AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de celinedr


celinedr
  17 décembre 2017
Je retrouve la plume de Rachel Cusk que j'aime tant. Après Arlington Park que j'avais adoré, Egypt Farm que j'avais plutôt aimé et Contrecoup qui, par contre, ne m'avait pas convaincue, je referme Les variations Bradshaw. Si je ne ressens pas le coup de coeur que j'avais éprouvé pour Arlington Park, ça s'en approche !
Après avoir lu un livre de cette auteure, que j'ai aimé ou pas, mon avis sur son écriture, lui, est immuable. Rachel Cusk fait partie de ces romanciers qui, quoi qu'ils me racontent, m'emportent. Je ne parviens pas toujours à comprendre où ils veulent m'emmener ( je pense notamment à Contrecoup ) et pourtant, les pages défilent sous mes doigts et le temps défile agréablement. Rachel Cusk me raconte une histoire, alors je l'écoute. Docilement. Ce qu'elle me narre n'est jamais très joyeux, cette dame qui décortique le couple avec une minutie chirurgicale. Les non-dits, la rancoeur, l'ennui, la lassitude, la tromperie…Nombreuses sont les facettes de la domesticité qu'elle étudie au microscope. Et si on en croit ses dires, il semblerait qu'il n'y ait pas de couples heureux…Vous l'aurez aisément compris, ce qui intéresse l'auteure, ce n'est pas la félicité conjugale ni maternelle mais bien plus, les (nombreux!) problèmes rencontrés au sein d'une famille. La complexité du  » vivre ensemble » en harmonie.
On peut dire qu'elle n'est pas tendre avec ses personnages, que ce soit Thomas qui apparaît totalement en marge de la réalité, ou pourrait-on dire de la normalité, cet homme au foyer qui a décidé de quitter son travail pour se consacrer à l'apprentissage du piano ; avec Tonie, son épouse, bien plus intéressée par son métier que par sa famille ; ou avec Claudia et Howard, qui sont présentés comme des personnages  parfois dépourvus d'émotions. D'ailleurs, de l'émotion, il y en a peu dans ce roman où les gens agissent mécaniquement.
J'aime la façon dont l'auteure entre dans l'intimité de chacun des personnages à divers moments de leur quotidien. Rien d'extraordinaire. Que des vies ordinaires analysées avec finesse et tranchant à la fois, des situations banales, des constats et des réflexions qui nous font nous dire  » Eh bien oui, c'est vrai.  » Une vérité très bien énoncée. C'est peut-être juste ça. C'est déjà beaucoup.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura