AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de sylvaine


sylvaine
  16 février 2016
"Le haut, le bas, murmure Rose en suivant d'un doigt le mouvement naturel des cheveux de sa fille qui s'enroulent hypnotiquement. Comment savoir? A droite,à gauche? Où aller? Car tout n'est qu' un cercle. Et toujours celle qui m'abandonne me sauve, ma mère d'abord,puis Zélada, et Louise enfin." (p 336)
Quelques mots et tout est dit. le destin, le parcours de vie de Rose est tracé. Née au Danemark d'une femme aussi belle que nymphomane, Kristina, d'un père militaire de carrière René de Maisonneuve,grand adepte de Spinoza, Rose choyée par sa nounou Zélada, découvre très vite le monde.Elle revient à Paris toute jeune, sûre que sa connaissance des langues, son admiration pour Alexandre Dumas lui permettront de vivre ou du moins de survivre. de rencontres en rencontres, elle descend progressivement les échelons de la société et est sauvée in-extremis par Louise, avec elle Rose découvre la vie amoureuse , la ronde des artistes, le monde des années d'avant la grande guerre. Elle ne se pose pas de questions, elle se laisse porter par Louise et l'adoration qu'elle lui voue.
Roman romanesque qui traverse le début du 20ème siècle secoué par l'affaire Dreyfus, la guerre , le monde de la nuit, la féminité ,les moeurs qui se libèrent, les choix de vie qui s'affirment . Agnès Desarthe à travers la vie de Rose nous offre un texte à clef , un roman où choix et déterminisme politique ont leur mot à dire ! Ne vous fiez pas aux apparences, cette l'écriture légère, ces dialogues qui fusent et qui pétillent cachent, derrière une histoire de vie, des tiroirs à ouvrir pour découvrir la vie .
Un régal à lire voir même à relire .
Commenter  J’apprécie          190



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (15)voir plus