AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  06 octobre 2019
Après un deuxième tome passionnant d'un bout à l'autre, la barre était placée sacrément haut pour ce troisième tome. Aidan Fox avait fort à faire pour conclure de façon honorable et la course, et l'histoire du complot devenue le sujet principal de la série. Sans oublier la série elle-même.

C'est un fait, on voyage beaucoup moins dans cet ultime volume. Si le premier quart ne déçoit pas, expédiant chacun des deux groupes de personnages dans des contrées gelées fort différentes l'une de l'autre, la suite tranche avec ce à quoi l'auteur nous avait habitués. Passé quelques péripéties comme toujours assez originales, le rythme retombe jusqu'à environ la moitié du livre. Ce n'est pas qu'on s'ennuie (heureusement !), mais les contrées enchanteresses nous manquent... sans parler d'une résolution un peu trop facile de certains problèmes. Définitivement, la course n'est plus qu'un prétexte au service de l'histoire.

Histoire dont le rebondissement principal était hélas prévisible. Autant dire que pendant quelques chapitres, sans aller jusqu'à craindre le pire, on regrette l'originalité dont le récit faisait preuve jusque-là, d'autant que tout ce qui entoure un certain personnage semble un peu gros, sorti de nulle part, malgré des explications en long, en large et en travers.
Bref, au début, la pilule passe plutôt mal, même si on l'avait sentie venir.

C'était sans compter sur la maîtrise du rythme de l'auteur. Car si l'intrigue se fait plus classique, elle n'en demeure pas moins rudement bien menée. D'abord grâce aux multiples points de vue. C'est la fin, tout le monde se retrouve au même endroit, même des protagonistes que l'on ne pensait pas forcément trouver là. Il y a aussi de très nombreux retournements de veste. Depuis le temps qu'on les côtoie, on a bien compris comment fonctionnent certains personnages : c'est chacun pour sa pomme. Autant dire que tout le monde reste crédible et fidèle à ses convictions, pour le meilleur... ou pas ! Enfin, ça reste du Aidan Fox, avec un suspense parfaitement géré. Quand la situation semble désespérée, la narration le fait très bien passer, on lit avec l'estomac noué et... on ne sait pas comment ça va finir. On ne peut qu'espérer que ce soit pour le mieux, mais vu le bazar général, rien n'est moins sûr !

Au final, c'est une très chouette conclusion que nous offre l'auteur, avec un véritable épilogue, bien construit. Là encore, on pourra déplorer une petite facilité... mais franchement, ce serait cracher dans la soupe. Après un si chouette voyage et une telle palette d'émotions, peut-on se plaindre d'une fin comme celle-ci ? Clairement pas.

Que l'on aime ou pas la tournure prise par ce dernier tome, impossible de nier qu'il conclut l'intrigue de la série à la perfection, sans rien laisser de côté. Alors oui, on aurait bien aimé voyager davantage, en voir plus... et ça, c'est la preuve ultime qu'Aidan Fox a très bien réussi son coup, avec un univers bourré de charme dans lequel on partirait bien en vacances. C'est à ça qu'on reconnaît les séries coup de coeur, d'ailleurs : celles qu'on n'a pas envie de quitter. Et que l'on prendra plaisir à relire quelques temps plus tard...

Avec du voyage, des pirates, un dernier tome certes moins dépaysant, mais plus épique, et un groupe de personnages vraiment attachant : La Fille de L'Eau est une excellente épopée de fantasy maritime.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus