AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Eroblin


Eroblin
  05 juin 2018
Ce roman fait suite à « Ragdoll » quelques mois après les événements dramatiques qui ont laissé Emily Baxter fracassée par la vérité qui était apparue alors. Elle est devenue inspecteur principal et rudoie les gens qui sont ses ordres car son caractère n'a pas évolué. Pire, j'ai trouvé qu'elle était vraiment infecte par moment, notamment avec l'homme qu'elle a rencontré depuis peu. Bourrue pour ne pas dire brutale, méfiante voire paranoïaque, elle a du mal à admettre que son amant puisse l'aimer sans arrière-pensée. le seul en qui elle a confiance est Alex Edmunds qui, alors qu'il était stagiaire avait été le seul à comprendre qui se cachait derrière le tueur dans Ragdoll. Depuis, Edmunds a repris un poste à la répression des fraudes par obligation parentale (il vient d'avoir une fille) mais il est toujours en contact avec Emily qui l'utilise pour ses compétences analytiques.
Et là, il va en avoir bien besoin car des meurtres épouvantables ont lieu au Royaume-Uni et aux USA. A chaque fois, le même modus opérandi : un homme tue une personne puis se tue. Sur les thorax de la victime, on lit gravé dans la chair « Appât » et sur celui du tueur « Marionnette ». Pour résoudre cette affaire qui fait resurgir le fantôme de Ragdoll, deux agents viennent encadrer Emily : Damien Rouche, agent de la CIA et Elliot Curtis, agent du FBI. le trio se retrouve bientôt entraîné dans une course folle pour comprendre les raisons de ces meurtres qui se multiplient de part et d'autre de l'Atlantique. La tâche n'est pas aisée d'autant que les différents services engagés dans cette course contre la montre ne jouent pas franc jeu, chacun espérant trouver celui qui orchestre les crimes en premier. Pour une fois, la paranoïa d'Emily lui sert car Edmunds, qu'elle a engagée officieusement pour l'aider, repère des indices qui vont permettre de pointer un homme Alexei Green, un psychiatre qui connaissait les tueurs. Mais au royaume de Daniel Cole, rien n'est simple, on croit trouver la proie, on n'a que l'ombre. Et le lecteur d'aller de surprise en surprise.
J'ai beaucoup aimé et le rythme trépidant du roman m'a amenée à le lire très rapidement. J'ai particulièrement apprécie l'introduction de nouveaux personnages et notamment celui de Damien Rouche. Il semble être un personnage nonchalant au départ, un peu dilettante qui agace profondément Emily (mais qui ne l'agace pas ?) mais qui se révèle bien plus complexe et attachant au fur et à mesure. Je vous recommande ce roman et je remercie d'ailleurs les Editions Robert Laffont et Netgalley de m'avoir permis de le lire.

Lien : https://labibdeneko.blogspot..
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (13)voir plus