AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.63 /5 (sur 575 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 28/05/1908
Mort(e) à : Cantorbery , le 12/08/1964
Biographie :

Ian Fleming est un romancier, journaliste, et officier du renseignement naval.

Il est né dans une famille de riches banquiers de la haute société britannique. Il suit ses études d'abord en Angleterre, au Collège d'Eton et à l'Académie Militaire Sandhurst, puis dans les universités européennes où il développe son aptitude pour les langues: Kitzbuhel (Autriche), Munich (Allemagne) et Genève (Suisse). Il occupe ensuite un emploi temporaire au Bureau de la Coopération intellectuelle de la Société des Nations avant de tenter, en 1931, de passer l'examen d'entrée au Foreign Office. Ayant échoué, Ian Fleming entre alors comme journaliste à l'agence de presse Reuters. En avril 1933, il est chargé de couvrir à Moscou le procès de six ingénieurs anglais accusés d'espionnage, mais quelques mois plus tard il décide d'abandonner le journalisme pour entrer dans une banque d'affaires, puis chez un agent de change. En 1939, Ian Fleming est enrôlé dans le British Department of Naval Intelligence de la Royal Navy, où il obtiendra bientôt le grade de commandant. Tout au long de la seconde guerre mondiale il exécute pour les services secrets britanniques plusieurs missions d'espionnage en Europe et en Afrique du Nord. Aux États-Unis il travaille avec Edgar Hoover, chef du FBI, et participe à la création de l'Office of Strategic Services (OSS), la future Central Intelligence Agency (CIA). Démobilisé en novembre 1945, Ian Fleming intègre alors le quotidien Sunday Times où il occupe le poste de Directeur du service des informations étrangères. En 1952 Ian Fleming écrit dans sa maison de la Jamaïque (baptisée "Goldeneye") le brouillon de son premier roman, "Casino Royale", qui sera publié en avril 1953 chez l'éditeur Jonathan Cape. Ce livre inaugurera un cycle de douze autres romans et un recueil de neuf nouvelles qui ont tous pour personnage principal le célèbre espion James Bond, agent 007 au service de sa Majesté. La saga des James Bond est repérée au début des années 60 par un producteur de cinéma, Albert Broccoli, qui sort en 1963 l'adaptation de "James Bond 007 contre Dr. No" par Terence Young, avec Sean Connery dans le rôle principal. Depuis, tous les romans de Ian Fleming ont été adaptés et ré-adaptés avec un immense succès au cinéma, ce qui en fait la plus longue série de toute l'histoire du 7e art.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Ian Fleming   (32)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

#jamesbond #guillaumeevin #m6 LA BIOGRAPHIE DU PLUS CÉLÈBRE AGENT SECRET On connaît son nom. On connaît son numéro. Mais connaît-on l'homme qui se cache derrière l'espion de Sa Majesté ? Que sait-on vraiment du personnage né de l'imagination foisonnante d'un dandy anglais misogyne nommé Ian Fleming ? 007 aime les petits déjeuners copieux, regrette d'avoir dû abandonner son Beretta .25, pense que la femme idéale sait faire l'amour aussi bien que la béarnaise, déplore devoir tuer dans l'exercice de ses fonctions… mais s'en accommode aisément pour l'Angleterre. Méfiant par nature, il ne se lie pas facilement, sauf quand sa mission l'exige. Méticuleux, parfois cynique, il se montre professionnel en toutes circonstances. Non seulement l'un des meilleurs éléments du MI6, mais l'un des plus dévoués. S'appuyant sur les douze romans et deux recueils de nouvelles d'Ian Fleming, Guillaume Evin rouvre le « dossier 007 » et nous offre la première biographie – non autorisée – du héros au tuxedo. Une personnalité complexe, vulnérable et attachante, à qui bien des hommes rêvent de ressembler… et que bien des femmes rêvent de séduire. * Guillaume Evin, journaliste et « bondologue » reconnu (Bons baisers du monde, Dunod, 2020) lève le voile sur l'un des héros de fiction les plus célèbres de tous les temps, incarné pour la 25e fois au cinéma dans Mourir peut attendre.

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (90) Voir plus Ajouter une citation
greg320i   13 août 2014
James Bond 007, tome 14 : Meilleurs voeux de la Jamaïque (Octopussy) de Ian Fleming
Mais pourquoi diable avait-elle choisi de jouer du violoncelle ? Il y avait quelque chose de presque indécent à imager cet instrument bulbeux , difforme, entre ses cuisses écartées . Bien sûr, Suggia arrivait à en jouer avec élégance, et aussi cette Amaryllis Machinchose, mais tout de même , on aurait dû inventer un moyen permettant aux femmes de jouer de ce sacré truc 'en amazone' ...
Commenter  J’apprécie          193
Davalian   19 août 2014
James Bond 007, tome 1 : Casino Royale de Ian Fleming
Bond fronça les sourcils :

- Ce n'est pas difficile, d'avoir un double zéro, quand on est prêt à tuer, dit-il. C'est la signification du signe, et il n'y a pas de quoi en être particulièrement fier. Je dois mon double zéro aux cadavres d'un expert japonais en code à New York et d'un agent double norvégien à Stockholm. De gens probablement convenables. Seulement ils avaient été pris dans la tornade mondiale, tout comme ce Yougoslave que Tito a fait sauter. Tout cela est bien embarrassant, mais quand c'est votre métier, vous faites ce qu'on vous dit. Comment trouvez-vous cet œuf dur râpé avec le caviar ?
Commenter  J’apprécie          130
Kenehan   14 avril 2016
James Bond 007, tome 12 : On ne vit que deux fois de Ian Fleming
Bond attendait qu'il continuât son discours. Il savait ce qui allait suivre : la justification de ses actes. C'est toujours ainsi. Quand ils pensent qu'ils vous ont amené là où ils voulaient vous mener, quand ils estiment qu'ils ont définitivement pris le dessus, que vous allez être abattu, il est agréable, rassurant pour le bourreau, même s'il sait s'adresser à un auditeur qui va disparaître, de faire sa propre apologie, de s'absoudre du péché qu'il va commettre.
Commenter  J’apprécie          120
Davalian   18 septembre 2014
James Bond 007, tome 7 : Goldfinger de Ian Fleming
Il n'est jamais trop tôt pour commencer à gagner la partie.
Commenter  J’apprécie          130
Davalian   19 septembre 2014
James Bond 007, tome 7 : Goldfinger de Ian Fleming
- Monsieur Bond, les gens de Chicago ont un proverbe qui dit ceci : "La première rencontre est un concours de circonstance, le deuxième, une coïncidence, le troisième, une déclaration de guerre." Il y eut d'abord Miami, puis Sandwich et enfin Genève. je crois qu'il est grand temps que je sache à quoi m'en tenir à votre sujet.

Goldfinger détourna légèrement les yeux.

-Bon-à-tout, dit-il d'une voix calme, la chambre des aveux.
Commenter  J’apprécie          110
greg320i   26 avril 2014
James Bond 007, tome 12 : On ne vit que deux fois de Ian Fleming
Je ne perdrai pas mon temps à essayer de prolonger mes jours. Je ferai bon usage de ceux qui me sont accordés
Commenter  J’apprécie          120
Davalian   21 août 2014
James Bond 007, tome 2 : Vivre et laisser mourir de Ian Fleming
Bond regarda le capitaine Dexter d'un air railleur.

- Dans mon métier, dit-il, quand j'affronte un homme comme celui-là, j'ai un autre slogan, c'est "vivons et laissons mourir."
Commenter  J’apprécie          110
Davalian   12 septembre 2014
James Bond 007, tome 5 : Bons baisers de Russie de Ian Fleming
Les gens qui agissent contre l'État sont des ennemis de l'État, et il n'y a pas dans l'État de place pour les ennemis.
Commenter  J’apprécie          110
greg320i   14 mai 2015
James Bond 007, tome 5 : Bons baisers de Russie de Ian Fleming
Bruno Kerim avait une poignée de main merveilleusement chaleureuse et sèche , celle d'un Oriental aux doigts actifs. Rien à voir avec la poignée de main en peau de banane des Orientaux, qui vous donne envie de vous essuyez la main au revers de votre veston
Commenter  J’apprécie          90
Davalian   08 juin 2015
James Bond 007, tome 14 : Meilleurs voeux de la Jamaïque (Octopussy) de Ian Fleming
Le livre que James Bond avait choisi sur la foi de sa couverture - qui représentait une fille à demie-nue attachée à un lit - se révéla tout à la fait approprié aux circonstances.Il s'intitulait Verdebt, Verdammt, Verraten, Le triple suffixe ver signifiait que l'héroïne avait non seulement été ruinée, maudite et trahie, mais qu'elle avait subie ces infortunes diverses jusqu'à l'extrême limite. Bond se plongea dans le récit des tribulations de la malheureuse Gräfin Liselotte Mutzenbacher, et ce fut avec agacement qu'il entendit le capitaine Sender lui annoncer qu'il était cinq heures et demie et qu'il était temps de se mettre en position.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Ian Fleming, in english in the text !

Espions, faites vos jeux ?

Casino Royale
Casino Imperial

5 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Ian FlemingCréer un quiz sur cet auteur

.. ..