AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Bazart


Bazart
  26 février 2020
Gentrification : Phénomène urbain par lequel des personnes plus aisées s'approprient un espace initialement occupé par des habitants ou usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social du quartier au profit exclusif d'une couche social supérieur.

Cela fait des années que Molly lutte. Elle a été de tous les combats et à soixante ans passés, elle livre peut-être sa bataille finale. S'il le faut elle sera la dernière habitante de son immeuble appelé à la destruction pour permettre la construction d'une résidence haut de gamme dans l'un des derniers quartiers populaire de Londres. Elle va se battre, Molly, avec l'aide de Sinclair un journaliste opiniâtre et surtout de Hella une jeune doctorante enragée qui lui rappelle sa fougueuse jeunesse. Molly et Hella vont bientôt être liées par un terrible secret, la jeune femme en état de légitime défense a tué un homme et Molly l'a aidé à se débarrasser du corps. L'histoire ne fait que commencer.

Nous avions découvert Eva Dolan avec « Les chemins de la haine » un polar de très bonne facture, l'année suivante « Haine pour haine » avait confirmé son immense talent.

Avec « Les oubliés de Londres » Eva Dolan rentre avec fracas dans la cour des grand(e)s.

Deux formidables portraits de femmes, une vraie étude sociologique et politique d'une ville dans son époque c'est déjà alléchant mais il y a aussi et surtout une construction romanesque diabolique et complètement addictive.

Eva Dolan devient une écrivaine incontournable. Pris dans une intrigue surprenante de bout en bout, le lecteur se met à imaginer la formidable mini-série que l'on pourrait réaliser avec un tel matériau.

Une idée de casting ? Mes deux Emma préférées, Thompson et Watson.

God Saves Eva Dolan, la correspondante anglaise de Virginie Despentes.


Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          411



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (39)voir plus