AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de myosotis93


myosotis93
  24 septembre 2019
La nuit du mal. Deuxième tome du cycle "Le soleil noir",

Il y a du vrai et du faux c'est un roman, certes basé sur des faits historiques, mais les personnages hauts en couleur et les situations sont parfois rocambolesques.

Mais c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Tristan Marcas, agent infiltré au sein de l'Ahnenerbe " Héritage ancestral", institut de recherche scientifique et ésotérique nazi.

Nous sommes en 1941, Tristan Marcas avec Erika von Essling, archéologue nazie, parcourent l'Europe à la recherche des swastikas qui devront apporter la victoire au III ème Reich. Leur quête les mènera en Crète et à Venise.

Pendant ce temps à Southampton dans le sud de l'Angleterre, Laure d'Estillac, jeune aristocrate française, a terminé son entrainement et rejoint le Commander Malerlay au sein du SOE "Special Operations Executive" le service secret britannique qui opéra pendant la Seconde Guerre mondiale

Un retour à Vienne en 1908 où Hitler échoue lors de la sélection pour l'entrée de l'École des Beaux-Arts. Puis sur le front en 1918, où Hitler perd temporairement la vue. Selon lui, cette cécité passagère lui ouvrira les yeux.

Je me suis laissé porter par l'écriture et j'ai vibré en découvrant les péripéties des acteurs de cette histoire. Une visite au sein de sociétés secrètes, la découverte du jeu de dupe des Hommes, les coups bas et le courage.

Une rencontre insolite avec Ian Flemming.

Une lecture que je vous conseille.
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus