AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  04 juillet 2019
Après la dégringolade des tomes précédents, entre facilités, longueurs et absurdités, qu'il fait du bien d'avoir droit à un volume tout simple, tout doux, centré sur la famille, les préparatifs du mariage et la fête de Thanksgiving !

Alors certes, on pourra toujours trouver que scénaristiquement, c'est creux. Aucune mission à remplir ni d'âme perdue à sauver, Mia se concentre enfin sur elle-même et sur sa propre vie.
La voilà donc à New York pour le travail, où, entre têtes connues et micro-trottoir, on la suit d'un bout à l'autre de la ville en compagnie de Wes, nos tourtereaux se la jouant moins chroniqueurs que touristes. Et c'est... rafraîchissant. Un peu niais aussi, à travers tout ce étalage de guimauve basé sur le sentiment de reconnaissance, mais bon, c'est peut-être parce que Thanksgiving n'évoque pas grand-chose pour nous les frenchies. Reste que l'ambiance est là, et ce avec pas grand-chose : quelques flocons et lieux emblématiques, des discours qui vont bien, et hop ! Mais ça marche. Et tant pis si les interviews sont tellement rapides que le tout semble un peu superficiel.

Pour la seconde moitié du tome, après l'amitié, direction le Texas où la famille de Mia l'attend. Discussions d'avenir, balades dans la cambrousse... Wes continue à décider pour deux mais, curieusement, comme Mia est d'accord, ça passe beaucoup mieux qu'auparavant. Si Wes n'est pas encore totalement remis, son trauma n'est pas au centre de l'histoire et Mia ne joue plus le rôle de fusible. le bellâtre se montre donc bien moins agaçant que par le passé et on commence finalement (enfin ?) à s'attacher à ce petit couple aux rêves plein la tête.

Alors oui, c'est un pur tome de transition, comme s'il fallait meubler entre la fin des ennuis et la conclusion de l'histoire. Non, on n'échappe toujours pas aux facilités scénaristiques grosses comme des maisons, malheureusement (spoiler) (fin spoiler) et on prie toujours pour qu'Audrey Carlan cesse d'essayer de faire du foreshadowing, surtout aussi transparent (spoiler) (fin spoiler). Mais c'est un bon tome, amorçant la conclusion de façon très correcte. Mia avance dans se vie, Maddy, Ginelle et certains de ses amis aussi, tout se met en place pour le grand final, que l'on espère à la hauteur.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus