diffusés à travers le monde, rivalisant avec les productions nouvelles, défiant l’usure du temps, vérifiant l’image de Jean Cocteau parlant de Proust : « Son œuvre continuait à vivre comme les montres au poignet des soldats morts. »



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Under_the_Moon   02 novembre 2014
100 nouvelles histoires extraordinaires (Hitchcock présente) de Alfred Hitchcock
Une fois le style d'histoires recherchées pour la série défini, il restait à en élaborer la présentation. En effet, "Alfred Hitchcock Presents " était conçue dès le départ comme ce que les critiques anglo-saxons appellent anthologie ; c'est-à-dire une série qui n'a pas de héros récurrents, et donc chaque épisode raconte une histoire complète, bouclée sur elle-même et parfaitement indépendante des autres.
Commenter  J’apprécie          180
patatipatata   17 janvier 2013
Hitchcock, édition définitive de Alfred Hitchcock
Si l’on veut bien à l’époque d’Ingmar Bergman, accepter l’idée que le cinéma n’est pas inférieur à la littérature, je crois qu’il faut classer Hitchcock - mais au fait pourquoi le classer ? - dans la catégorie des artistes inquiets comme Kafka, Dostoïevski, Poe.

Ces artistes de l’anxiété ne peuvent pas nous aider à vivre, puisque vivre leur est déjà difficile, mais leur mission est de nous faire partager leurs hantises. En cela, même et éventuellement sans le vouloir, ils nous aident à mieux nous connaître, ce qui constitue un but fondamental de toute oeuvre d’art.

François Truffaut



Commenter  J’apprécie          170
Alfred Hitchcock
sabine59   26 mai 2018
Alfred Hitchcock
Les femmes sont comme le suspense. Plus elles éveillent l'imagination, plus elles suscitent d'émotions.
Commenter  J’apprécie          172
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les inspirations littéraires d'Alfred Hitchcock

Qui est l'auteur de la nouvelle "Les oiseaux", adaptée par Hitchcock en 1963 ?

Daphné du Maurier
Agatha Christie

5 questions
90 lecteurs ont répondu
Thème : Alfred HitchcockCréer un quiz sur cet auteur
.. ..