AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le Dernier Jardin, tome 2 : Fugitive (50)

Marie123
Marie123   20 juillet 2013
Je m'efforce de ne penser à rien. Mais ce genre de ruse n'a jamais fonctionné. C'est tout le problème avec l'espoir : même quand il ne sert plus à rien, il refuse de s'éteindre.
Commenter  J’apprécie          140
Mariloup
Mariloup   17 mai 2014
_ Filer avec un domestique, Bouton d'or, dans le dos de celui qui a fait de toi son épouse? Ton mari a-t-il cherché à te prendre de force? A moins qu'il n'ait pas pu te satisfaire, ce qui t'a conduite à retrouver ton valet de cœur en secret... En secret, au beau milieu de la nuit, histoire de faire crisser la soie de tes robes dans ton placard, comme un couple de sauvages
Mes joues me brûlent, mais ce n'est pas comme la gêne que je ressentais quand mes sœurs épouses me taquinaient à propos de mon absence d'intimité avec Linden. Là, c'est dégoûtant et envahissant. Déplacé. Et la puanteur de la fumée de Madame rend ma respiration difficile. La hauteur me donne le vertige. Je ferme les yeux.
Commenter  J’apprécie          50
lutinielle
lutinielle   08 septembre 2012
Comment expliqué que j'ai trébuché à cause de l'onde de choc d'une explosion qui a tué mes parents il y a plusieurs années ?
Commenter  J’apprécie          50
Odlag
Odlag   21 août 2015
- Et c'est ma faute si j'en ai souffert : je n'aurai pas dû aimer ma fille comme je l'ai fait. Pas dans ce monde où rien ne dure. Vous autres enfants, vous êtes comme des mouches. Des roses. Vous poussez et vous vous multipliez, puis vous mourez.
J'ouvre la bouche, mais aucun mot ne sort. Ce qu'elle vient de dire est à la fois horrible et vrai.
Commenter  J’apprécie          40
Odlag
Odlag   21 août 2015
J'ai fui le manoir afin de gagner ma liberté. Mais la liberté n'existe pas. Seules existent diverses forme d'esclavage, plus épouvantables les unes que les autres.
Et je ressens une émotion nouvelle : de la colère envers mes parents qui nous ont fait naître, mon frère et moi, dans ce monde. Qui nous ont abandonnés à notre triste sort.
Commenter  J’apprécie          40
Marie123
Marie123   21 juillet 2013
Même si le mensonge est beau, en définitive, c'est à la vérité que l'on doit faire face.
Commenter  J’apprécie          40
tite_princesse
tite_princesse   31 décembre 2012
-Sans cette parodie d'union, il serait clair pour tout le monde qu'on nous a enlevées pour nous obliger à obéir. Mais dans le temps, les gens se mariaient et vivaient ensemble. Cette intimité de façade indique au monde que nous sommes consentantes. Nous ne sommes pas uniquement privées de liberté; nous n'avons même pas le droit d'être malheureuses.
Commenter  J’apprécie          40
tite_princesse
tite_princesse   31 décembre 2012
Comment lui expliquer que ce qu'il perçoit comme des vertiges est en réalité une folie rampante? À la façon du lierre qui colonisait lentement la façade de ma maison en brique (celle qui est désormais inhabitable), la démence me gagne peu à peu.
Commenter  J’apprécie          40
Ma-Jojo
Ma-Jojo   07 juillet 2015
Il est parfois plus facile de nier certaines réalités.
Commenter  J’apprécie          30
Mero
Mero   04 juin 2013
Même si le mensonge est beau, en définitive, c’est à la vérité que l’on doit faire face.
Commenter  J’apprécie          30




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Les plus grands classiques de la science-fiction

    Qui a écrit 1984

    George Orwell
    Aldous Huxley
    H.G. Wells
    Pierre Boulle

    10 questions
    2727 lecteurs ont répondu
    Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre