AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de emilie31


emilie31
  26 décembre 2020
Le quai des Orfèvres est une valeur sûre quand on aime les polars. Lorsque j'ai vu dans la liste de la masse critique romans noirs le titre du dernier lauréat de ce prix, j'ai cliqué et croisé les doigts pour le recevoir dans ma boîte aux lettres.

Le souffle de la nuit par Galien
Et me voilà quelques semaines après la sélection masse critique à ouvrir ma boite aux lettres et à trouver ce roman ! et aujourd'hui je vous en parle.

L'intrigue est multiple et croise les chemins de la police française et des croyances nigérianes. Philippe Valmy s'est éloigné de la police française pour travailler au Nigeria après la disparition de sa femme et l'arrestation d'un terrible tueur en série. Vivant dans une sorte d'état semi comateux, il essaie de continuer à trouver un souffle après cette horrible disparition. Mais les cauchemars le hantent et la mort n'est jamais bien loin. Elle est à des centaines de kilomètres mais s'attaquent à un de ses anciens coéquipiers retrouvé assassiné avec en son ventre une étrange poupée vaudou nigériane. Philippe Valmy qui croyait ses démons parisiens loin de lui les retrouve par la force des choses. Mais quand un second policier est retrouvé assassiné avec le même mode opératoire, toute la police parisienne est mise en branle !

Peut être est ce dû au fait que je n'aie pas lu le premier roman d'Alexandre Galien et que celui-ci semble s'inscrire comme une suite mais j'ai eu beaucoup de mal à accrocher à l'histoire. Les nombreuses références, même si elles n'empêchent pas une lecture autonome du Souffle de la nuit, perturbent le lecteur qui découvre le personnage de Valmy. En outre, j'ai eu comme l'impression d'un survol de plusieurs idées : celle des croyances vaudou du Nigeria, celle de la prostitution des jeunes nigérianes, celles des réseaux politiques mais aucune véritable creusée et aboutie rendant ainsi parfois l'intrigue un peu fuyante… A mon goût le roman n'est pas assez noir ou assez prenant, il me laisse un peu sur ma faim mais peut être que la découverte du personnage principal uniquement dans ce roman y est pour quelque chose.

En résumé : des croyances, des cauchemars, un lourd passé, des réseaux politiques, tous les ingrédients sont là mais pour moi la sauce n'a pas pris…
Commenter  J’apprécie          52



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (5)voir plus