AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Yaena


Yaena
  15 avril 2018
Un policier qui se déroule en Angleterre... tout de suite cela m'évoque Sherlock Holmes, James Bond, les gentlemen au chapeau melon, le célèbre flegme britannique, Londres, Big Ben ... et bien pas du tout! Oubliez tout ça. Eva DOLAN a plus audacieux à proposer: une plongée dans les bas fonds de l'Angleterre, non pas ceux où sévissait Jack l'éventreur mais plutôt ceux où se retrouvent ces esclaves modernes venus chercher une vie meilleure mais qui n'ont finalement trouvé que des ghettos, de l'indifférence et de la haine. Cette haine de l'autre, de l'étranger qu'on ne connaît pas mais qu'on déteste parce qu'il est trop différent est au coeur du récit d'Eva DOLAN qui nous offre un policier engagé. Derrière les mots on ressent la colère de l'auteur face à tant d'injustice, sa révolte face à la situation est presque palpable et participe à l'ambiance sombre du livre.
Cette critique à la fois sociale et économique de l'Angleterre contemporaine pourrait aussi bien s'appliquer à la France, car de la jungle de Calais à la banlieue de Peterborough il n'y a qu'un pas.

Ce sont dans de tels lieux que Zigic et Ferreira, ont l'habitude d'exercer leur métier. Ces deux policiers, issus eux aussi de l'immigration, sont chargés d'enquêter sur les crimes de haine. Quand un immigré est brûlé vif dans un abris de jardin qu'il squattait au grand désespoir de ses propriétaires, c'est tout naturellement à Zigic et Ferreira que l'on confie l'enquête. Une enquête au cours de laquelle le lecteur s'enfonce dans la noirceur de l'âme humaine, autant dire un abîme sans fond. On pénètre dans le quotidien de ces hommes et ces femmes dont les vies auraient pu inspirer Zola. Pauvreté, esclavage, prostitution, aucune lumière ne vient éclairer le bout du tunnel. Les souvenirs de cette autre vie où ils étaient des hommes et des femmes avec un avenir sont si lointain, qu'ils semblent appartenir à quelqu'un d'autre.
Le talent d'Eva DOLAN ne s'arrête pas là car qui dit policier dit intrigue et ici, elle est menée de main de maître. L'histoire est crédible du début à la fin tout en restant surprenante. Il y a juste ce qu'il faut de rebondissements pour ne pas tomber dans le surjoué et pour prendre le lecteur en otage. Impossible de lâcher ce livre avant d'en connaître le dénouement. le rythme va crescendo. Les personnages sont nombreux, pour autant le lecteur s'y retrouve aisément, car ils ont tous un profil différent, une personnalité propre qui empêche toute confusion.

Même si je suis conquise pas cette nouvelle plume au talent certain, je suis un peu frustrée, car si les personnages sont complexes et bien construits, on ne fait que découvrir Zigic et Ferreira. On nous donne bien quelques éléments par ci par là mais j'aurais aimé en apprendre plus sur eux. J'espère donc que cette enquête n'était que la première d'une longue série menée par notre duo de choc. D'autant que la plume d'Eva DOLAN est très agréable.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus