AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Stelphique


Stelphique
  08 juillet 2017
Ce que j'ai ressenti: ♫Je te promets une histoire différente des autres, J'ai tant besoin d'y croire encore…♫

« Il n'y a pas de rêves trop grands… »

Drôle d'impression que de vouloir toujours rester dans un livre, avoir envie de le terminer et en même temps ne jamais vouloir qu'il se finisse…J'aurai voulu rester à voguer indéfiniment à Venise, ramasser mon coeur en miettes que j'ai dû sans doute perdre sur un pavé, prendre la main d'un enfant des rues et lui offrir la douceur d'un regard…Peut-être oserais-je même vous chuchoter que ce livre est un chef d'oeuvre, qu'il m'a tellement émue que je peux affirmer que c'est un de mes plus grands coups de coeurs littéraires, que la plume de cet auteur est si emplie de passion, que j'ai cru défaillir lors de ce moment de lecture, mourir un peu plus pour mieux revivre l'instant d'après, et qu'en plus, elle monte en crescendo…Toute l'Italie est là: vivante, vibrante…

« La vie est simple. Quand elle devient compliquée, ça veut dire qu'on se trompe quelque part. Ne l'oublie jamais. Si la vie devient compliquée, c'est parce que c'est nous qui la compliquons. le bonheur et la souffrance, le désespoir et l'amour sont simples. Il n'y a rien de difficile. »

Il a ce goût du premier amour, celui de deux adolescents qui passent de l'enfance à l'âge adulte, et qui aime démesurément, presque avec cet élan si intense qu'il en devient dangereux, mais aussi qui va au delà de toute forme d'obstacle, qui combat dans un battement palpitant commun…L'amour tragique ou la tragédie de l'amour, en fait, peu importe c'est ce qui soulève les coeurs…En voici deux, de coeurs purs, qui d'un regard ouvre l'infiniment beau, l'infiniment romantique et qui même, cent fois contrarié se retrouvent toujours…Il y a comme une urgence à s'aimer ainsi, comme si cette intensité qui les submerge pouvait aussi bouleverser les mentalités…

« L'amour nourrit et engraisse. La haine consume et creuse. L'amour enrichit, la haine soustrait. »

Les enfants de Venise, et particulièrement ce quatuor de personnages apporte un souffle de candeur et de vie, pour mieux apprivoiser cette lumière d'innocence au milieu de cette misère écrasante. Mercurio est un magnifique personnage, ce petit arnaqueur vous volera aussi votre coeur, tant son intention de grandeur, est sincère. Il trompe avec panache, il se trompe avec naïveté , mais il a toujours cette flamme d'honneur qui l'anime envers et contre tout, et curieusement, il contamine dans le Bien, son entourage…Cette petite graine, est sûrement né, dans la boue fangeuse, mais il fleurit dans notre esprit, comme un petit trésor d'idéalisme…Avec ses quatre orphelins, on explore toutes les couches sociales de cette ville en expansion, et avec leur regard neuf, les failles sont encore plus perceptibles, plus malignes encore, peut être plus féroces pour notre esprit…Toute cette violence, cet éclat de chaos, cette misère, leur destin et les chemins qu'ils empruntent n'en sont que plus passionnant à suivre…

« Devenir riche, ça ne veut rien dire. Tu dois vouloir quelque chose qui nourrit le coeur. Ou tu mourras à l'intérieur. »

Luca di Fulvio a su insuffler la passion dans cette Histoire, nous faire revivre avec émotion le Venise du XVIeme siècle, avec tout le cadre politique, religieux et social. Antisémitisme, jeux de pouvoirs, corruption, inégalités et injustices sont le quotidien de cette Italie en proie au fanatisme, et cette faille entre l'Etat et l'Eglise voit ses pires détracteurs…Arpenter ses pages, c'est revivre le poids de l'Inquisition, se confronter à la pauvreté, respirer de cette misère infâme et porter un regard sans doute plus profond dans ces eaux salies par le sang de l'intolérance. Autant vous le dire de suite avant que vous ouvriez ces pages: une lecture qui ne laisse pas indemne, tellement belle qu'elle vous renversera, tellement intense que vous voguerez au souffle de la Liberté…

Ma note Plaisir de Lecture 10/10

Lien : https://fairystelphique.word..
Commenter  J’apprécie          7610



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (64)voir plus